MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de Jean Chapelon
  • pseudo : Jean Chapelon
  • stats : 1 commentaire depuis le 23 mars 2018
Commentaires de Jean Chapelon
  • SNCF souffle ses 80 bougies : entretenons sa flamme !

    Belle opération de communication, bien rodée, c'est très graphique. La SCNF vend très bien son patrimoine. Elle peut d'ailleurs en être fière.

    D'ailleurs, quid de la démolition du dépôt de la chapelle, quid de la rotonde PLM de la gare de Lyon démolie en 2002, quid de la démolition programmée du dépôt de Charolais? Quid des difficultés faites aux associations pour faire circuler leur matériel, alors même que la SNCF se défausse de plus en plus sur elles pour préserver un patrimoine qu'elle ne sait plus entretenir. Il est vrai que pour une entreprise surendettée, la vente d'immenses emprises partout en France constitue une réserve foncière non négligeable. D'autres leviers son activés, on applique le modèle du train de banlieue aux lignes intercités, et il faut maintenant subir des heures inconfortables dans ces merdes de Régiolis, qui ne sont pas ce qu'Alstom a produit de mieux. Tout est con de A à Z dans ces trains, notamment en termes d'ergonomie. Ils sont pires que les Bombardiers, avec leurs accoudoirs pointus et leurs spots dans l'axe des portes bagages. Comment, alors, ne pas entretenir un peu de nostalgie? J'entends d'ici les arguments du manuel "Nous avons mesuré le temps passé dans les trains par nos voyageurs, il s'avère qu'une majorité réalise de courts trajets inférieurs à 1h00 et de tels aménagements suffisent", "nous investissons à hauteur de X milliards par an pour l'amélioration des infrastructures et sommes sensibles aux impératifs de conservation, d'ailleurs la Cité du Train, les Journées du Patrimoine, l'exposition Orient-Express..." Autant de paravents un peu fragiles.

    Craint-on à ce point les classements et les inscriptions MH pour attendre que tout le petit patrimoine associé aux anciennes lignes ferroviaires ait fini de pourrir pour n'être plus que démoli?

    Bien entendu, Lucie, je fais la différence entre mon interlocuteur et le groupe, et je sais que nombre de ses agents n'adhèrent pas nécessairement à la politique du groupe, loin s'en faut. Les contestations qui ont démarré en sont la preuve. Pour ce qui est de l'entité et de son pilotage, honte à vous. Ces opérations de communication très graphique masquent mal le dynamitage orchestré de tout un pan du patrimoine industriel français. Un patrimoine "sans intérêt pour l'entreprise" dixit le DG de SNCF immobilier. C'est bien mal connaître la dynamique économique du patrimoine, qui contribue 7 fois plus au PIB français que l'industrie automobile, mais visiblement, les cadres du groupe maîtrisent mieux le Novlangue que leur propre culture.

    Bon anniversaire SNCF.