Un blog Transilien SNCF Voyageurs pour Île-de-France Mobilités

Bonjour ! Le blog est en pause jusqu'au 23 mai inclus. Restez connecté(e)s sur le compte Twitter @RERD_SNCF. Toute l'information trafic est également disponible sur l'appli Île-de-France Mobilités, le site Transilien.com, l'appli SNCF Connect ou votre appli de mobilité. À très vite !

Portrait de Lionel, conducteur sur notre ligne

PicOfTheDDans le cadre du concours-photos #PicOfTheD, j’ai organisé une rencontre entre les deux gagnants. Nous avons pu faire connaissance, aborder le métier de conducteur et parler du ressenti des voyageurs. Un moment d’échange convivial entre Laurent, un voyageur passionné de trains depuis son enfance, et Lionel, un conducteur apprécié de notre ligne, que je souhaitais partager avec vous.

Les gens se demandent souvent comment nait la vocation des conducteurs. Pour Lionel, le déclic s’est produit lors d’un stage de 3ème à la SNCF, puis d’une première expérience d’apprenti. Il s’est très vite décidé pour le métier de conducteur plus en phase avec sa personnalité et son goût du challenge; il n’y a pas de routine dans ce métier.

Avant de conduire des trains, Lionel a dû suivre une formation de 12 mois au cours de laquelle il a dû assimiler des règles techniques et des procédures de sécurité, véritable bagage pour l’exercice de son métier tout au long de sa carrière. Une fois ce palier atteint, Lionel s’est essayé à la pratique sous l’œil bienveillant de formateurs, soucieux de lui transmettre les bons gestes métiers. Cette formation, alternant théorie et pratique, est accessible aux personnes titulaires d’un CAP, BEP dans les domaines électrique, électrotechnique, électronique, mécanique ou d’un Bac toutes spécialités.

Une fois l’examen en poche, Lionel a pu conduire son premier train grâce aux automatismes acquis pendant sa formation. Mais il est vrai que lors de ses premiers trajets, le fait d’être seul à bord peut être un peu angoissant. Des situations auxquelles les conducteurs font face car ils sont sélectionnés sur leur résistance au stress et leur aptitude à la prise de décisions.

Au-delà de l’autonomie nécessaire au poste, Lionel s’est habitué à travailler en décalé sur des horaires allant jusqu’à 8 heures par jour. Un planning qui peut demander des concessions sur le plan personnel mais « le jeu en vaut la chandelle »comme le dit Lionel. Les journées ne sont jamais les mêmes, c’est un métier d’action. Entre la préparation du train avec la prise de connaissance des trajets de la journée, en passant par la vérification du bon fonctionnement de l’engin moteur, jusqu’à la conduite en elle-même avec le respect des arrêts, de l’horaire et des signaux. Des signaux différents et nombreux qui peuvent indiquer une limitation de vitesse, des indicateurs de direction et des arrêts à respecter. Autant de paramètres à gérer en gardant sa concentration sur le rail.

Avec l’expérience, Lionel a pris de l’aisance et a pu aborder les incidents de manière plus sereine qu’ils soient liés à une anomalie de signalisation, à une panne du matériel ou à la présence de personnes sur les voies. Dans ces cas, il applique un certain nombre de procédures qui visent à assurer la sécurité des voyageurs, à dépanner le train ou à se mettre en contact avec la circulation pour connaitre les éventuelles adaptations. Lionel n’en n’oublie pas d’informer les voyageurs; « c’est important de tenir au courant les voyageurs de mon train sur les conditions de trafic, le retard éventuel, les correspondances, etc». Laurent le rejoint ; « mieux vaut être informé rapidement pour pouvoir s’organiser mais si la nouvelle n’est pas bonne ».

