MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

ZECO/DECA, même combat

144
Publié le 18/11/2011

Supprimés, en composition « courte », pas d’information anticipée …

Les questions concernant ces trains  ZECO et DECA sont nombreuses et reviennent souvent.

Comme BlueEdel, je pense qu’un petit point est utile, ce billet permettra de faire une compilation de ce qui a été évoqué dans les différents commentaires.

 

Un petit décodage pour ceux qui ne connaissent pas ces parcours :

DECA : (en heure de pointe du matin) train au départ de Melun, à destination de Paris gare de Lyon via Combs-la-Ville, et direct entre Montgeron et Paris.

ZECO : (en heure de pointe du soir) train au départ de Paris gare de Lyon, à destination de Melun via Combs-la-Ville, et direct entre Paris et Montgeron.

 

La particularité de ces trains est d’être des rames dédiées à ces parcours. Là où les autres trains réalisent plusieurs rotations dans la même journée entre le nord et le sud de la ligne, les DECA et ZECO assurent uniquement ces missions. Ils sortent « vides » du garage pour ensuite assurer leur seul parcours.

 

Le train est supprimé ou court, les principales raisons lorsque cela arrive sont :

  • Réutilisation de la rame (ou partie de la rame) ou du conducteur pour assurer d’autres trains. Lorsqu’un train doit être supprimé, comme par exemple pour un problème matériel, le choix doit être fait entre supprimer une rame qui n’effectue qu’un seul parcours (DECA ou ZECO) ou une rame qui réalise plusieurs missions entre le sud et le nord de la ligne. Pour résumer, le gestionnaire du plan de transport doit prendre la décision de supprimer 1 train ou plusieurs trains.  Comme l’a souligné Freddy dans un commentaire « De quoi effectivement perturber les utilisateurs de la branche Combs (que je suis) , mais parfois pour le bénéfice d’un plus grand nombre. »
  • La disponibilité des voies. Comme abordé dans le sujet « pourquoi mon train est touché ? », en cas de perturbations des bouchons peuvent se former et les sillons ne sont plus disponibles. La solution de supprimer les ZECO/DECA, permet de libérer un peu d’espace pour rétablir une circulation normale un peu plus vite et éviter de rajouter du retard et supprimer des trains qui doivent assurer une mission retour.
  •  Le matériel. La rame peut être retenue en centre de maintenance plus longtemps que prévue ou être tombée en panne au moment de sa mise en circulation.

 

L’information :

Quoi de plus rageant, en arrivant sur le quai, de voir son ZECO/DECA supprimé ? En particulier, lorsque la suppression intervient au dernier moment, juste quelques secondes après le départ d’un omnibus (train qui s’arrête entre Paris et Montgeron).

Pourquoi ne pas anticiper l’information et afficher les trains supprimés bien avant sur transilien.com ?

Tout simplement, car jusqu’à la dernière minute nos agents tentent de faire circuler ces trains.

Nous sommes conscients de l’utilité de ces trains et tout est fait pour les maintenir.

Un petit exemple qui est récemment arrivé :

Lorsque j’ai l’information, je la donne sur le twitter du RER D (@RERD_SNCF).  Le 14 novembre, le train de 19h03 au départ de gare de Lyon, est annoncé « supprimé» dans l’après midi. Puis annoncé circulant mais en composition « courte ». Puis supprimé à cause d’un problème matériel au dernier instant.

Twitter peut se prêter à ce genre d’exercice car c’est de l’information « en direct live », mais sur le site transilien.com, une fois que l’on a consulté l’information, on n’y retourne pas forcément pour s’assurer que l’information est toujours d’actualité 2h après.

 

Je sais qu’il reste de gros progrès à faire concernant l’information sur ce sujet. Nous y travaillons et si vous avez des suggestions, nous vous écoutons.

 

 

144 commentaires pour “ZECO/DECA, même combat”

  1. TGV91 [SaDur] dit :

    Au risque de me répéter, il est tout à fait anormal que les DECA/ZECO, qui constituent 50% de l’offre en pointe sur la branche de Combs, soient si souvent supprimés ou raccourcis.

    Est-ce que la SNCF travaille à des solutions pour y remédier ?

  2. TGV91 [SaDur] dit :

    La solution de supprimer les ZECO/DECA, permet de libérer un peu d’espace pour rétablir une circulation normale un peu plus vite et éviter de rajouter du retard et supprimer des trains qui doivent assurer une mission retour.

    Est-ce que la SNCF a pour mission de faire circuler des trains ou de transporter des gens ?? Par qu’en supprimant un DECA/ZECO, le train suivant (xUCA/ZUCO) est forcément bondé, et prend donc du retard avec des temps de montée/descente dans les gares plus conséquents. Cela au aussi des conséquences pour les trains des autres branches …

  3. bonfinigPasser au statut dit :

    Quelle solution alternative proposez-vous à ces usagers délibérément choisis pour être sacrifiés, tout comme les usagers de l’extrémité nord de la ligne dans des situations semblables? Une indemnisation? Des bus de remplacement ? des investissement conséquents ? N’ont ils pas le droit au service pour lequel ils payent ? Est-il possible pour eux de mener une vie normale? De se rendre à leur travail et de rentrer chez eux sans risquer de subir des pertes de salaire, de faire une dépression, de pourrir leur vie de famille ? Sont ils considérés comme des usages de « série B » ??

    • Bonjour Pina,

      Les bus sont mis en place uniquement en cas d’absence de dessertes comme par exemple pour des travaux ou lors d’un accident de personne. Ce qui n’est pas le cas ici. Même si la desserte est réduite à cause de la suppression de ces trains, elle n’est pas totalement interrompue.
      Et lorsqu’une interruption de la circulation intervient de manière non prévue, la mise en place d’un service de bus n’est pas toujours possible. D’une part, parce que nous n’avons pas de bus réservés pour la SNCF (il faut faire appel à des sociétés externes) et d’autre part il faut trouver assez de chauffeurs et de bus pour transporter nos voyageurs (un bus contient en moyenne 70 personnes : difficile de faire monter la totalité de nos voyageurs, surtout en heure de pointe…) .

      Je sais combien « vivre le RER D » au quotidien peut être difficile pour beaucoup de nos voyageurs, et avoir de très sérieuses conséquences pour certains.
      Cela ne signifie pas que nous restons les bras croisés, mais plutôt que nos agents font le maximum pour que chacun arrive à l’heure à son rendez-vous ou chez la nounou, mais que chaque jour il faut faire face à un éventuel grain de sable qui peut enrayer la machine.

  4. ClaudePasser au statut dit :

    Rien à ajouter aux commentaires ci-dessus, sinon que je suis moi aussi totalement excédé d’être un usager d’une branche du RER D qui sert de fusible à l’ensemble de la ligne. En ce moment par exemple, le DECA de 7h28 (Gare de Lyon) est systématiquement en composition courte.

    Comme l’a dit TGV91, ces missions DECA ZECO sont essentielles, et non pas facultatives.

    Merci à la SNCF de faire son boulot sans excuses foireuses. En cas de contrôle, j’aurai moi aussi des arguments pour ne pas présenter mon passnavigo… Ah ? mais des contrôleurs on n’en voit aucun sur la D en heures de pointe. Y aurait-t’il un sentiment de culpabilité ?

  5. dublinois dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis d’accord pour tous vos commentaires. C’est simplement dommage que Mr Huchon n’ait pas étendu son « coup de gueule » pour la ligne D du RER …

    « Je demande que Pierre Mongin (PDG de la RATP) et Guillaume Pepy (SNCF) respectent leur contrat avec le Stif : quand une dégradation est durable, il faut dédommager les usagers »

    Quand serons dédommagés ? Vous n’êtes pas sans savoir que lors de la longue grève chez VEOLIA à Sénart l’an passé, les usagers des bus ont été indemnisés. Je tiens même à dire qu’ils m’ont remboursé 2 fois, la deuxième étant une erreur de leur part. environ 50 € x 2 ce n’est pas négligeable et ça fait plaisir de savoir que des gens comprennent notre désarroi et surtout agissent.

    Oui Claude, faisons la grève du passnavigo et incitons tous les gens d’une même rame à ne pas le présenter en cas de contrôle…

    Sur ces paroles je vous souhaite un bon appétit, une excellente journée et de faire bons voyages !

    • Bonjour dublinois,

      j’ai promis de ne pas censurer de sujets sur ce blog, et vous pouvez vous exprimer librement. Par contre je ne peux pas cautionner un appel à être « hors la loi ».
      Je ne voudrais pas que nos voyageurs soient verbalisés pour avoir suivi ce type d’incitation.

    • aragorn dit :

      Je trouve la SNCF très mal placée pour faire la morale sur le « Hors la Loi » car dans le code vendre un service qui n’est pas rendu s’appelle de l’escroquerie même si en France cela s’appelle Service Public
      Et si a la place de juste refuser de présenter son titre de transport nous disions:
      « Merci de votre compréhension » Est ce que cela passerait mieux??

  6. Bonjour à tous,

    je comprends vos commentaires et, oui, ces trains sont nécessaires.
    Si nous avions une solution alternative, nous la prendrions.

    Actuellement, la suppression de ces trains (ou la mise en composition « courte ») est dû à des problèmes de matériel.
    Mais qu’entendons-nous par « problème matériel » ?
    nous sommes en « flux tendu » car nous avons des rames qui sont immobilisées pour la pose des anti-enrayeurs ainsi que pour le programme de rénovation. Ainsi, lorsque l’un de nos trains tombe en panne, nous avons peut (ou pas) de solution de rechange. Il faut alors déshabiller Paul pour habiller Jacques (et tous ses amis …).
    Les centres de maintenance ont été ré-organisé et travaillent maintenant en 3×8 (équipes que se relayent sur plusieurs tranches horaires) et également le week-end. Ceci permet d’optimiser la maintenance des rames pour avoir plus de matériel disponible en semaine.

