MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Accident de personne à Boussy-Saint-Antoine

26
Publié le 29/08/2012

C’est malheureusement un nouvel accident de personne qui s’est produit hier vers 16h15 en gare de Boussy-Saint-Antoine.

La victime a été heurtée par un train Téoz (Paris-Clermont Ferrand) lors de son passage en gare.

Suite à la diffusion de l’alerte radio, la circulation a été totalement interrompue pour l’ensemble des trains (Téoz, TGV, Intercités, TER, Transilien des lignes D et R) sur toute cette zone.

Rapidement, la décision de faire passer tous les trains sans arrêt (Téoz, Intercités, TER, Transilien ligne R) par l’axe Corbeil, a été prise.

De même, dès 16h30, les trains du RER D, qui passaient normalement par Combs la ville, sont devenus directs de Villeneuve st Georges à Melun en passant par Corbeil-Essonnes.

La circulation sur cet axe de Corbeil a donc été très dense et a aussi perturbé les trains de la vallée (via Evry-Val-de-Seine) et du plateau (via Evry-Courcouronnes).

 

A partir de 16h45, des navettes ferroviaires entre Melun et Combs-la-Ville ont été mises en place.

Vers 17h, la reprise de la circulation des trains du RER D a été autorisée dans le sens sud/nord.

Quelques minutes plus tard, les trains ont également pu circuler dans le sens nord/sud, mais avec des limitations de vitesse et sans desservir la gare de Boussy-Saint-Antoine, où les l’intervention des secours et des agents SNCF était toujours en cours.

Les voyageurs d’un train de la ligne R (15h04 à Montargis) bloqué avant la gare de Boussy-Saint-Antoine ont été transbordés dans un TER circulant sur la voie des RER D.

 

Vers 18h30, le malaise d’un voyageur en gare de Villeneuve-Saint-Georges a perturbé la reprise progressive du trafic sur l’axe de Combs-la-Ville.

 

Vers 19h, la circulation a repris normalement sur l’ensemble des voies de la plateforme. La desserte de la gare de Boussy St Antoine est de nouveau assurée dans les deux sens.

 

L’interruption des circulations, les détournements sur l’axe de Corbeil, ainsi que la réduction de capacité du réseau (moins de voies disponibles et des trains qui n’étaient plus au bon endroit pour assurer leur mission initiale..), ont eu pour conséquences de nombreux retards, des modifications de dessertes et des suppressions.

 

 

 

26 commentaires pour “Accident de personne à Boussy-Saint-Antoine”

  1. magali dit :

    j’étais sur le quai lorsque le drame est arrivé, j’ai été sous le choc, je suis rester bloquée 10 min avant de repartir en direction de mon travail (CHP Claude Galien) ou mon conjoint est venu me récupérer.Arrivée chez mon médecin en état de choc,celui ci m’a fait une injection d’un calment car je n’arretée pas de pleurée.
    il est regrettable que la scnf en gare de boussy n’est pas fait le nécessaire immédiatement afin de regrouper toutes les personnes sur le quai au même endroit et de nous soutenir. Tous le monde étaient paniqué.
    malgré les cachets prescrit par mon médecin j’ai passé une nuit très agitée et pleins de couchemards. dès que je ferme les yeux je revois la scène et je n’arrive pas à penser à autre chose. je ne souhaite à personne de vivre ça, sincèrement je ne pense pas reprendre le train pour retourner au travail car devoir descendre tous les matins et reprendre le train tous les soir au même endroit me perturbe énormément.
    le fait d’écrire ce que je ressens me fais un peu de bien.

    • Bonjour Magali,

      je vous souhaite énormément de courage pour surmonter ce traumatisme et ne pas hésiter à demander de l’aide pour en parler.
      Il est vrai que nous n’avons pas de structure pour aider nos clients lors d’évènements de ce type. Mais les agents peuvent faire appel aux pompiers si un client se sent mal.