Depuis qu’il s’est lancé dans les annonces, Lionel aime aller sur le fil twitter du RER D pour voir ce que les voyageurs en pensent. « J’aime aussi annoncer les fêtes du jour, parfois avec une note d’humour sur l’arrivée du week-end par exemple; égayer le quotidien des voyageurs sans trop en faire non plus. C’est gratifiant quand j’ai des retours sympas de voyageurs. Je pense en particulier à la #CrazyTeamD avec qui j’aime échanger sur le quotidien de la ligne ». Si actuellement, Lionel est épanoui sur les lignes D & R, il ne s’empêche pas de songer aux grandes lignes dans plusieurs années. En attendant, il se pourrait qu’il accueille certains d’entre vous pour un accompagnement en cabine, à suivre donc…Laurent a déjà réservé sa place à bord 😉

26 commentaires pour “Portrait de Lionel, conducteur sur notre ligne”

  1. Ed77Passer au statut dit :

    Je sais que ce n’est pas le sujet mais c’est quoi encore cette nouveauté de faire grève tous les mercredis et jeudis jusqu’en juillet ???
    Mon employeur se moque que la SNCF ai des revendications, fussent-elles justifiées.
    Nous avons dû subir trois jours de grèves depuis mars et je passe les conditions de transport que vous nous faites subir (retards, suppressions…)
    J’en viens à me réjouir de l’ouverture à la concurrence qui elle, je l’espère, sera un peu moins pleurnicharde…

    • JerePasser en mode normal dit :

      Bonjour,
      Les grèves ont pour motif une réforme que l’Etat veulent imposer aux cheminots SNCF comme privé, par conséquent il y a des grèves également chez les compagnies privées: ECR…
      Ce n’est pas la concurrence qui réglera les problèmes du ferroviaire, ça en créerait bien d’autres…

  2. JerePasser en mode normal dit :

    Bonjour Virginie,
    Je suis volontaire si il y a une place pour un voyage en cabine 🙂
    Bon week-end à vous !

  3. Karim dit :

    Bonjour
    J aimerai savoir si vous chercher des agents d accueil pour les périodes de grandes vacances en contrat étudiant? J ai été stagiaires a la SNCF RÉSEAU donc j ai déjà été confronté aux risques ferroviaires (je travaillais en equipe a proximité des voies ), je suis disponible durant tout le mois de juillet et août et je suis près à découvrir, a apprendre et à pratiquer un autre métier du groupe durant cette periode.
    Merci par avance et bonne journée a vous.

  4. mika2211 dit :

    Bonjour Virginie,

    Je suis aussi volontaire si il reste une petite place.

    Bonne journée

  5. SuperRerD dit :

    Bonjour virginie ,

    Encore une fois aucune annonce en gare d’Evry courcouronnes , ni meme sur Radio ligne D.

    Train de 12h02 et 12h13 supprimé
    Attente de plus de 45mn

    Je me rend a Evry val de seine et magie mon train Dopa de 12h02 passe sous mon nez avec des voyageurs sans arrêt.

    Va falloir qu’on m’explique votre logique ..

  6. JonathanMM dit :

    J’aimerais bien aussi faire un voyage en cabine mais… avec Vigipirate, c’est pas interdit d’avoir plus d’une personne dans la cabine ?

  7. pegrempPasser en mode normal dit :

    j’ai fait l’expérience il y a 20 ans sur le nord de la ligne (à l’époque pas d’interconnexion entre les deux et je partais de brunoy pour aller au centre technique de Gare du nord)
    vraiment très intéressant et impressionnant
    mais moins que dans le cockpit d’un 777 🙂
    (mais faut pas le dire)

    • VirginiePasser au statut dit :

      Oui c’est une expérience à vivre, vous nous mettez l’eau à la bouche avec votre cockpit 😉 Vous en dites trop ou pas assez…

    • pegrempPasser en mode normal dit :

      atterrissage de nuit à CDG! ca en met plein les mirettes 😉
      me manque le voyage en cabine en TGV

    • VirginiePasser au statut dit :

      J’imagine 😉 J’ignore si cela est possible dans les TGV. Quand je travaillais aux grandes lignes, j’ai seulement pu visiter la cabine avant le départ.