  7. Cet argument ne sera plus recevable prochainement.
    Lors du dernier comité de ligne, le STIF a demandé à la SNCF de faire des propositions à la fin du premier semestre 2012 pour augmenter le parc du matériel du RER D.
    http://www.stif.info/IMG/pdf/Presentation_du_STIF_au_comite_de_ligne_du_RER_D_du_14_octobre_2011.pdf (page 7)
    Voir aussi : http://www.stif.info/les-transports-aujourd-hui/les-comites-ligne/comite-ligne-du-rer-d/comite-ligne-2011-du-rer-d-3869.html

    On attend toujours le retour de votre direction…

    • Bonjour Ver1976,

      ces documents sont très intéressants, merci pour ces liens.
      Sur la page 7 que vous soulignez, il est noté à la fin « le STIF a demandé à la SNCF de disposer d’éléments dès la fin du 1° trimestre 2012 »
      La direction de la ligne D est donc en train d’étudier ces propositions et voir la possibilité et les conditions de réalisation.
      Je pense notamment aux rames de la Région Nord Pas de Calais : sont-elles compatibles avec notre réseau ? Sinon, quels coûts pour les adapter ? …
      Dès que les décisions auront été prises, je ne manquerai pas de vous les donner.

  8. Freddy dit :

    Bonjour,

    Ces 6 rames sont propriété de la Région Nord Pas-de-Calais. Elles sont techniquement compatibles avec les éléments présents sur RER D et ne nécessitent pas de lourdes adaptations.

    La seule différence reste leur composition à 4 caisses (2 remorques intermédiaires longues) alors que les éléments RER D disposent majoritairement de 5 caisses (dont 3 remorquent intermédiaires longues).

    Si ces 6 rames sont effectivement disponibles et leur transfert possible, une solution envisagée pourrait être d’en « casser » ou deux pour former 3 ou 4 rames aux dimensions identiques au parc RER D.

  9. Ver[SaDur] dit :

    @Freddy : sauf erreur de ma part, je crois que les Z92500 ne sont pas équipés EAS. Il faudra donc les rendre compatibles et cela a un coût. Cela étant, comme vous l’indiquez, cela n’a rien d’insurmontable a priori.
    @Christel : merci pour vos précisions.

  10. Freddy dit :

    Ver[SaDur], vous avez raison, elles ne sont pas équipées EAS et celà devrait faire partie des adaptations à mener dans le cas où ces éléments seraient amenés à circuler sur RER D.

  11. blueedel91 dit :

    MERCI BEAUCOUP CHRISTELLE d’avoir mis ce sujet sur le blog.
    Je m’empresse de lire tout ça…

  12. blueedel91 dit :

    Comme beaucoup d’usagers et tous ceux qui s’expriment ici, je déplore effectivement ces suppressions à répétition, tous les jours et il est vrai que c’est lassant, usant, épuisant.
    Aujourd’hui nous ne sommes plus comme il y a 15 ou 20 ans quelques uns à habiter dans le Sud. Autrefois, à Villeneuve, le train se vidait et donc les trains à cette époque n’étaient pas aussi remplis de voyageurs.
    Aujourd’hui quand vous ne pouvez pas avoir un ZECO le soir, vous prenez un ZUCO, ou du moins, vous tentez de monter dans un ZUCO, en jouant des coudes, parfois d’insultes, etc… Le matin, avec la suppression des DECA, à partir de Brunoy, il devient déjà difficle de monter…

    Quoiqu’il arrive, il faut que le STIF et tous les acteurs comprennent que ces trains sont aujourd’hui plus que nécessaires car la démographie est conséquente et la suppression d’un train tel que DECA/ZECO entraine de toutes façons des perturbations sur les autres trains que l’on souhaiterait voir circuler pour remettre la situation « à plat ». Comme le dit tgv91, les temps de descente/montée se rallongent considérablement dès qu’il y du monde. Il y a 10 jours, nous sommes restés 5 mn en gare tellement il y avait du monde !

    C’est un vrai problème et ce problème se ressent ensuite sur les voyageurs. On a des problèmes au boulot (pour ma part, je prends une marge de 30mn le matin pour être sûre d’être à l’heure !) et le soir pour récupérer les gamins (je suis allée chercher ma fille au commissariat la semaine dernière, j’ai adoré, elle aussi… car malheureusmeent si je prends une marge le matin je ne peux en prendre le soir)… Je suis comme pina quelque part, on nous pousse vers la dépression et ça SNCF / STIF doivent impérativement le prendre en considération et entendre ce que nous avons à dire via les associations et faire leurs meilleurs efforts pour comprendre ce que nous vivons au quotidien.

    Et il est vrai qu’aujourd’hui, même si je suis respectueuse, quand je vois un contrôleur, je n’ai pas envie de sortir mon navigo parce que moi aussi j’ai des défaillances techniques !

    Donc Christelle, merci pour toutes ces précieuses informations et tentons de faire remonter ces informations !!!

  13. Bonjour Blueedel,

    Il est vrai que nous sommes une entreprise particulière car nous sommes au coeur de la vie des gens. Avec malheureusement, parfois de lourdes conséquences sur la vie de certains.
    Votre détestable expérience d’aller chercher votre fille au commissariat en est un exemple. 🙁
    La régularité est le cheval de bataille de la SNCF, comme du STIF et de RFF,et de multiples actions sont mises en place (rénovation des rails et des trains, régulateurs de flux, cadencement, …). Même si les résultats pour nos clients sont encore insuffisants, nous essayons chaque jour de faire un peu mieux.

  14. millefeintes dit :

    ça me fatigue

  15. TGV91 [SaDur] dit :

    Bonjour Christel,

    Nous constatons à nouveau une série de trains supprimés/courts depuis quelques jours, pouvez-vous nous donner plus d’info ?

    Merci

    • Concy dit :

      Bon, ce n’est plus la conséquence des feuilles mortes, ni de la pose des anti-enrayeurs, ni les congés à solder avant le 31 décembre des ADC, alors qu’est-ce cette fois ci ???

    • Bonjour TGV91,

      l’équipement des anti-enrayeurs a recommencé (immobilisation de 2 rames), nous avons également une rame immobilisée pendant 4 mois (celle qui a eu les pantographes arrachés en fin d’année).
      J’ai demandé un complément d’information pour savoir si nous avons des problèmes particuliers supplémentaires qui pourraient expliquer ces rames courtes et ces suppressions à répétition, et bien entendu savoir également si cela va durer.

  16. Mokshu dit :

    A propos du ZECO de 19h03, toujours aucune proposition de lui faire marquer un arrêt à Gare du Nord et Chatelet vu qu’il vient du dépôt de Joncherolles?

    Avec D-Maintenant, on avait supprimé des trains sur le Nord pour éviter de saturer le tunnel entre Châtelet et Gare du Nord, mais cette anomalie fait non seulement qu’un train circule, mais à vide.

    • Bonjour Mokshu,

      Le temps de passage d’un train qui ne fait que passer et d’un train qui marque des arrêts n’est pas le même. En particulier à gare du nord où il y a beaucoup de monde.
      Cela signifie, que si ce train s’arrêtait dans les deux gares que vous citez, n’étant pas prévu dans la grille de circulation, il risquerait de gêner la circulation des autres trains derrière, et d’occasionner des retards.

    • Elias75 dit :

      On comprends bien, ce qui serait bien, se serait donc d’intégrer ces arrêts dans la future grille de dessertes, afin qu’ils apparaissent comme fluides dans la circulation.

  17. Concy dit :

    Ce vendredi soir, les Zeco de 17H48 & 18H03 sont, dixit Radio ligne D-éprimante, « tombés en panne et sont partis à l’atelier de maintenance » (flash de 17H37)

    De qui se moque t’on ?????

    • TGV91 [SaDur] dit :

      Le 18h18 a été supprimé aussi (sans aucun préavis sur transilien.com bien entendu, quel est l’intérêt de ces outils si cela ne nous permet pas d’anticiper notre trajet ?), et le suivant également …

  18. D-prime dit :

    On pourrait attendre un peu plus de sérieux de la SNCF en général et de la direction de la ligne D en particulier.
    Mais le je m’en foutisme règne à tous les étages et ce blog en est un exemple ….
    Mesdames et Messieurs de la SNCF arrêtez de raconter des bobards, de faire du boulot 2.0 et mettez vous au vrai travail: celui de transporter des voyageurs conformément au contrat que vous avez signé avec le STIF.
    Sur la D, il y a maintenant plus de seize ans que vous vous moquez du monde en racontant toutes sortes de salades, en faisant des promesses jamais tenues. Malheureusement j’ai la ferme conviction que dans seize ans rien n’aura changé, sinon pour le pire.

    • Bonjour D-prime,

      La situation ne s’améliorera pas par magie en un claquement de doigts, c’est une évidence. Il faudra des années et de lourds investissments pour améliorer la situation, et nous en sommes tous conscients.
      Le 2.0 n’a pas vocation a être un remède miracle, mais je crois qu’il a quand même un rôle à jouer. C’est une solution pour nos clients de pouvoir réellement échanger avec nous, de s’exprimer (comme vous le faites), d’être écoutés et pourquoi pas de trouver des solutions pour améliorer leur quotidien.
      Les trains ne seront pas plus à l’heure car un blog a ouvert, et je ne l’ai jamais caché, cependant il peut permettre de faire avancer certaines choses (j’ai en mémoire le signalement de problèmes dans certaines rames, qui ont permis de mieux cibler la priorité pour leurs passages en centre de maintenance, ou encore le réglage des haut-parleurs à Lieusaint).

      Oui, notre mission principale est de transporter nos clients, mais ce n’est pas incompatible avec le 2.0 ou tout autre moyen d’échange, de communication.

    • Concy dit :

      D’un autre coté le « claquement des doigts » se serait produit plus tôt, bien avant l’arrivé des rhumatismes qui ankylosent cette ligne D… (prévention – maintenance – remplacement du matériel et des infrastructures notamment).

  19. TGV91 [SaDur] dit :

    Bonjour Christel,

    Pourquoi n’y a-t-il pas systématiquement des annonces lorsqu’un train habituellement long est finalement court ? Cela ne me semble pas « insurmontable » ? …

    • Bonjour TGV91,
      non, ce n’est pas insurmontable 😉 , et c’est effectivement une amélioration que l’on peut apporter.
      Je vais voir avec le responsable du poste d’information voyageur, qui réalise les annonces, comment systématiser ces annonces.

    • freddy dit :

      Si les écrans pouvaient déjà être à jour pour coller à la réalité de de la composition des circulations, les annonces seraient un véritable luxe.

      Effectivement, l’affichage de la composition des trains les WE et en soirée est une véritable plaie.

      A propos de l’information sur les trains courts, disposez-vous de retours favorables après la pose des stickers « trains courts » à même les quais de PLY ?

    • Bonjour Freddy,

      Je n’ai pas encore de retour de cette expérimentation sur le marquage au sol, mais une enquête clients est prévue.

  20. tristan laccord dit :

    Coût du projet Grand-Paris: 25 milliards d’euros. Budget de rénovation de la ligne D: 500 millions d’euros. Voilà la réponse assez simple à tous les commentaires. Les nouveaux pauvres n’habitent plus en proche banlieue mais en grande banlieue à la campagne, donc tout le monde se fout des dysfonctionnements de notre ligne après Corbeil ou Villiers le Bel.

  21. dublinois dit :

    Bonsoir,

    D-Prime je suis entièrement d’accord avec vous la SNCF se moque de nous et nous « vaches à lait » que nous sommes nous payons financièrement et physiquement…
    Ces retards et suppressions incessants m’incitent à démissioner de mon travail et à rester en banlieue plutôt que de venir tous les jours à Paris.

    Lâcher 109 € par mois pour un service aussi mauvais c’est désolant, j’aimerai mieux les dépenser ailleurs…
    La SNCF se réveillera au moment où un concurrent arrivera et croyez moi j’ai vraiment envie que ça se réalise…

  22. Elias75 dit :

    Bonjour,

    Ce matin, deux DECA supprimé, et un en compo courte, et peut-être plus mais je ne peux suivre tous les trains!! Ça fait cinq trains de rester au garage, c’est pas un peu beaucoup?
    Sinon, j’ai remarqué que la R et la D « s’échangent » souvent leurs matériels, mais les rames de la D n’ont pas les plans du secteur couvert par la R. Serait-il possible sur les rames de la D d’afficher aussi les gare de la R?

    Merci,

  23. Concy dit :

    Devant l’avalanche continuelle de suppressionS de DECA/ZECO, nous sommes en droit de nous demander si outre les problèmes récurrents… de gestion de matériel…vous n’avez pas aussi des difficultés avec la « gestion » du personnel !

  24. Bonjour à tous,

    Je vous confirme que cette situation est principalement dû à un problème de disponibilité des rames.
    Malheureusement, je ne peux pas vous annoncer que cette situation va s’arranger demain car nous avons 2 rames supplémentaires immobilisées (l’une suite à des dégâts causés par la chute d’un arbre lors de la mini tempête de décembre , l’autre à cause de bogies endommagés).
    Ceci a pour conséquence un roulement des rames extrêmement tendu, et au moindre incident sur un train, cela provoque une, voire plusieurs suppressions de dessertes.

    • TGV91 [SaDur] dit :

      Bonjour Christel,

      Merci pour ces précisions. A défaut d’indemniser vos clients, la moindre des choses serait des les tenir informer de la situation. Pourquoi le trafic est-il annoncé comme « normal » sur Transilien alors qu »il y a tous les jours des suppressions faute de maintenance suffisante ou de rames immobilisées (comme le fait la ligne L par exemple) ?

  25. bonjour TGV91,
    J’ai une réunion avec le responsable de l’info trafic sur Transilien.com jeudi. Pourriez-vous me préciser les éléments supplémentaires qui sont diffusés sur la ligne L, et que vous trouvez intéressants ?
    J’ai déjà insisté sur la nécessité de mettre en ligne le plus rapidement possible les DECA/ZECO supprimés, et ils le font lorsqu’ils ont l’information confirmée (souvent ces trains sont supprimés à la dernière minute).

    • TGV91 [SaDur] dit :

      Comme Freddy le précise plus bas, la ligne L a modifié son plan de transport suite à la mobilisation de deux rames.

      Je pense que les suppressions intempestives et aléatoires sont le pire qui soit pour les usagers, car ils ne peuvent anticiper (et l’information dite « en temps réel » ne nous aide pas beaucoup plus).

      Si le parc est trop juste et qu’il n’y a pas de solutions à court terme, il est préférable de planifier à l’avance les suppressions de DECA/ZECO nécessaires, en ciblant les missions les moins chargées, comme cela avait été fait pour les compositions courtes l’année dernière. Quitte à les faire circuler tel ou tel jour si finalement il reste des rames non utilisées.

    • Elias75 dit :

      Je partage cet avis : tous les matins, des trains DECA (et ZECO le soir) sont supprimés, alors, prévoyez-le car vous savez qu’il va y avoir un pépin sur une rame (enfin, vous ne savez pas quoi, mais vous savez qu’il y en aura un, puisque c’est comme ça tous les jours!). Peut-être même qu’en prévoyant, vous réussirez à mieux assurer les missions restantes, et comme il a été dit plus haut, si vous supprimez un train à l’avance, on peut s’organiser, et prendre le train d’avant, et donc limiter notre retard. Pouvez-vous y penser sérieusement?
      Merci une fois de plus pour ce blog,

  26. freddy dit :

    Sur la ligne L, c’est bien l’indisponibilité prévisible de rames (une rame incendiée et une déraillee) qui permet de communiquer de manière anticipée sur la modification du plan de transport via le site institutionnel

    • Elias75 dit :

      Juste une petite précision : sur la L, en heure de pointe, il y a normalement 6 rames de réserves. Avant l’incendie d’une rame, il y avait 6 rames en panne, qui ne pouvait circuler. Le parc était donc tout aussi tendu que dur la D. Pour autant, aucune suppression n’était annoncée à l’avance, et on les découvrait dans le froid, au petit matin, sur les quais. Ensuite, avec l’incendie (très impressionnant d’ailleurs), on est passé à 8 rames indisponibles, soit un train en heure de pointe. D’où la suppression annoncée. En revanche, cette annonce anticipée de la suppression n’a eu aucun effet bénéfique pour la ligne, car on est désormais revenu à un nombre nul de rame de réserve.

    • Freddy dit :

      Elias75 vous avez raison. Avant les désagréments actuels dont l’unique avantage est de pouvoir anticiper une modification du plan de transport à la base (les fameuses deux suppressions désormais connues de tous) et donc sa communication, il n’a jamais été proposé aux clients de la ligne L (et J aussi d’ailleurs) une communication précise et anticipée sur les suppressions à venir sur une pointe donnée à l’instar de ce qui se fait sur RER D via le site institutionnel Transilien

      Voilà donc une force et un avantage du RER D par rapport aux lignes Saint-Lazare.

      Je partagerai sur ce sujet avec les responsables Com’ Transilien des lignes LAJ.

    • Bonjour,

      Effectivement, grâce à vos commentaires sur le blog, nous avons sensibilisé nos agents sur l’importance d’annoncer ces suppressions (même si ils sont remis en service à la dernière minute). Les GIV (Gestionnaires de l’information Voyageurs au COT) et les agents du PC INFO (informations sur transilien.com) essayent d’anticiper au maximum.

    • Elias75 dit :

      En effet, j’ai vu que les suppressions étaient annoncées sur la page info trafic du site transilien. C’est bien, il faut continuer.

    • TGV91 [SaDur] dit :

      Nous n’aurons pas râler pour rien 😉 espérons que cette bonne habitude tienne dans le temps. Mais plus que tout, si la maintenance pouvait se bouger pour qu’il y ait plus de rames disponibles …

  27. millefeintes dit :

    Bonjour,
    Il faudrait créer un sujet « le cauchemar de lundi matin ». En effet, un train serait tombé en panne provoquant la suppression et/ou le retard d’autres. Cela a engendré un retard de 50 minutes sur le quai dans le froid et 5 minutes de trajet supplémentaires (pour mon cas personnel). Soit. Cependant pourriez-vous expliquer mon impression que sur la ligne paris-melun il y ait plus de trains en panne/defectueux que sur la ligne paris-corbeil ?
    Cordialement,

  28. TGV91 [SaDur] dit :

    Encore deux DECA supprimés ce matin 🙁

    • Elias75 dit :

      Plus un vers 8h en compo réduite. C’est la norme depuis deux semaines : 5 cinq rames en moins sur l’axe. Il devient impératif de prendre des mesures : annulation des trains anticipée. Car si les trains sont prévus comme supprimé, on pourra s’adapter et ne pas subir les conséquences d’une suppression inopinée.
      Madame Becavin, pouvez-vous en discuter le plus rapidement possible ?

  29. TGV91 [SaDur] dit :

    Ce soir deux ZECO supprimés (annoncés) mais ZECO de 18h33 supprimé (et non annoncé à l’avance).

    ZUCO suivant avec un bidule comme rame de queue, comportant un wagon condamné !!

    RAS LE BOL

    • millefeintes dit :

      supprimé à 18h36, puis le ZUCO de 18h38 à paris lyon est arrivé à 18h42 puis 3 minutes de retard par rapport au temps de trajet, donc j’ai raté mon bus comme bcp de voyageurs donc 13 minutes d’attente de plus…etc

  30. aragorn dit :

    Mercredi soir je suis rentré chez moi, non pas par le ZECO de 17H33,il était « exceptionnellement » supprimé.
    En arrivant a Savigny le Temple il y avait des contrôleurs, les pauvres ils avaient l’air d’avoir froid, il faut dire qu’ils n’avaient pas vu de voyageurs et donc rien eu à faire depuis quelque temps déjà!
    Je les ai comptés ils étaient nombreux mais pourtant moins que le nombre de trains supprimés cette semaine!

  31. Seb dit :

    Le premier DECA du matin est revenu en composition longue \o/
    Est-il prévu que ça dure ?
    Le train précédent (LUCA je crois) est en effet fortement chargé (pas de place assise à Yerres), peut être que le retour du DECA long permettra de le soulager, mais j’en doute.

    • Concy dit :

      En complément des propos de Seb je précise que le LUCA précedent ce DECA est également extrèmement chargé.
      En fait, les gens se reportent massivement sur les LUCA entourant ce DECA en cas de suppression ou de train court…
      Alors oui : « l’embellie » va t’elle perdurer ????

    • Seb dit :

      @Concy : C’est exactement de ce LUCA dont je parlais 🙂 7h06 à Yerres. Il est constamment surchargé.

  32. Bonjour à tous,

    Au sujet de la proposition de TGV91 et d’Elias sur l’anticipation des suppressions et l’éventuel aménagement du plan de transport à court terme : ces trains sont la plupart du temps supprimés à la dernière minute. Jusqu’au dernier moment, tout est fait pour faire circuler ces trains.
    J’ai échangé sur le sujet avec un agent du service « Production », il m’a expliqué que tout pouvait être « ok » jusqu’à 1h avant le départ (voire quelques minutes) puis le train était supprimé suite à un évènement qui arrive à la dernière minute (problème sur ce train, sur un autre train qu’il faut remplacer, une sortie de garage ou de centre de maintenance trop tardive,…). La question reste toujours la même : comment anticiper des problèmes de dernière minute ?
    Est-ce que annoncer un trafic « allégé », en s’autorisant à rajouter des trains lorsque c’est possible serait mieux pour nos clients ?
    C’est une question à creuser.

    Seb, Concy : j’espère que « l’embellie » va durer. Comme je le dis un peu plus haut, notre volonté est de faire rouler tous les trains, mais malheureusement, nous devons souvent faire des choix, et ce sont généralement ces trains (DECA/ZUCO) qui peuvent donner un peu « d’air à la grille » (pour reprendre une expression de certains de mes collègues).

    • Elias75 dit :

      Bonjour Mme Becavin,

      Merci de votre réponse. Je suis heureux de constater votre optimisme, cela fait plaisir à voir. Je ne me doute pas de la volonté de chaque acteur à effectuer le plan de transport du mieux possible. Pour autant, tous les jours des ZECO/DECA sont supprimés. J’en convient, vous ne le savez pas avant qu’ils partent, mais toujours est-il que au moins un par jour est enlevé du plan de transport. Donc, « Est-ce que annoncer un trafic “allégé”, en s’autorisant à rajouter des trains lorsque c’est possible serait mieux pour nos clients ? », je pense que vu la situation tendue du parc Z2N sur tout le réseau Transilien (ligne R, C, H y compris), c’est une solution a fortement envisagée. Je pense que la suppression du dernier DECA/ZECO est intéréssante. En effet, la rame qui devrait assurer ce train serait considérée comme « rame de réserve », et si elle n’a pas servi à palier la suppression d’un train avant, elle part en ligne. Il n’y aurait alors pas de suppression, cette non-suppression serait annoncée via Radio-Ligne D, et idéalement avec les notifications « ligne d » de l’application SNCF transilien.
      Une fois de plus, je vous demande d’y réfléchir car l’anticipation permettrait de mieux gérer notre emploi du temps.
      Bien à vous,

    • Seb dit :

      Bonjour,
      Je réitère donc un de mes commentaires précédent. Si la moindre anicroche entraine une suppression, en raison du peu de matériel roulant disponible, ne serait il pas salvateur pour notre ligne d’envisager l’ajout de deux ou trois rames de plus ? Où sont passés les trains ? Sachant qu’au nord de la ligne, il y en a moins qu’avant, cela veut-il dire que tous nos ZECO/DECA sauteront en 2013 ?

    • Elias75 dit :

      Les rames sont en rénovation, en atelier de montage pour les anti-enrayeur, et c’est à peu près comme ça sur tout le réseau Transilien. La seule ligne qui a un peu de rab c’est la ligne C (elle a 8 rames en disponibilité en heure de pointe), et je crois qu’elle en a déjà prêté une ou deux à la ligne H). Donc la situation va rester tendue pendant un peu de temps encore malheureusement!

    • Seb dit :

      Les rames sont en rénovation ou maintenance depuis des années … Peut on réellement s’attendre à un retour à la normal prochainement ? J’en doute 🙁

    • Elias75 dit :

      Sincèrement ? Je ne pense pas non plus. Le programme de rénovation à SPDC dure au moins jusqu’en 2016… Le seul mince espoir à moyen terme, c’est de récupérer des Z2N en plus. Il y a soit celles de NPDC, qu’ils faudrait beaucoup modifiés (EAS, passage des rames à 5 caisses), et peut-être, celle de St Lazare, aussi à 4 caisses, qui pourraient être libérées avec l’arrivée du Francilien sur cette branche. Bref, assez peu d’espoir tout de même…

  33. Concy dit :

    Bonjour,

    Ce matin j’ai pu une nouvelle fois faire un constat celui du manque complet de respect des clients de certains conducteurs.
    DECA arrive à Paris Lyon à 7H27 (+1). Les portes n’étaient pas encore libérées que l’ADC a éteint les lumières.
    Des voyageurs se trouvaient dans les excaliers et les couloirs ainsi qu’une personne handicapée accompagnée (queue de la deuxième voiture de tête) Elles ont du s’extraire de ce DECA dans la pénombre.
    Ce problème semble récurrent : quelques conducteurs (pas tous heureusement) ne laissent pas les gens descendre à la lumière et font fit des règles les plus élémentaires de sécurité.
    Attendez vous un incident grave ? (comme celui qui s’est passé il y a quelques années sur le RER A) pour rappeler aux ADC leurs obligations car la responsablilité de la SNCF sera engagée en cas de problème !
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour Concy,
      Merci de nous faire remonter ce problème qui peut effectivement être dangereux pour nos clients.
      Je transmets votre commentaire.

    • Bonjour,
      J’ai aussi vécu le même incident que Concy, moi c’était l’année dernière toujours à Paris Gare de Lyon.
      Il s’agit donc d’un problème récurrent.
      Merci de votre attention.

  34. Concy, votre retour a été remonté au dirigeant de ce conducteur.
    Il est parfois nécessaire de faire de petits rappels sur des gestes qui peuvent sembler sans importance, mais qui peuvent avoir des répercussions sur nos voyageurs.

  35. millefeintes dit :

    ça sent la galère ce soir…pourquoi melun et encore melun et toujours melun ???/*-*/ »‘ »–_(-ù^m

  36. millefeintes dit :

    Bonjour, suite à un acte de malveillance dans la soirée de lundi 30 janvier 2012 à Goussainville, pouvez-vous m’expliquer pourquoi la branche melun a-t-elle été fortement perturbée contrairement à celle de corbeil/malesherbes ?
    Cordialement,

    • Bonjour,

      Le train qui a eu un problème à Goussainville devait assurer à son retour une mission ZUCO et la suppression d’un train ZECO (suite à problème matériel) a eu pour conséquence un « trou » de desserte.

  37. blueedel91 dit :

    Bonjour…
    Moi ce que je constate c’est qu’il n’y a pas UN jour où nous pouvons bénéficier d’un vrai service correct. Alors oui, il y a la vétusté du matériel, du réseau, etc etc… mais quand après une semaine très compliquée que ce soit pour aller travailler ou rentrer chez moi le soir, je reçois un courrier le 2 février m’annonçant que mon tarif de transport va augmenter et que je serai prélevée en février alors qu’en plus j’ai déjà été prélevée, ça m’agace à un point sans nom

    quelque soit les explications que la sncf nous donne à l’heure actuelle, je ne comprends pas pourquoi les problèmes ne font qu’empirer et qu’on soit nous usagers encore ceux qui doivent payer davantage

    je n’accepte pas de payer encore en plus tous les mois et ce en ayant été averti le 2 février ! je n’accepte pas qu’on me demande de payer davantage pour un service qui empire et qui fait de nos vies un enfer !
    le matin prendre une marge pour arriver à l’heure chez son employeur et ne pas risquer de perdre son boulto, le soir courrir pour rentrer chez soi et récupérer ses gamins qui eux en accueil post scolaire généreront des frais supplémentairs … Moi je suis comptée à la demie-heure pour les tarifs d’accueil post scolaire alors je vais vous dire augmentation de ça plus des tarifs sncf, oui j’en ai marre

    je ne sais pas où il faut raler mais après tout je me dis qu’ici ou ailleurs après tout pourquoi pas ?

    les suppressions ou modifications de dessertes sont parfois réelles mais de plus en plus on a l’impression d’être de vrais pigeons…

    je n’ai rien contre les agents controleurs mais je crains bien de moi aussi avoir des défaillances techniques de pouce, de sac à main et de je nsais quoi d’autre car aujourd’hui j’estime que je n’ai pas à montrer mon titre de transport ! je n’ai pas le service que j’attends, on augmente ce tarif et on voudrait en plus vérifier que je paye ??? alors oui je paye, mais je le paye aussi sur ma vie de tous les jours, sur ma santé aussi…

    et je pense que je ne suis pas la seule à le penser et il serait bon qu’à un moment les usagers soient un peu entendus !

    • Bonjour Blueedel,

      Nos clients sont entendus, et je comprends votre ras le bol, votre course quotidienne et le stress lié, que beaucoup vivent, partagent.
      Mais SNCF ne décide pas de la politique tarifaire, il s’agit du STIF (Syndicat des Transports en Ile de France) qui établit les tarifs et leurs augmentations.
      Concernant les retards ou suppressions, vous trouverez ci-dessus quelques explications auxquelles il faut rajouter les « actes de malveillance » (colis suspects (souvent des bagages oubliés), signal d’alarme non justifié, portes retenuse, ….), pannes, …. de quoi jongler au quotidien pour faire circuler environ 460 trains par jour.

      Comme je le propose souvent, venez visiter le COT de la ligne D. ça ne va pas améliorer la régularité de vos trains mais cela peut vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de la ligne D.
      La prochaine visite à lieu le 29 février de 18h à 20h, et se situe à proximité de Gare de Lyon.

    • blueedel91 dit :

      Merci Christel.
      Malheureusement visiter le COT je ne peux pas parce que je n’ai pas le temps, je cours tout le temps et j’ai deux enfants à gérer seule donc vraiment peu pas prendre ce temps nécessaire pour tenter de comprendre.
      Cela étant, il est clair que si rien n’est fait sur la ligne, un jour ou l’autre, les gens vont finir par réellement péter un cable.
      Encore ce matin, c’était le bintz et les gens sur les quais étaient tous congelés… un LUCA est passé à très vive allure à Lieusaint après avoir eu une panne à Cesson (femerture de porte) et nous on était là, foule grandissante, à subir en plus le passage éclair d’un train vide…
      on est fatigué, fatigué de devoir se justifier le matin à nos employeurs, fatigué le soir de courrir pour rentrer et de ne plus rien prévoir le soir tant on sait qu’on ne peut rien faire

      je suis déjà stressée pour mon train de ce soir car immanquablement il sera supprimé, les dessertes modifiées, mais on nous dira que tout va bien et que tout est normal…

      franchement, on en a ras le bol

    • Concy dit :

      Bonjour Christel,

      Je suis interessé par la visite du COT du 29 février.
      Comment faire pour s’inscrire ?

    • Bonjour Concy,

      Envoyez un mail à visites.ligned@sncf.fr
      En retour, vous recevrez la validation de votre inscription et le plan d’accès.

  38. La Bigorne dit :

    Bonjour,

    Je viens rajouter un peu d’eau au moulin concernant les conducteurs qui éteignent alors que les portes ne sont même pas ouvertes. Le matin je prends des trains JOPA, et nous sommes à peine arrivés à Juvisy qu’il n’y a déjà plus de lumière, pour info la moitié des conducteurs le font.

  39. Gwendal dit :

    Bonjour,

    Je suis un usager peu fréquent de la ligne D. Je suis actuellement usager de la ligne C (qui a aussi ses 4/5 annulations « surprises » tous les jours, en particulier le matin et le soir, et dont la qualité de service pousse aussi jour après jour les usagers vers une gréve massive de présentation des titres de transport…c’est pareil sur la ligne A et la ligne B…).

    Je me retrouve ici car en cherchant une location de maison, le premier réflexe en bon francilien est de regarder les transports en commun, sur les sites officiels, et ensuite sur les sites de retours d’usagers tel celui-ci.

    Je dois avouer que la ligne D sur cette portion (je regardais une annonce a Moissy?) me semble pire que ce que j’ai sur la ligne C. Je remercie donc ce site et les participants de cette discussion de m’avoir évité de vivre au quotidien l’enfer. Je passe sur cette annonce, et je vais éviter toute location dans ce secteur.

    Cordialement

  40. Concy dit :

    Vous vous flattez d’avoir terminé la pose des Anti-Enrayeurs qui immmobilisait les trains alors maintenant RENDEZ NOUS NOS DECA-ZECO
    Encore trois missions DECA supprimés ce matin : INADMISSIBLE !!!!

  41. TGV91 [SaDur] dit :

    Bonjour Chistel,

    Le premier DECA du matin est toujours un train court alors qu’il devrait être long, ce qui pénalise vos clients. Bizarrement la SNCF ne communique pas dessus … Pouvez-vous nous indiquer pourquoi ce train ne circule pas avec la bonne composition ? (alors que la pose des anti-enrayeurs est terminées).

  42. blueedel91 dit :

    bien… encore une fois, nous commençons la semaine sans surprise… encore 3 ZECO sont supprimés ce soir pour « incidents techniques »…
    ça devient une telle habitude… ça devient plus possible… y’a un vrai souci…
    rien que de penser au mode sardine de ce soir, j’ai déjà mal au crâne, mal au pied, chaud, etc etc…

    qu’en verra-t-on (sans faire d’esprit) le bout du tunnel ???

    la sncf ne peut plus se contenter d’excuses « incidents techniques »… c’est épuisant pour tous les usagers… je parle de ma branche à moi mais je suis sûre que les autres branches expérimentent elles aussi ce genre de problème et ça devient vraiment lassant, déprimant et stressant…

    • Didier VassePasser au statut dit :

      Une quatrième annulation a été annoncée en gare.

    • blueedel91 dit :

      et ça repart de plus belle ce matin

      RER D : DECA supprimés Melun Paris
      Des incidents techniques sur des trains perturbent le trafic sur la relation Melun – Paris Gare de Lyon de la ligne D du RER.
      Les trains DECA suivants, au départ de la gare de Melun et à destination de Paris Gare de Lyon via Combs la Ville Quincy sont supprimés ou modifiés :
      150710 DECA de Melun 6h42 à Paris Lyon 7h28
      150714 DECA de Melun 7h12 à Paris Lyon 7h58
      150720 DECA de Melun 7h57 à Paris Lyon 8h43 est origine Combs la Ville.
      SNCF Transilien.

      A signaler que le 3e DECA est passé à vide à Lieusaint et en train long … alors je ne comprends pas pourquoi il n’a pas fait d’arrêt depuis Melun

      voilà … alors là rien ne peut justifier …

  43. blueedel91 dit :

    Vu sur VIANAVIGO
    regardez bien les dates en haut !!!! autrement dit, on en a encore pour 9 ans minimum c’est ça ???????

    RER D : ZECO supprimé Paris Melun
    Du 17/06/2012 12:58 au 17/06/2021 03:00

    Des incidents techniques sur des trains perturbent le trafic sur la relation Paris – Melun de la ligne D du RER.

    Le train ZECO suivant, au départ de la gare de Paris Gare de Lyon et à destination de Melun via Combs la Ville Quincy est supprimé :

    153563 ZECO de Paris Lyon 17h18 à Melun 18h05

    153565 ZECO de Paris Lyon 17h33 à Melun 18h20

    153567 ZECO de Paris Lyon 17h48 à Melun 18h35

    153569 ZECO de Paris Lyon 18h03 à Melun 18h50

    153571 ZECO de Paris Lyon 18h18 à Melun 19h05

    153573 ZECO de Paris Lyon 18h33 à Melun 19h20

    153581 ZECO de Paris Lyon 18h48 à Melun 19h35

    153575 ZECO de Paris Lyon 19h03 à Melun 19h50

    153577 ZECO de Paris Lyon 19h18 à Melun 20h05

    153581 ZECO de Paris Lyon 18h48 à Melun 19h35

    158564 JOPA de Corbeil Essonnes 16h21 à Juvisy 16h42

    158568 JOPA de Corbeil Essonnes 17h06 à Juvisy 17h27

    158578 JOPA de Melun 17h48 à Juvisy 18h42

    158580 JOPA de Melun 18h0

    Cette information concerne

    ——————————————————————————–

  44. blueedel91 dit :

    Et encore des DECA supprimés ce matin de Melun mais au départ de Combs, laissant ainsi tous les pauvres usagers précédant cette gare comme de pauvres gugusses…
    Dans ce cas le DECA faisant un trajet avec terminus Gare de Lyon… je ne vois plus l’intérêt de le faire partir de Combs puisque son avantage premier est justement de faire voyager un maximum de personnes du sud jusqu’à son terminus ce qui objectivement n’est plus le cas, et donc le train est bien entendu plus vide ou moins plein comme vous voulez qu’il ne devrait l’être

  45. blueedel91 dit :

    je continue

    mercredi 27 juin 2012

    allez ça repart pour un concert de suppression ce soir

    ZECO 17h18, indiqué à 17h16
    ZECO de 18h03 ET de 18h48

  46. ClaudePasser au statut dit :

    On remet ça ce soir, avec a minima les ZECO de 17h33 ET 17h48 supprimés…

    REMBOURSEZ !!!!!

  47. Dublinois dit :

    Alors que vers 19h20 2 x ZECO en même temps voie 1 et 3 partis à quelques minutes d’intervalle …

  48. blueedel91 dit :

    Force est de constater que les horaires d’été sont déjà appliqués sur cette ligne puisque le début de cette semaine DECA, ZECO, JOPO sont supprimés à tour de rôle, de façon sauvage, sans information réelle et sans motifs valables ! La combinaison des mots « incidents techniques » est devenue effectivement trop vague pour les usagés que nous sommes 🙁

    Par ailleurs il est important de signaler que sur infotransilien le trafic est NORMAL et que sur Radio Ligne D tout va toujours bien dans le meilleur des mondes !!!!!

    Il serait quand même temps que cette ligne soit gérée correctement avec une VRAIE informatiion parce qu’à terme c’est aussi une VRAIE révolution, une VRAIE pagaille, qui va avoir lieu un de ces 4 sur les quais…

    Faut arrêter de prendre les gens pour des idiots quand même 🙁

    • Seb dit :

      L’été n’est pas encore là au niveau de la météo, mais il est bien présent à la SNCF 😀 !!! C’est une douce attention.

    • blueedel91 dit :

      petite correction…
      l’été est bien au rendez-vous quand même aux heures les plus chaudes de la journée… merci à la SNCF de veiller à ce que nous ne prenions pas trop de poids en nous faisant participer à ce grand hammam populaire !!! Hier je ne sais quelle température il pouvait faire dans les voitures mais … pour sûr… il y faisait vraiment chaud…
      du coup, je me demande bien à quelle sauce on va être mangés à partir du 15 juillet …

    • Didier VassePasser au statut dit :

      Un petit thermomètre à l’entrée de chaque rame (c’est un investissement modique) permettrait de se rendre compte de la température. A vue de nez, il faisait plus chaud dans le train qu’a l’extérieur, mais difficile sans une vraie mesure de savoir quelle était la température hier après midi et en soirée. L’absence de circulation d’air accroît également la température « ressentie ». Mais toujours cette sourde oreille aux conditions de transport !

    • blueedel91 dit :

      J’ai oublié le mien ce matin mais c’est sûr je vais un jour m’en équiper
      Pour la température, il est évident que lorsqu’on sort sur le quai après 20, 30 mn ou plus de transport, il est clair qu’on a l’impression qu’il fait « frais » dehors… à l’intérieur, c’est confiné, pas de circulation d’air, des odeurs insupportables, bref…

  49. TGV91 [SaDur] dit :

    Bonjour Christelle,

    Au moins trois ZECO ont été supprimés ce soir, pourtant transilien.com annonçait un trafic « normal », et il n’y a eu aucun push sur l’application transilien. J’ai même entendu à Brunoy une annonce expliquant un problème d’aiguillage.

