MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Incident à Goussainville : pourquoi a-t-il duré autant ?

0
Publié le 7/07/2020

Retour sur un événement survenu le dimanche 5 juillet et qui s'est terminé le lendemain soir.

Si vous êtes abonnés au fil Twitter de la ligne, ou même à transilien.com, vous avez dû voir ou recevoir des informations quant à un incident à Goussainville survenu dimanche dernier. Même si les perturbations ont été relativement limitées, j’ai tenu à revenir sur cet événement, qu’il a duré plus d’une journée.

 

UN INCIDENT EN PLUSIEURS TEMPS

Je vais, comme pour chaque billet retour sur incident, revenir de façon chronologique sur ce qu’il s’est passé.

DIMANCHE 5 JUILLET : INTERRUPTION SUR LE NORD DE LA LIGNE

Peu avant 13h, nous interrompons totalement les circulations entre Paris Nord et Orry suite à un problème de signalisation au niveau de Goussainville. Cette interruption est nécessaire le temps de trouver le problème & de le résoudre.

UN PROBLÈME D’ITINÉRAIRE BLOQUÉ POUR RETOURNER LES TRAINS À GOUSSAINVILLE

L’heure de reprise est repoussée plusieurs fois et cela a fait réagir plusieurs personnes sur Twitter dont vous faites peut être partie.

C’est lié à la complexité de l’incident : le problème est en fait lié aux trains qui doivent se retourner en gare de Goussainville (missions de/vers Melun). En effet, il faut savoir que lorsqu’un train doit se retourner dans cette gare il passe de la voie de circulation principale à la voie permettant le garage, empruntant ainsi plusieurs aiguillages. Or l’itinéraire sur ces appareils de voirie est figé, entraînant le blocage de plusieurs aiguillages. Dès lors les trains ne peuvent plus se retourner dans cette gare.

Néanmoins, des bus de substitution seront trouvés pour faire Garges Sarcelles / Orry la Ville, et une équipe SUGE sera sur place pour aider les équipes du terrain à orienter les voyageurs en gare de Garges, endroit le plus sensible avec une centaine de voyageurs en attente.

 

LUNDI 6 JUILLET : UN ALLÈGEMENT POUR FACILITER L’ENQUÊTE

Dimanche en fin de soirée, les équipes de SNCF Réseau réussissent à débloquer en partie la situation, ce qui nous permet de remettre des trains en circulation sur le nord.

Cependant, la nature du défaut sur les installations était d’une telle complexité que l’intervention d’experts nationaux a été nécessaire afin de mener une enquête, valider le bon fonctionnement des installations de sécurité et ainsi garantir la sécurité de nos circulations sur le réseau ferroviaire.

De ce fait toute la journée de lundi, nous avons adapté les circulations rendant certains trains terminus ou départ Stade de France Saint-Denis. En moyenne nous sommes passés en pointe de 12 trains par heure dans le tunnel entre Paris Nord & Châtelet, à 10. Pour assurer une bonne fréquence sur la branche Melun, les missions Melun <> Goussainville sont transformées en mission Melun <> Villiers-le-Bel.

C’est aux alentours de 19h, une fois l’enquête terminée et les vérifications faites que les circulations ont pu reprendre normalement sur la zone.

 

VOS QUESTIONS SUR TWITTER

Là aussi, j’essaye désormais de revenir sur quelques tweets que vous nous avez adressé pendant l’incident.

UN MOTIF QUI A ÉVOLUÉ MAIS RESTE COMPLEXE

Au début il s’agissait bien d’un problème de signalisation puisque les itinéraires au niveau de Goussainville étaient en défaut. C’est ce problème d’itinéraire qui a engendré un souci sur la signalisation mais aussi sur plusieurs aiguillages.

 

UNE PANNE COMPLEXE AVEC UNE DURÉE (TRÈS) ÉTENDUE

Lors de l’incident, nous n’avions pas les informations sur l’enquête en cours. Nous n’avons pas pu vous expliquer pourquoi cela a été si long. J’espère que ce billet aura pu vous éclairer.

 

 

Bien qu’avec un impact limité le lundi, vos trajets ont été difficiles, particulièrement dimanche pour les personnes sur le nord de la ligne. Nous sommes conscients de ce que cela a pu engendrer et sommes désolés pour les personnes impactées. Je reste bien entendu disponible si vous avez des questions !

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire