MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause pour quelques jours. Je vous donne rendez-vous le 29 septembre ! Les infos travaux seront publiées chaque vendredi par une astreinte blog
S'informer

Série de bonnes nouvelles pour le RER D

27
Publié le 9/12/2011

Le 7 décembre, lors de son conseil d’administration, le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France) a voté des décisions dont certaines sont très favorables au RER D.

IMPAQT

Dans le cadre d’un plan qui s’appelle IMPAQT (plan Immédiat de Modernisation Pour l’Amélioration de la Qualité des Trains), 5 de nos gares vont être aménagées. Il s’agit des gares de Villeneuve-Saint-Georges, Garges-Sarcelles, Montgeron-Crosne, Melun et Brunoy.

Les objectifs de ce programme sont selon le STIF « d’adapter les accès aux quais et d’améliorer la gestion des flux dans 20 gares de banlieue confrontées à une hausse significative de leur trafic voyageur ». (lien pdf)

TRAINS LONGS LE WEEK END

Actuellement, les circulations du week-end sont assurées par des trains en composition « courte ». Mais au vue de l’augmentation de la fréquentation de notre ligne ces dernières années, les trains se trouvent vite très chargés.

A partir du mois d’avril 2012, les trains les plus fréquentés des samedis et dimanches circuleront en composition « longue ». Selon le STIF, cela représente 8 allers-retours le samedi et 5 le dimanche. (lien pdf)

ETUDE POUR LE DOUBLEMENT DU TUNNEL

Le lancement des études de faisabilité pour le doublement du tunnel entre Châtelet et gare du nord, a été approuvé par le Conseil du STIF.

Ce tunnel, source de « conflit de circulation » entre le RER D et le RER B, est souvent la cause de l’irrégularité de ces 2 lignes. Actuellement, 28 trains par heure y circulent (B et D confondues), et l’on devrait passer à 32 trains par en heure en 2014 grâce à « l’optimisation de l’exploitation et de la signalisation ».

Cette étude, qui va être réalisée sur 1 an,  devra recenser, analyser et identifier les solutions techniques les plus vraisemblables, ainsi que les impacts sur l’exploitation et la régularité.

Elle devra également permettre d’établir le coût, le planning et l’impact des travaux. (lien pdf)

AUGMENTATION TARIFAIRE

Le STIF a décidé un relèvement des tarifs de 1,5% à partir du 1er janvier 2012 en application directe de l’augmentation de la TVA sur les transports (de 5,5% à 7%) décidé dans le cadre du plan de rigueur.

 

NAVIGO : DISPARITION DE ZONE

Le STIF a fait part de son vœu de mettre en place « un pass unique » au tarif d’une zone 1 à 2 (horizon janvier 2013).

Pour plus de précision sur ces décisions du STIF : http://www.stif.info/

27 commentaires pour “Série de bonnes nouvelles pour le RER D”

  1. Docteur house dit :

    Avons nous une visibilité plus ou moins précise des premiers travaux pour le doublement du tronçon RER B / RER D ? Je pense que c’est une priorité absolu et qui rend chaque jour cauchemardesque la fréquentation du RER B (Oui je consulte ce blog quand même). La fréquence des trains du RER B sont fortement pénalisés tous les matins vers le Sud.

    Espérons que cela soit vraiment décidé très rapidement. Je considère que les travaux auraient dû être lancés depuis (trop) bien longtemps.

  2. Honnêtement, le doublement du tunnel c’est un truc qui ne se fera pas avant… 2020 au mieux. Vu le prix que ça va coûter (sans doute plus d’1Md€) et les études qu’il faut faire (le sous-sol de Paris est compliqué) faut pas rêver…

    • Seb dit :

      Tout à fait. Mais si on utilise cette excuse pour repousser ces travaux à chaque fois, ça ne se fera jamais.
      Si il avait été décidé de le faire en 95, nous l’aurions déjà en 2011 … C’est donc une bonne décision que ce soit acté. Quand bien même la réalisation aura lieu la décennie prochaine.

  3. Bonjour,

    Comme l’a souligné Khader, il va falloir attendre quelques années avant de voir l’inauguration d’un tunnel.
    Auourd’hui, seul le budget de l’étude préliminaire a été voté, ce qui est déjà une avancée.
    Cette étude va durer 1 an et devra prendre en compte tous les paramètres, tant budgétaires, que conséquences pour nos voyageurs (ceux du RER B inclus, et qui sont les bienvenus sur ce blog 😉 ) et surtout la faisabilité du projet (Kadher a raison : les sous-sols de Paris sont déjà bien exploités …).

    Nous sommes tous conscients que cela permettrait aux deux lignes B et D d’améliorer considérablement leur régularité, mais il va falloir prendre son mal en patience encore un certain temps.

    • Docteur house dit :

      Bonjour,

      Je constate que ce sont de mauvais choix qui ont conduit à confier ce tunnel à deux lignes de RER à la fois. Et c’est une nouvelle fois une absence de prise en considération de la priorité du sujet qui va mener inexorablement le RER B et le RER D dans une croissante de fréquentation sur les années à venir qui rendre quoi qu’il en soit tôt ou tard urgent de le faire. Aussi, c’est encore reculer pour mieux sauter et prendre du retard sur ce sujet.

      Je ne saurais que trop vous rappeler les conditions catastrophiques de circulation sur l’axe Nord_Sud entre Gare du Nord et Chatelet les Halles qui font que de nombreux voyageurs sont entassés.

      Régulièrement, ce manque de prise de position fait que je dois régulièrement laisser passer plusieurs trains pleins avant de pouvoir monter faute d’une régularité suffisante, et ce parce qu’un train RER D est passé avant.

      Aussi, je vous cacherais pas que c’est tout bonnement stupide de ne pas en faire une priorité, pour le RER B et le RER D.

    • Bonjour Docteur house,

      Je pense que l’urgence de réaliser ce tunnel est bien dans les esprits, mais on ne peut pas réaliser de tels travaux sans au préalable effectuer ces études. Ces études sont là pour dire comment réaliser ce projet, où le faire, sur combien de temps, sous quelles conditions, pour quel budget, …
      Mais cela prend malheureusement du temps, beaucoup de temps. « Rome ne s’est pas faite en un jour », le tunnel, non plus.

    • Je cite Mr Sarkozy : « Ce tunnel est aujourd’hui, avec 1 000 trains par jour, le plus chargé d’Europe, et ce tunnel constitue un verrou à l’accroissement des fréquences sur les lignes B et D qui l’utilisent. Ces études sont donc déterminantes et urgentes. »
      http://www.elysee.fr/president/les-actualites/discours/2011/discours-sur-la-modernisation-des-transports.12581.html

      Quand même, je note que la construction du tunnel pour la LGV Orly-Lieusaint a été acté beaucoup plus rapidement puisque l’on prévoit une mise en service vers 2020.
      Visiblement RFF et la SNCF n’ont toujours pas les esprits orientés vers les RER… 🙁

  4. Alain Bordelon dit :

    Concernant le doublement du tunnel de la ligne D entre Chatelet et Gare du Nord, je pense qu’une fois de plus la réflexion n’est pas poussée à fond et qu’il aurait été judicieux de faire une boucle faisant passer cette ligne du côté de la gare Saint Lazare : tout en ayant le mérite de soulager les lignes A et B surchargées, le cartier Haussmann serait desservi, ce dernier regroupant un grand nombre d’entreprises il est certain que les habitants des banlieues nord et sud auraient bénéficié d’un gain de temps appréciable.

    • Dupaigne dit :

      Voilà une bonne idée !
      Et puis doubler la voie entra Paris et Villeneuve St Georges.

    • Je ne sais pas si prolonger une ligne déjà saturée par l’ajout d’une gare en plein cœur de Paris et des temps de parcours plus longs soit une bonne solution compte-tenu de l’état de la ligne…
      Si les lignes A et B sont surchargées, la D l’est tout autant…

    • Docteur house dit :

      Le STIF préfère rajouter des gares, rajouter des voyageurs, mais pas rajouter de la régularité….

    • @ Docteur House : je suis tout à fait d’accord avec vous.