    Pour l’information n’a-t-elle pas été correctement diffusée ?

    • blueedel91 dit :

      Je viens aussi témoigner.

      Hier Gare de Lyon…
      17h17 : annonce sur quai, le ZECO de 17h18 est supprimé… C’est bien de l’apprendre à la dernière minute…

      17h33 : le ZECO partira à 17h39 blindé

      17h39 : sur la voie 1, un train qui nous dit on dans les haut-parleurs est en direction de Malesherbes. Ok, donc tout le monde va sur la voie 3 pour prendre le ZECO de 17h48.
      Une fois le train parti on nous dit qu’il s’agissait en fait d’un ZUCO ?????????????????

      17h48 : voie 3 on nous annonce la suppression du ZECO de 17h48, il est grand temps…
      Les quais se remplissent, il fait chaud, les gens en ont mais alors ras le bol.

      On se redirige vers la voie 1 espérant pouvoir monter dans le ZUCO de 17h54 et là nouvelle annonce : le ZECO entre en voie 3
      Rebelote, changement de côté…
      On monte… TRAIN ETOUFFANT… dans ma voiture, en bas, les fenêtres ne s’ouvrent pas … super ! Hammam garanti !

      Nouvelle annonce, le train partira à 18h03..

      Evidemment…

      Du coup, les gens qui poireautent déjà depuis longtemps prennent d’assaut le ZUCO de l’autre côté. Certains resteront à quai faute de pouvoir y monter…

      Le ZECO de 18h03 partira avec une minute de retard et chance roulera correctement sur son trajet.

      Entre temps, certains recevont des alertes : trains supprimés ou dessertes modifiés pour le sud, tous axes…
      D’autres ZECO seront supprimés

      Beaucoup plus tard dans la soirée, ce sera le tour des ZUCO de faire de droles de choses, comme de partir de Gare de Lyon au lieu du Nord ??? et ceux qui attendent aux gares précédentes, ils se DEMMERDENT !

      On ne peut plus continuer comme ça Christel.

      Ca devient un cauchemar…

      Je suis arrivée chez moi exténuée, fatiguée, et j’ai eu très chaud dans le train, au point où j’ai bien cru que j’allais tomber dans les vapes !

      que se passe t il sur cette ligne nom d’une pipe ???

      EN PLUS :
      les infos haut-parleurs contredisaient celle de radio ligne D et des écrans d’affichage. L’application transilien indiquait un trafic NORMAL ??? non mais ???? ou alors effectivement la SNCF considère que le trafic est normal dès que c’est le fouttoir ????

      aucun agent à quai non plus encore une fois… par contre de la police ferroviaire, oui ça y’en avait… (on vous fait peur des fois ?)

      A L AIDE !
      on va pas tenir longtemps … on va forcément à un moment donné s’énerver tous… qu’on soit au sud ou qu’on soit au nord…

    • Didier VassePasser au statut dit :

      C’est pour commencer les tats de juillet sous de bons auspices. A noter que ce matin, en direction de Paris depuis le Sud, c’était également le bordel.

      Comme nous avions un quart d’heure de retard, le train a été rendu omnibus entre villeneuve et Paris. Mais pour quelles raisons, bon sang ?
      A part Maison Alfort, il n’y avait PERSONNE sur les quais !!!!!! Dans ce cas, faites uniquement un arrêt à Maison Alfort. Ca devient dogmatique cette gestion de l’omnibus à outrance !

  50. blueedel91 dit :

    MERCREDI 3 JUILLET
    encore des ZECO en moins malgré un infotransilien « trafic normal »
    au moins 17h18 et 17h33 sont annoncés supprimés…

    quid sur la quasi normalité désormais de ces suppressions inexplicables ?

  51. Blueedel91 dit :

    Situation encore inacceptable a GDL ou deja 2 ZECO et semble t il un ZUCO ont ete supprimes!

    Voie 3 : MIPE… 17:41
    Voie 1 : ZUCO de 17:38 (part avec +4). Chance, pile devant la porte, suis montee et suis assise.

    Les gens sont fatigues, extenues…

    Ras le bol, c est nimporte quoi et aucun signe d amelioration….

    Ceux qui prennent le ZECO de 48 et qui etaient la se sont preciptes ds le ZUCO!!!

    Nous, nous ne sommes encore ni en RTT ni en conges, c est inadmissible ces repetitions de suppression et modification!!!!

  52. blueedel91 dit :

    On a beau faire état de nos DECA et ZECO pour essayer d’éclairer notre lanterne mais visiblement c’est chou blanc à chaque essai.

    Nous sommes le 5 juillet DONC PAS ENCORE en horaire d’été.

    J’aimerai que l’on m’explique et qu’on me donne une raison REELLE de la suppression de ces trains à l’heure actuelle. Hier soir encore, beaucoup de ZECO ont été supprimés et il n’y avait aucune raison, aucun train n’était réquisitionné puisque le trafic malgré les retards habituels ne signalaient pas de panne où que ce soit.

    J’aimerai donc que quand on nous dit que les horaires d’été c’est le 15 juillet comprendre pourquoi ces trains sont tout le temps supprimés. Ca fait 3 semaines que ça dure, pas un soir il n’y a pas un agacement général à quai.

    Marre aussi de courrir tous les soirs pour choper le ZUCO d’avant !

    est ce qu’un jour la SNCF assumera ses responsabilités et nous avertira clairement du pourquoi du comment ?

    y’en a vraiment ras le bol !

    ça devient USANT et j’en ai marre de devoir payer un service de piètre qualité, avec une information aussi maigre et des raisons invoquées bidons ! sans parler de radio ligne D qui dit que tout va bien madame la marquise et des infos transiliens qui signalent un trafic normal

    NON LE TRAFIC N EST PAS NORMAL

    • Vous avez posé les mêmes questions aux Directeurs de la ligne, je pense que le mieux est encore d’attendre leurs réponses.

    • Nicolas dit :

      Blueedel91,vous risquez bien d’attendre vos reponses jusqu’aux proverbiales calendes grecques, car tout directeur qu’ils soient, ils n’ont pas de reponses sinon de s’excuser.

    • BlueEdel91 dit :

      bah … j’attends toujours !! ?? !!!! nous sommes les 10 juillet… posé mes questions il y a bien longtemps

      j’avoue que j’aurai aimé comprendre et connaitre les raisons d’un tel raz de marée de suppression alors même que les horaires d’été n’étaient ni appliqués ni applicables !
      j’aurai également comprendre quels étaient réellement les incidents techniques ayant conduits à autant de suppressions alors qu’il y avait autant d’usagers ?

      le silence en dit long sur la considération vis à vis des usagers…

    • Ver1976 dit :

      Bonjour,

      Y aura-t-il des réponses au sujet de la maintenance des trains ?

  53. blueedel91 dit :

    je sais que je « harcèle » mais depuis quelques jours, c’est très compliqué à gérer au quotidien croyez moi !
    alors j’attends les réponses… mais j’espère qu’elles seront bien pesées car si je suis une des rares à venir m’exprimer sans honte ici, je sais que beaucoup sur les quais passent lire sans jamais intervenir et que beaucoup n’hésiteront pas à avoir un soir un coup de sang sur le quai…. 🙁

  54. TGV91 [SaDur] dit :

    Bonjour Christel,

    J’avais fait état ici même d’un manque d’information ces derniers temps sur la suppression des DECA/ZECO (qui ne sont plus mentionnés sur transilien.com ou l’appli transilien). Avez-vous fait remonter le problème ?

    Merci

  55. Seb dit :

    Bonjour,
    Hier soir, 18h33, le ZECO est annoncé voie 3, le temps passe, et à 18h38 arrive le ZUCO voie 1, on constate alors seulement à ce moment le ZECO affiché comme « supprimé » sur les écrans.
    Que l’on ne me dise pas que vos agents ont souhaité le faire circuler au dernier moment, comme le précise cet article, cela fait déjà plusieurs jours que des ZECO sont encore et toujours supprimés …

    C’EST INACCEPTABLE !!!

    1) Encore et toujours, plutôt que de nous faire patienter sans informations, à nous énerver et piétiner, à rester serrés sur le quai en pensant qu’un train arrive, merci de bien vouloir nous informer des suppressions. Cela ne changera pas l’heure du train suivant, mais ça rendra l’attente plus supportable.
    2) Comment justifier l’absence de ZECO, alors que nous sommes passés en horaire d’été et donc que plus de rames sont normalement disponibles. L’argument de la maintenance n’est pas recevable car j’imagine que les ateliers n’ont tout simplement pas la capacité technique d’accueillir autant de rames simultanément.
    3) Les horaires d’été nous font déjà nous entasser dans les trains (constaté le soir cette semaine, j’ai voyagé debout la plupart du temps, contrairement au reste de l’année), imaginez donc avec un train supprimé … A la vue de la fréquentation de la ligne en hausse, je trouve contestable ces fameux horaires d’été, mais si en plus des trains sont supprimés, c’est inacceptable. Encore heureux que la météo soit pourrie, c’est bien le seul moment de la journée où je m’en réjouis …
    4) J’ai le sentiment que la SNCF nous ballade complètement sur les suppressions de train …

    Vivement les vacances … En ce mois de juillet, je sature et la ligne D m’exaspère …

    • Bonjour Seb,

      Hier soir, il était prévu sur le ZECO de 18h33 devait circuler.
      Cependant, la rame n’a pas pu sortir à temps de son lieu de garage (Bercy).
      Comme cette situation c’est produite 3 jours de suite, nous analysons les raisons qui empêchent ces rames de sortir dans les temps.
      A noter, que cette rame a finalement assuré le ZECO de 19h03 qui devait être supprimé (rame tombée en panne).

    • Seb dit :

      Bonjour Christel,
      Tout d’abord, comme toujours, merci pour les réponses données sur ce blog. Je sais que vous faites votre possible pour trouver les bons interlocuteurs afin de nous apporter les bonnes informations.

      Concernant le train de 18h33, ainsi que celui de 19h03, cela semble tout de même hallucinant. Il y a à priori un parc de réserve un peu plus grand que d’ordinaire en raison de l’été.
      De plus, quand bien même il y ait des soucis (ce qui peut à la rigueur être compréhensible, bien que …) n’est il pas possible de prévenir les personnes sur les quais ? à 18h38, train toujours affiché, sans annonce. Si le train n’est toujours pas parti de Bercy à 18h28, j’imagine que l’on peut s’attendre à ce qu’il ne puisse pas repartir à 18h33, donc annoncer un retard, voire une suppression.

      Il y a donc 2 soucis très importants :
      -La suppression de train qui parait anormale avec une réserve de rames supérieure à d’habitude
      -Les « non-annonces »

    • Bonjour Seb,
      Nous sommes d’accord que l’annonce aurait du être réalisée, et les responsables de l’information ont été avisés. Ils peuvent ainsi attirer l’attention de leurs agents sur certains points de vigilance.

      Concernant la suppression de ces ZECO, même si nous avons quelques rames supplémentaires disponibles (et encore, certaines sont en centre de maintenance pour réparation ou visites réglementaires programmées), elles ne sont pas forcément au bon « endroit » pour assurer au pied levé le remplacement de ces trains spécifiques.
      N’oublions pas que la plupart des trains ZECO sont assurés par des trains qui sortent du garage ou du technicentre de maintenance. Donc lorsqu’il y a un problème avec cette rame (panne, maintenance non terminée à temps, dégarage tardif,…), on le découvre souvent « au dernier » moment, au moment où on souhaite la faire partir. Et, à ce moment là, il est souvent trop tard pour trouver une rame de secours, qui soit au bon endroit afin d’être acheminé à temps à Gare de Lyon pour le départ.

    • Freddy dit :

      Bonjour

      La défaillance matérielle de la rame elle-même est imparable et souvent synonyme de suppression en ces périodes de fortes tensions sur le matériel, comme le souligne Christel. Mais elle ne peut représenter de manière exhaustive les motifs des suppressions quotidiennes de missions ZECO.

      En effet, ces missions dérogataires sont souvent utilisées par confort* comme variables d’ajustement en cas d’incidents en ligne (nécessité de faire de l’air en cas de retards généralisés, défaillance matérielle sur d’autres missions pour lesquelles on « pique » la rame initialement dévolue à un ZECO, idem pour le remplacement d’une journée ou un « tour » de Conducteur).

      Ces gestes métier sont indispensables. Mais ils sont adoptés depuis la création de la ligne D alors que l’environnement a radicalement changé. La fréquentation de la branche Combs a effectivement explosé et il pourrait être pertinent d’engager une réflexion sur ces pratiques quotidiennes peut-être devenues surannées.

      * « Par confort » signifie qu’il est plus simple de retirer de la grille un train qui n’est pas encore en ligne, qui n’assure qu’une seule mission avant de retourner vide vers son site de stationnement, etc …

  56. Blueedel91 dit :

    De toute façon, sur cette histoire des DECA/ZECO, la SNCF nous mène en bateau. Je pense que leur souhait est à terme de les supprimer et pour nous aider à avaler la pilule, ils ont déjà entamé leur campagne du retrait systématique de ces trains sous des motifs fallacieux.
    je ne crois plus aux informations données sur des trains qui servent à en faire d’autres soi disant plus prioritaires.
    on nous prend pour des abrutis.
    la ligne D est en train de crever tout simplement et avant 2016, 2020, 2030, des dates qui à chaque fois sont repoussées, nous ne verrons rien de mieux que des dégradations.

    Cette ligne est usante…

    • Bonjour Blueedel,

      je ne vois pas quel serait l’intérêt de la SNCF de vous « mener en bateau » en inventant des « motifs fallacieux ».
      Oui, les raisons sont souvent les mêmes mais cela ne veut pas dire qu’il y a une cause cachée derrière ou une volonté de nuire.
      Vous n’avez malheureusement pas le temps de venir lors des visites de COT, et je pense que c’est dommage car vous pourriez constater qu’il n’y a rien a cacher.

    • BlueEdel91 dit :

      J’aimerai venir mais je suis maman de deux enfants et ne peux vraiment pas m’arranger. Prendre une journée ou une demi-journée est difficilement faisable à l’herue actuelle pour moi.
      Quand je dis qu’il s’agit de motifs « fallacieux », je constate juste que ce sont toujours ces trains qui sont retirés de la circulation et que nous n’avons que la possibilité de subir sans pouvoir rien y faire. Je ne parle pas qu’en MON nom mais en celui de bon nombre d’usagers : vous savez sur les quais, les gens parlent entre eux, essayent de se rassurer, de se trouver des motifs de garder un tantinet le sourire pour ne pas craquer…
      Nous avons de plus en plus de mal à vivre ces situations à répétition et vous ne pouvez pas me dire le contraire, mais juin a été à l’horaire d’été sur ces trains bien avant le mois de juillet !
      Beaucoup d’entre nous pensons qu’effectivement ces trains ont vocation à disparaitre car vous… la SNCF … les supprime de plus en plus sans nous informer… C’est quotidien…

    • TGV91 [SaDur] dit :

      En visitant le COT, on s’aperçoit effectivement :

      – que c’est tout petit
      – qu’il n’y a pas grand monde
      – que cela reste assez artisanal

      Quand on ne s’en donne pas les moyens, on ne peut effectivement pas s’attendre à des miracles …

  57. Dublinois dit :

    Bonjour,

    BlueEdel91 a raison. Toujours les trains DECA/ZECO supprimés. raz le bol. Changez un peu svp supprimer les trains vers Malheserbes ou Corbeil ils sont rarement pleins.

    Et pourquoi quand un DECA est supprimé à CESSON donc de MELUN A LIEUSAINT il aurait le droit de partir de COMBS LA VILLE ? Sous quel pretexte puisque de toute façon il part de Melun à vide donc il passe forcément sur la voie 2B. Et le voir vide c’est rageant.

    Vous n’avez jamais pensé à faire un ZECO COMBS LA VILLE => MELUN ? !!!!

    • Seb dit :

      Bonjour Dublinois,
      Cela a déjà été expliqué, c’est en réalité très simple.

      Un train en retard peut « foncer » de Melun à Lieusaint afin de le rattraper, le train suivant peut alors partir immédiatement après afin de réaliser le trajet Melun, le Mée, Cesson, etc … en même temps ou presque. Il arrivera donc à Lieusaint 15 minutes après le « fonceur » se recalant par la même occasion sur les horaires normaux.

      En revanche, si un train réalise le trajet Melun->Lieusaint, puis fonce ensuite, il y aura une équivalence de deux suppressions de train entre Lieusaint et Montgeron contre aucune dans la première situation expliquée.

      Enfin, comme argument supplémentaire, si il y en a besoin, la fréquentation de la ligne est supérieure après Savigny, donc en cas de suppression « partielle » sur le parcours, les gens seront serrés entre Melun et Lieusaint, alors que les trains seront tout simplement saturés sur la seconde partie de la ligne, donc les portes ne fermeront plus et le train accumulera encore plus de retard qui se répercutera sur l’ensemble de la ligne (bouchon).

      Sinon, pourquoi Combs –> Car c’est pour l’instant la seule station de la branche ayant des infrastructures pour retourner des trains.

      En espérant avoir apporter un éclairage de voyageur !

    • Seb dit :

      apporté … Désolé pour cette phôte 😉

    • BlueEdel91 dit :

      de toute façon, je vais encore insister, mais cet axe va très vite présenter un réel souci au vu de la population qui vient s’installer au delà de Combs la Ville justement entre Combs et Melun. Il va donc falloir que la direction de la D en prenne note et trouve des solutions car très vite, nous allons être étranglés.

    • Freddy dit :

      Sinon, pourquoi Combs –> Car c’est pour l’instant la seule station de la branche ayant des infrastructures pour retourner des trains.

      Dans le cas cité (un train expédié vide qui fonce de Melun à Combs pour regagner son sillon théorique), les installations de retournement de Combs n’apparaissent pas indispensables.

      Elles le deviennent si la rame alimentant le DECA descend en retard depuis Paris. elle peut alors être « interceptée » au passage à Combs.

    • BlueEdel91 dit :

      Effectivement, c’est notamment à cause de ce « retournement ».
      J’ai d’ailleurs posé la question de savoir si un autre point entre Combs et Melun pourrait être prévu mais la réponse n’est pas encore très définie. Visiblement on parlerait de Savigny… mais attention c’est juste une discussion : aucune décision.
      C’est bien dommage…

    • Seb dit :

      Ah oui, en effet.
      On peut tout à fait imaginer un train « fonceur » de Melun à Lieusaint par exemple. (Plus en amont, le rattrapage ne serait peut être plus assez important).

    • TGV91 [SaDur] dit :

      La direction de la ligne D nous avait expliqué qu’en fonction de la charge supposée, le DECA court pouvait partir de Lieusaint voir de Savigny plutôt que de Combs-la-Ville.

      Maintenant entre le discours et les actes … Peut-être que Christel pourrait nous faire un retour sur ce point ?

    • Dublinois dit :

      Merci Seb c’est très clair Freddy et BlueEdel91 aussi. Pour ce qui est du retournement je crois qu’à Lieusaint il reste du terrain vide entre le grand parking et les quais. peut être un aménagement est possible.

      En effet Christel et bonsoir
      j’ai zappé un billet.

    • BlueEdel91 dit :

      Dublinois : c’est exactement ce que je pense. A Lieusaint, il y a de la place et Lieusaint devient à n’en pas douter une gare incontournable. Preuve en est que des projets TGVs ont été évoqués il n’y a pas si longtemps …
      Mais je ne vais pas faire de hors sujets.

      Il y a des gares où la place est restreinte : on ne peut pas rajouter. Ce n’est pas le cas de Lieusaint.

      Souvent le matin je m’interroge quand je regarde toutes ces voies … et c’est pour cela que j’avais posé la question à F. Dubourdieu ou A. Krakovitch en demandant s’il était ou non prévu à court terme de prévoir ce type d’aiguillage au delà de Combs.

