MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’incident du 24 avril 2019

2
Publié le 25/04/2019

Retrouvez des explications sur ce qu'il s'est passé hier sur votre ligne.

La journée du 24 avril 2019 n’a pas été facile pour les voyageurs des branches interconnectées. Si avant 9h la situation se passait relativement bien, un problème en plein Paris a fortement perturbé le trafic et ce pendant plusieurs heures.

 

UN PROBLÈME D’ALIMENTATION DANS LE SECTEUR DE PARIS NORD

Juste avant 9h, un problème d’alimentation électrique empêche les circulations dans le tunnel :

 

Le RER B est d’ailleurs impacté par cet événement :

 

QUE SE PASSE-T-IL ?
Un train stationne dans le tunnel suite à l’impossibilité de rouler (perte de tension) et des personnes descendent sur les voies. Même s’il est compliqué d’attendre dans le train lors d’un incident, je profite de ce billet pour rappeler que descendre dans les voies c’est se mettre en danger (sans parler des amendes encourues).

Ceci posé, revenons au problème principal : l’alimentation des trains n’étant pas possible, la circulation est coupée dans Paris intramuros. La gare de Châtelet-les-Halles n’est plus desservie et les deux autres gares parisiennes deviennent des gares origines/terminus :

  • Paris Nord permet d’avoir des trains entre le nord de la ligne et cette gare.
  • Gare de Lyon permet d’avoir des trains entre le sud de la ligne et cette gare.

Pour faire simple, voici une infographie qui résume tout ça :

Cliquez sur le plan pour l’agrandir

 

 

QUEL IMPACT ET POURQUOI SI LONGTEMPS ?

Vous nous avez interpellés sur Twitter à juste titre sur ce que l’on évoquait notamment au niveau impact :

 

LES RETOURNEMENTS PRENNENT DU TEMPS
Il s’avère que de facto, si le trafic est interrompu dans Paris, nous ne pouvons pas faire circuler autant de trains que si le trafic pouvait se faire intramuros. Pourquoi ? Simplement parce qu’un train qui traverse Paris reste environ 2 minutes à quai alors qu’un train qui se retourne (qui repart dans le sens inverse) reste à quai environ 15 minutes. Mathématiquement, il est clair que nous ne pouvons accueillir autant de trains. Je vous invite à (re)lire le billet sur la gestion des circulations avec un focus sur le tunnel parisien :

Gestion des circulations : focus sur l’occupation des voies

 

UNE DURÉE & UNE SITUATION QUI ÉVOLUENT AU GRÉ DES INFORMATIONS TERRAIN
Sur Twitter, toujours, plusieurs d’entre vous se sont étonnés de la gestion de l’incident. Lors d’un incident, nous avons des estimations de reprise qui déterminent le scénario à appliquer. Dans le cas d’espèce nous partons d’abord sur 30 minutes donc nous tablons sur une reprise relativement rapide. Sauf que l’heure de reprise glisse plusieurs fois ce qui implique d’acter les retournements à Paris Nord (pour le nord) et Gare de Lyon (pour le sud). La décision est alors prise d’envoyer les trains au fur et à mesure dans les gares. Cela implique d’avoir des arrêts longs dans les gares en amont de Paris puisque le débit ne peut pas être absorbé pour les raisons évoquées ci-dessus.

Le trafic reprend très progressivement aux alentours de 10h30.

Malheureusement, les perturbations perdurent durant une bonne partie de l’après-midi puisque les trains ne sont plus positionnés au bon endroit et qu’il faut résorber les retards :

 

À noter qu’aux alentours de 16h, des personnes sont aperçues sur les voies entre Évry Courcouronnes Centre et le Bras de Fer. Cet incident perturbe encore un peu plus la reprise puisqu’il se situe sur la branche du Plateau et donc avec des trains de/vers Paris.

En conclusion, l’incident de Paris Nord a eu des répercussions sur vos déplacements et nous le regrettons. De mon côté, j’ai noté le fait que l’information n’était pas assez développée puisque l’impact n’était pas détaillé. En effet, la rupture d’interconnexion a eu un effet sur l’ensemble de la ligne à l’exception des branches en correspondances (Littoral, Vallée et Malesherbes).

2 commentaires pour “Retour sur l’incident du 24 avril 2019”

  1. vua86Passer en mode normal dit :

    Il est évident que ce type de situation est toujours dur à gérer, maintenant, un problème électrique résolu en 30 minutes, c’est quand même court ! et cela à durer jusqu’à 11h00
    Dans ce cas, il est évident que tous les trains circulants, cela ne peut que provoquer des bouchons et des retards qui vont en s’amplifiant puisque le retournement ne peut pas être réaliser et bloque le débit, et ceci a également, comme vous l’indiquez, des répercussions même dans l’après-midi et la soirée du fait que les trains n’ont pas pu faire leur mission complète.
    Pourquoi dans ce cas ne pas supprimer directement un train sur 2, afin de ne pas engorger les voies en arrivant sur Gare de Lyon, et ainsi essayer de fluidifier la circulation des trains qui restent (et cela ne changera pas le problème des trains du soir puisqu’il ne font pas leur mission complète)
    De plus le problème n’étant survenu qu’après 9h00, déjà à cette heure, il y a moins de trains qui circulent (le bulletin de retard n’indique des retards qu’à partir de 9h07 arrivée Gare de Lyon) et ensuite des retards allant de 30 à 50 minutes avec des trains supprimés
    Nous comprenons le problème d’engorgement des voies, mais quand même, il n’y a pas un train toutes les 2 minutes à cette heure !! alors pourquoi avoir jusqu’à 50 minutes de retard..

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour vua86, je comprends tout à fait votre retour. Simplement, supprimer un train déjà engagé dans un roulement ne se fait pas si facilement par rapport à la capacité des voies de garage notamment. De plus là les trains ne pouvaient pas traverser donc leur roulement a été fortement perturbé. En revanche, là où je vous rejoins c’est que la mise en place du scénario (allègement avec retournement des trains dans les deux gares en sortie du tunnel) a été un peu longue. Je suis désolée de l’impact que cela a eu. C’est d’ailleurs pour cela que lors de ce genre de situation, je tiens à revenir vers vous pour vous donner un nouvel éclairage. Je vous souhaite un bon week-end en espérant que la semaine prochaine soit plus calme.

Les commentaires sont fermés.