    • Bonjour,
      Notre ligne D est également saturée et sa fréquentation continue d’augmenter au fur et à mesure des constructions le long de notre ligne, ainsi que des emplois créés (en particulier dans la zone de Saint Denis). Soulager les lignes A et B avec un report sur la D et également augmenter les temps de parcours en ajoutant une boucle et des dessertes, semble à première vu, un projet qui pénaliserait un peu plus nos voyageurs.
      Sans compter l’aspect technique (où faire passer cette boucle et pour quel coût ?).

  5. Az dit :

    Comment avoir l’impudence de mettre une augmentation tarifaire dans les bonnes nouvelles ? Ah bah si, plan de rigueur pour sauver la France….

  6. Alain Bordelon dit :

    Il suffit d’estimer le nombre de voyageurs qui descendent à gare de Lyon ou Chatelet pour constater rapidement que ceux qui traversent Paris ne sont pas la majorité, par contre ceux qui utilisent les correspondances le sont. Que vous me répondiez que la ligne D est surchargée cela est vrai mais pas entre Gare du Nord et Gare de Lyon, les voyageurs sont tous descendus pour continuer vers La Défense, Auber ou Marne la Vallée; quand à l’allongement du temps de parcours entre les terminus, il me semble que rare sont ceux qui auraient la malchance de le supporter. Un simple comptage attesterait mes dires …

  7. Freddy dit :

    Bonsoir Alain

    Entre Paris-Nord et Châtelet, le principal problème n’est effectivement pas, pour le moment, la saturation des rames de la ligne D due à l’affluence voyageurs mais la saturation des installations due à l’intensité du trafic mixte B et D.

    • Docteur House dit :

      C’est bien plus le RER B qui sature entre Chatelet et Gare du Nord. Pour quelle raison dans ce cas les voyageurs utilisent-ils plus le RER B que le RER D sur cet axe ?

  8. D-prime dit :

    IMPAQT avec un « Q » pour qualité!
    Ce terme « Qualité » est utilisé à toutes les sauces sans se soucier de son sens réel. Lorsqu’on n’a même pas essayer de faire fonctionner ce qu’on a, de manière correcte; tout effort de modernisation sera voué à l’échec!
    Que l’on commence déjà par bosser avec rigueur et sérieux…

  9. Docteur House dit :

    A quand le blog SNCF du RER B ??

  10. Raminagrobis dit :

    Actuellement, le tunnel existant est au taquet de sa capacité, c’est ce qui empêche d’augmenter la nombre de train par heure sur chacun des deux RER.
    Avec un tunnel doublé, on pourrait imaginer d’avoir plus de trains, et alors pourquoi ne pas imaginer d’ajouter des missions semi-directe de grande banlieue remplaçant partiellement des transiliens ?
    Pour le RER B, ajout de missions pour les gares entre mitry-claye et Crépy-en-valois, remplaçant le transilien K.
    Pour le D, ajout d’une 2e branche au nord remplaçant la branche persan beaumont (la plus fréquentée) du transilien H, au sud prolongement jusqu’à Montargis à la place du transilien R.

    Avantages :
    * des directes entre banlieues nord et sud (montargis persan-beaumont sans changement par exemple)
    * et surtout, libérer des voies en surface dans les gares de paris nord et paris lyon, au profit des TGV.

    • Bonjour ,

      Le tunnel n’est pas tout à fait « au taquet » de sa capacité car avant Décembre 2008, il y’ avait 32 trains par heure de pointe (20 RER B et 12 RER D) circulant dans le tunnel Châtelet-Gare du Nord. Après cette date, le plan « D8 » a réduit ce nombre à 28. Après le réaménagement des installations de signalisation prévues pour 2014, il y’ aura de nouveau 32 trains / heure et, on l’espère, avec moins de souci de conflits de circulation.

    • Elias75 dit :

      Quand je pense qu’il y a 25 ans, on projetait un peu de faire passer le RER A et D dans le même tunnel entre Paris-Lyon et Chatelet…

  11. blueedel91 dit :

    Pour info sur la disparition des zones :
    http://www.20minutes.fr/societe/960209-ile-de-france-tarif-unique-transports-rails

    J’ai entendu également aux informations radio ce matin qu’il serait possible de compléter son navigo sur un trajet ponctuel et non de payer la totalité du trajet. Ce qui semble être aussi une bonne nouvelle : avérée ou intox ?

Les commentaires sont fermés.