      Il faudra forcément y penser et pas en 2020 et encore moins en 2030. Il y a trop de monde.

    • Freddy dit :

      Dans le même ordre d’idée que mon intervention du 19/07 à 16h39 sur ce même fil, avant d’imaginer d’hypothétiques et coûteuses installations de ce type, il est peut être permis d’engager des réflexions sur les habitudes et réflexes de travail des opérateurs.

      Je m’esspik …

      Il est acquis que sur la branche Sud-Est, Combs est le point d’appui en cas d’exploitation perturbée. La gare devient donc de fait un point d’action et de décision quasiment inné pour les exploitants. C’est imparable dans le sens Paris-Melun.

      Il en découle par contre un élément bien négatif dans les exemples précis évoqués hier. Une mission DECA qui ne peut prendre le départ à l’heure de Melun est alors expédiée vide jusqu’à Combs (par habitude donc) pour reprendre sa marche « régulière ».

      S’il arrive quelques minutes en avance, il attendra parfois quelques minutes avant d’engager sa mission commerciale vers Paris.

      C’est ce réflexe d’utiliser Combs comme point origine (pour une rame venant de Melun naturellement) qui peut être revu. Il n’est à aucun moment envisagé, si la marche du train vide est favorable, d’utiliser Savigny ou Lieusaint comme gare origine.

      J’espère avoir été un minimum clair.

    • BlueEdel91 dit :

      et je suis bien d’accord
      ou alors autre solution, travailler avec des sociétés de bus pour faire en sorte que les gares entre melun et combs soient facilement reliables… mais ce serait un cout supplémentaire, beaucoup de fatigue et pas sure que le résultat soit terrible ?

    • BlueEdel91 dit :

      En même temps, ce ne serait pas idiot Lieusaint car il y a le tzen reliant corbeil à lieusaint donc déjà au pire si corbeil est bloqué, il peuvent prendre l’axe combs-melun en dépannage après le tzen aussi…
      mais entre melun et combs ce serait bien d’y songer quand meme !

    • Bonjour Dublinois,
      Seb vous a donné des éléments de réponse (merci), mais comme il vous l’a précisé, la question a déjà été abordée et vous pourrez d’ailleurs trouver la réponse du directeur de ligne ici.

  58. BlueEdel91 dit :

    Bonjour. Aujourd’hui mardi 9 octobre. Journée de grève mais la ligne D n’est pas concernée, enfin c’est ce qu’on nous a dit….

    Pour rappel, Mr. Dubourdieu avait expliqué que si l’on supprimait certains DECA/ZECO courts, il s’agissait d’un arbitrage opérationnel… Il faudrait pourtant bien que cet arbitrage soit revu et qu’on arrête de prendre les usagers pour des imbéciles !

    Lieusaint, 7h53
    Le LUCA de 7h51 vient de partir… les gens arrivent pour le DECA de 7h57 annoncé court… pas d’annocne, mais l’affichage change : DECA supprimé !

    MAIS… le VUCA de 8h06 est annoncé « retardé »… puis le DECA de 8h12 est supprimé….

    Les gens prenant le VUCA arrivent sur le quai, très rapidement suivis des usages du DECA de 8h12.

    Vous avez donc sur le quai une foule d’usagers pour 3 trains différents… des usagers qui en plus doivent se coltiner deux annonces publicitaires, la première sur le signal d’alarme où un enfant nous dit « non non ce n’est pas bien »… là déjà, beaucoup de gens soupirent… Une annonce de radio ligne D « le trafic perturbé au nord pour des signaux d’alarmes tirés »… Oh comme c’est bizarre non ??? Choix de l’annonce pub calculée ???

    Mais ce n’est pas fini, nouvelle annonce publicitaire « vous en avez assez des petites attentes à la sncf, optez pour le navigo annuel, facilitez vous la vie et bénéficiez d’avantages »… là le soupir devient un brouhaha sur le quai…

    Car pendant tout ce temps, nous n’avons aucune réelle information et nous avons eu la chance de voir passer à vide le DECA court de 7h57…

    Alors cet arbitrage opérationnel dont nous a parlé Mr. Dubourdieu est un grand fouttage de geule ! Il aurait été bien plus intelligent de prendre un maximum de passagers dans ce train court plutôt que de devoir tenter d’entasser les usagers de 3 trains en un seul !

    8h13, le VUCA arrive…
    nous quittons Lieusaint, toutes les places assises sont d’ores et déjà occupées.
    Boussy St Antoine, il reste quelques endroits stratégiques pour s’asseoir et se faufiler…
    Combs, on affiche complet

    Je passe sur les stations d’après…
    On a eu beaucoup de chance : personne n’a gêné la fermeture des portes, personne ne s’est senti mal et pourtant ça aurait pu tellement on était serrés… Personne n’a tiré de signal d’alarme… Par contre, tout le monde en avait ras le bol…
    (pour ma part, j’étais en tête de train)

    Alors sur la suppression arbitraire de ces trains, les copies sont à revoir… vite !
    D’autant que depuis quelques jours, de nouveau, systématiquement ces trains sont supprimés, à la dernière minute bien souvent… sans aucune information réelle… et souvent on ne comprend pas…

    « vous en avez assez des petites attentes à la sncf, optez pour le navigo annuel, facilitez vous la vie et bénéficiez d’avantages »
    j’ai un navigo annuel… je n’ai aucun avantage et ça ne change pas ma vie !

    A quoi joue t on exactement ?

  59. blueedel91 dit :

    9 Avril:
    Réponse de Christel Bécavin aux usagers sur le billet « RER D : grève du 9 avril »
    « Bonjour à tous,
    Comme évoqué dans l’une de mes réponses, le service est “normal” car la ligne D n’est pas affectée par la grève, et il n’y a pas de service “spécifique” mis en place.
    Les suppressions et compositions “courtes” de ce matin sont la conséquence de rames non disponibles car maintenues en centre de maintenance.
    Concernant les voitures condamnées, nous savons que cela entraîne des désagréments pour nos clients, au même titre que les trains courts, mais nous préférons faire rouler ces trains à capacités réduites plutôt que de les supprimer. »
    .
    .
    Et ma réponse que je rerecopie ici pour nous donner une chance qu’elle soit lue et obtienne retour…
    .
    « Bien, alors on va là mettre quelques petites choses au clair….
    .
    .
    Votre message ou l’information qu’on a bien voulu vous donner (?) n’est pas vrai dans tous les cas:
    .
    – Pour le 1er DECA, il a été confirmé “en haut lieu” qu’il pourrait faire tout le parcours avec une seule Z20500
    – Pour le 2nd DECA, il a aussi été confirmé qu’il était possible de le faire entièrement avec une seule Z5600 à 6 caisses

    Il y aurait 900 personnes dans ces 2 DECA au max…

    Sauf que comme cette règle n’est pas écrite, elle n’est pas systématiquement appliquée. Qu’est-il fait pour que ceci soit gravé dans le marbre ? Rien ! »
    .
    MERCI

    • Aurelie dit :

      Ah je confirme
      Ce matin l’agent de le SNCF qui était à quai pendant que le SUCA effectuait sa manœuvre pour passer en train long a dit qu’aux heures de pointes les Trains Courts ne partaient pas des gares parce que sinon il y aurait bien trop de monde dedans ..

      Donc désolée Christel mais vous ne faites pas partir les trains lorsqu’ils sont court non à la place vous préférez les annuler pour ensuite créer vous même l’affluence des usagers .. ..

    • Bonjour Blueedel,
      @Ver1976 merci pour votre précision.

      Si je comprends bien votre message, vous parlez des suppressions des DECA entre Melun et Combs-la-Ville lorsque le train est en composition courte ?
      Et plus précisément, des 2 premiers DECA du matin ?
      Pourquoi il n’y a pas de règle écrite sur le sujet spécifique de ces 2 trains ? Parce que nos agents prennent des décisions en fonction des éléments qu’ils ont à l’instant « T ». Si il est possible de faire partir ces trains de Melun, sans que cela cause des retards sur les autres circulations, alors il n’y a pas de raison de faire autrement.
      Mais le gestionnaire du plan de transport doit aussi regarder la ligne dans son ensemble (avec la gestion des rames et des agents de conduite), et devra prendre la décision qui pénalisera le moins de clients.

    • blueedel91 dit :

      il s’agissait d’un exemple pour ce matin…

    • blueedel91 dit :

      pardon HIER matin 9 AVRIL

  60. blueedel91 dit :

    @Christel : comment se fait-il que tous les ZECO soient partis de la voie 4 hier (enfin pas tous celui de 17:33 était supprimé, et le ZECO de 48 a été mis à quai à 49… mais parti finalement …)

  61. blueedel91 dit :

    Vendredi 23 janvier 2015
    Les DECA sont devenus des DICA mais même avec un SA2014 que tente désespérement de nous vendre Monsieur Dehornoy, voire même Monsieur Pépy qui trouve que la situation s’améliore, les nouveaux DICA sont aux abonnés absents quasiment tous les matins.
    Jeudi 22 janvier, cela a même provoqué clairement un malaise voyageur perturbant la circulation des trains (branche Combs) : CAR OUI c’est bien la suppression quotidienne de ces trains qui entraîne l’entassement des usagers dans des voitures les uns contre les autres avec tout ce que cela implique, et un tel entassement génère ce qu’on dit depuis des mois : un risque de malaise. Cette fois, de nombreux témoignages le confirment.
    Les ZECO sont devenus des ZICO et là encore, et ce n’est pas l’accident avec le sanglier qui a provoqué une telle hécatombe, hier soir jeudi 22 janvier, pluie de ZICO supprimés.
    Alors très sincèrement je ne vois pas comment on peut raconter aux usagers que le SA2014 a amélioré la situation.
    Tout ça n’est que de l’enfumage et très sincèrement les explications rationnelles sont attendues même si je sais bien qu’aucune réponse sincère ne sera apportée.
    Il devient inadmissible de voir tous les jours les DICA supprimés ainsi que les ZICO, insupportable que les usagers doivent prévoir et partir 2 voire 3 trains à l’avance le matin pour être sûrs d’arriver à l’heure au boulot !

Les commentaires sont fermés.