    • JerePasser en mode normal dit :

      Ça doit être super aussi en avion !! En TGV je ne l’ai jamais fait mais ça vaut le coup c’est sûr 😉

  8. BlueEdel91 dit :

    Bonjour. J’ai la chance de connaitre Lionel « IRL » et c’est un type vraiment super sympa, plein de qualités et toujours en sourire. Super conducteur, avec beaucoup d’énergie, qui a le souhait de faire voyager ses usagers dans les meilleures conditions et à l’heure comme beaucoup d’autres conducteurs.
    .
    Depuis le simulateur, je me suis rendue compte que faire une annonce n’est pas chose facile même si j’estime que les annonces devraient pouvoir se généraliser car les usagers sont en attente de la moindre information, même si concise et simple. Lionel le fait, d’autres apprennent à le faire, et un grand merci encore une fois.
    .
    En tout cas, cet article permet à TOUS de se rappeler qu’un agent de conduite (ADC) c’est aussi et avant tout un être humain, qui aime son métier, MEME les jours de grève (mais je ne polémiquerai pas ici) et qui a lui aussi des passions diverses et variées comme tout un chacun !
    .
    C’est aussi un cheminot qui a choisi son métier par passion, en connaissant les contraintes aussi qui font objet aujourd’hui de trop de « on dit » sur lesquels trop peu de gens prennent le temps de s’informer !
    .
    Bref, moi je dis merci à Lionel, mais aussi à Raphael, à Seb, à Kévin, à Julien, à Cyril et à tous les autres !!!!!

    • VirginiePasser au statut dit :

      Merci Blueedel pour ce témoignage et pour votre ouverture d’esprit vis à vis des cheminots et notamment des conducteurs.
      Vous avez pris le temps pour connaitre certains d’entre eux sans vous arrêter aux stéréotypes; leurs métiers, leurs passions, leurs difficultés au quotidien, et c’est une belle démarche de votre part!

    • BlueEdel91 dit :

      Je le fais de façon générale, pas que les cheminots… Je n’oublie pas les très nombreuses professions que Mr&Mme Toutlemonde oublie un peu trop facilement… Le boulanger qui se lève tot pour que Mr&Mme Toutlemonde aient ses petits croissants tout chaud, l’infirmière qui durant des heures prodiguera des soins à une personne malade et ce parfois au détriment de sa propre vie de famille, du pompier qui met sa vie en danger parfois par la bêtise humaine et plein d’autres choses.
      Les gens sont égoistes et oublient un peut trop souvent (moi aussi surement à d’autres égards). Mais j’ai la curiosité de voir et de comprendre et en 7 ans de blog de ligne D, 7 ans d’association de défense d’usagers, j’ai appris beaucoup et j’en suis très contente. Ca ne répond pas à tout et je ne soutiens pas tout, mais la curiosité permet beaucoup !

    • BlueEdel91 dit :

      Et j’ajouterai « oui ces gens ont choisi ce métier en connaissant les conséquences mais ce n’est pas une raison de les ignorer »

    • JerePasser en mode normal dit :

      Tout à fait d’accord avec Blueedel91 😉
      Une pensée aussi aux aiguilleurs ainsi qu’aux agents de maintenance de l’infrastructure et du matériel !

  9. LICARI dit :

    Bonjour. En effet, j’ai réservé ma place à bord. Maintenant, j’attends l’invitation officielle de la SNCF et du RER D pour faire ce voyage. Avec Lionel ?
    Cordialement
    Laurent

Les commentaires sont fermés.

Vos communautés en ligne
Ensemble sur la ligne A Ensemble sur la ligne B Ensemble sur la ligne C Ensemble sur la ligne D Ensemble sur les lignes E et T4 Ensemble sur la ligne H Ensemble sur la ligne J Ensemble sur la ligne L Ensemble sur les lignes N et U Ensemble sur la ligne P Ensemble sur la ligne R