      Encore une fois, je suis de tout coeur avec vous.

  2. usager désemparé dit :

    Je voudrais profiter du témoignage poignant de Magali pour demander si la SNCF ne pourrait pas inclure dans ses équipes d’intervention lors « d’accident grave de voyageur » des « écoutants » pour les voyageurs ayant assisté aux faits(comme cela se fait déjà, et à juste titre, pour l’agent de conduite et le personnel SNCF présent).
    Il est primordial en effet que ces personnes expriment rapidement et auprès de spécialites leur « vécus ».
    Malheureusement, ce type d’accident devient de plus en plus fréquent et il s’agit pas d’incriminer ici les transporteurs mais de concevoir une approche empathique nouvelle.

    • Bonjour usager désemparé,
      il est parfois difficile d’organiser une prise en charge des clients présents à ce moment là. Une partie d’entre eux part rapidement. Cependant, comme je l’ai indiqué à Magali, si l’un d’eux souhaite avoir de l’aide, un agent peut demander une prise en charge par les pompiers.
      Cela peut paraître insuffisant au vu du vécu d’une telle expérience, mais c’est aujourd’hui la proposition.

  3. usager désemparé dit :

    Je précise que j’ai assisté à de tels faits il y a 27 ans alors que je me trouvais sur un quai de métro à Paris et que je m’en souviens encore presque quotidiennement.
    Alors beaucoup de courage à tous ceux et celles qui vivent ces moments.

  4. Az dit :

    Après le témoignage de Magali je ne veux pas être trop virulent, mais vers 19h30-20h :

    1) je n’ai pas eu l’info du malaise de 18h30,

    2) l’affichage affichait un laconique ‘tout à l’heure’ pour l’accident de personne, il était déjà 19h30….

    3) je peux vous garantir que ‘Vers 19h, la circulation a repris normalement’ n’est pas la phrase qui convient vu les retards qu’ils y avaient encore à 20h

    Il y a eu un autre accident de personnes (2 a priori) hier soir à Drancy (RER B), la SNCF peut elle se poser des questions de sécurité sur ses quais ?

    • Bonjour AZ,

      Le malaise du voyageur en gare de Villeneuve-Saint-Georges a retardé quelques trains, mais l’événement majeur qui a perturbé notre ligne était l’accident de personne.
      De plus, vers 19h la circulation a repris « normalement » car les dessertes étaient de nouveau assurées, en particulier l’arrêt en gare de Boussy- Saint-Antoine, ce qui n’était pas le cas avant cette heure.
      Mais il restait effectivement des perturbations. Le plan de transport étant totalement désorganisé (trains et conducteurs pas forcément au bon endroit au bon moment pour assurer leurs missions), il a fallu du temps pour retrouver une situation totalement normale.
      Mais, je vous accorde que la formule est maladroite et peu induire en erreur.

  5. Lombardi91 dit :

    L’idéal pour éviter les accidents de personne seraient que comme sur la ligne 1 et 14 du métro (qui sont automatisées ou en passe de l’être pour la 1ère) la SNCF mette en place des barrières qui s’ouvrent en face des portes du train.

    Après ça forcerait les conducteurs à être très précis lors de leur arrêt mais avec une bonne signalétique ils devraient y arriver, par contre aucune idée du cout qu’une telle mesure pourrait avoir surtout vu le réseau à équiper…

    • moutonparis dit :

      Ca ce n’est possible que si le parc de matériel roulant est uniforme et je crois que ce n’est pas le cas sur le RER D.
      D’ailleurs, à l’heure actuelle, ce n’est le cas que sur le RER B et le RER E.

    • Bonjour,

      moutonparis a raison, sur la ligne D nous avons un parc qui n’est pas uniforme, ce qui poserait un problème par rapport à l’ouverture de ces barrières. De plus, comme vous l’avez souligné, il faudrait équiper les 59 gares de la ligne D et les multiples quais, ce qui représente forcément un gigantesque coût. Sans compter les accès qui restent possible le long des 190 km de la ligne D.

    • Lombardi91 dit :

      C’est bien dommage mais je comprends. Malgré tout je pense que seule une barrière physique pourrait régler ces problèmes. Des usagers et des personnes qui mettent fin à leur jour il y en aura toujours.

    • Lombardi91 dit :

      *usagers qui traversent les voies, bien entendu. Personne ne s’est suicidé à cause du RER D enfin j’espère sinon il n’y aurait plus grand monde sur la ligne ^^’

    • moutonparis dit :

      Pourtant la SNCF fait quelque chose. Christel ne nous en parle pas mais la ligne D a pourtant fait office d’exclusivité. Je crois que vers Corbeil-Essonnes, ils ont installé des barrières naturelles le long des voies. En fait, ce sont des buissons de ronces très dissuasifs (ayant vu la photo, j’insiste sur le très) qui ont l’avantage de tenir en bon état toute l’année et d’être fleuri par beau temps (important pour l’esthétique) et le test qui a été mené pendant plusieurs mois a été concluant. Ils souhaitent désormais installer ce type de talus partout, enfin j’exagère peut-être mais à grande échelle quoi et en remplacement des barrières habituelles qui sont facilement franchissables. D’ailleurs, ce projet ça en est où Chrsitel ?

    • Lombardi91 dit :

      Ca résout sans doute le problème hors des gares mais dans celles-ci rien n’empeche quelqu’un d’aller sur les voies.

    • Bonjour moutonparis,
      oui, des haies végétales ont été plantées le long de certaines voies. A l’origine, ces épineux avaient pour but d’empêcher les tagueurs d’entrer sur des zones où stationnent les trains. Mais il semble que ce système se soit montré efficace contre certaines intrusions. Il a été testé également sur d’autres lignes que la ligne D.
      Actuellement, la généralisation de ce système n’est pas prévue. De plus, chaque projet de « protection d’une zone » est traité au cas par cas, afin de déterminer ce qui est le mieux adapté.

  6. jenia dit :

    Bonjour,
    je sais que c’est un peu osé, mais pourriez vous me dire comment l’accident s’est produit, si ce n’était pas un suicide?

    mes excuses pour cette question un peu déplacée

    merci

    • Bonjour jenia,
      Par respect pour les proches de la victime, je ne donne pas ce genre de détails. Je conserve donc le terme « d’accident de personne » quelque soit la cause.

  7. Anto dit :

    (magalie) bonjours j aurai voulu savoir si vous l avez vu ? E ci c étai pas une jeune blonde?

    • magali dit :

      évidemment que j ‘ai vu et non ce n’est pas une femme mais un homme voila tout ce que je dirai concernant cette personne.

  8. magali dit :

    malheureusement je n’oublierai jamais

  9. Anto dit :

    Vous êtes sur parce ke sur le parisien ou le mag 91 il disent ke c une femme!!je vous demande car toute la journée j ai penser ke c étai ma sœur..

    • magali dit :

      effectivement c »était une femme mais il est certain que ce n’était pas votre soeur car la personne n’était pas blonde.

  10. Anto dit :

    Certain?? D homme vous passer à femme j ai peur!!! El à pu ossi changer de couleur!!el à 27an maigre j m inquiete

  11. usager désemparé dit :

    @ Anto
    Afin d’avoir des informations complémentaires, veuillez contacter le Commissariat de Police dont dépend Boussy Saint Antoine au 01.60.47.91.50.

  12. Bonjour,

    @Anto, comme suggéré par usager désemparé, je vous conseille de contacter le commissariat qui saura au mieux vous renseigner pour votre soeur.

    Je préfère fermer ce fil de discussion, afin que certains détails ne viennent pas apparaître dans les échanges et puissent choquer les proches, ou encore les témoins de ce tragique évènement.
    Merci de votre compréhension.

Les commentaires sont fermés.