MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Matinée du 13 janvier 2021 : accident de personne à Châtelet

0
Publié le 13/01/2021

Revenons sur cette matinée compliquée pour beaucoup compte tenu de la localisation et l'heure de l'incident.

Ce mercredi 13 janvier 2021 a été marqué par un accident de personne survenu en plein cœur de Paris sur le RER D. Je vous propose, comme à chaque incident de cette ampleur, de revenir dessus.

 

IL EST PRÈS DE 8 HEURES DU MATIN QUAND L’INCIDENT SURVIENT

Le conducteur d’un train effectuant la mission Corbeil – Stade de France Saint-Denis nous alerte peu après 8h d’un accident de personne survenu sur son train alors qu’il entrait voie Z en gare de Châtelet-les-Halles.

Dans ce genre d’incident qu’est un accident de personne, nous devons respecter un déroulé orchestré par l’Officier de Police Judiciaire qui mène l’enquête et est donc le seul à pouvoir donner le GO pour une reprise des circulations. Voici le déroulé tel que prévu et avec les durées moyennes :

Je vous propose de revenir rapidement sur la chronologie de cet incident particulier :

  • 8h10 : annonce de l’accident par le conducteur qui a alerté le centre de régulation des circulations de Châtelet. Est alors décidée une interruption immédiate des circulations sur l’ensemble de la zone et cela quel que soit le sens de circulation. En parallèle, et compte tenu du fait que l’interruption était située sur la zone la plus circulée de la ligne, et que nous étions encore en heure de pointe, les équipes ont œuvré à l’allègement des circulations. Enfin, il faut savoir que le train qui a malheureusement heurté la personne n’était pas totalement à quai. Il restait une partie dans le tunnel et sur des aiguillages. Dès lors, l’ensemble des aiguillages n’ont pu être exploités et donc nous n’avons pas pu rediriger les trains de la ligne D vers d’autres voies de la Gare de Chatelet. Compte tenu de la configuration de cet incident, nos dirigeants de crise ont donc appliqué un scénario de « rupture d’interconnexion », qui vise à faire fonctionner la ligne sans passer dans le tunnel.
  • 08h15 : arrivée des secours et de la police chargée de mener l’enquête. L’heure de reprise a d’abord été estimée à 11h puis à 10h. Comme je vous l’ai expliqué, nous sommes tributaires de l’accord de reprise des circulations par la personne dûment mandatée à savoir l’Officier de Police Judiciaire.
  • 10h20 : fin de l’intervention des secours et de l’enquête avec reprise progressive des circulations dans le tunnel. Le trafic reste encore perturbé à l’heure où j’écris ces lignes. Cela s’explique par le lieu et l’heure de l’incident.

 

TOUTE LA LIGNE, OU PRESQUE, EST PARALYSÉE

Plusieurs personnes nous ont interpelées ce matin sur notre fil Twitter parlant de trains qui stationnaient à quai et cela pendant plusieurs minutes, d’autres nous parlaient de suppressions.

Revenons sur les trains qui ont stationné, c’est une obligation. Pourquoi ? Le débit dans le tunnel parisien situé entre Châtelet-les-Halles et Paris Nord rassemble le débit des trains du RER D et de la ligne B soit, en heure de pointe, un train toutes les deux minutes par sens. Dès que nous devons interrompre les circulations, il faut créer de nouveaux terminus afin que les trains puissent repartir dans l’autre sens. Ce matin, compte tenu du lieu, les trains depuis le Nord (et vers le Nord) ont eu pour gare terminus (ou départ) Paris Nord. À l’inverse dans le Sud, c’était Paris Gare de Lyon départ/terminus pour les trains de la branche Melun via Combs & Corbeil via Évry Courcouronnes. Une fois que cela est décidé, il faut de la place sur les voies pour accueillir les trains. Le problème est qu’un train qui traverse Paris reste maximum 2 minutes à quai alors qu’un train qui doit faire demi-tour c’est de l’ordre de 15 minutes. En heure de pointe, beaucoup de trains circulent, il faut donc les envoyer un à un en gare de terminus puis repartir dans l’autre sens. Il a donc fallu faire patienter des trains et les faire stationner à quai pour éviter des descentes sur les voies et une situation encore plus compliquée.

Sur les suppressions, c’est la suite logique, avec une capacité d’accueil des trains réduites, il a fallu alléger au maximum pour éviter d’envoyer des trains qui allaient se retrouver bloqués à quai ou pire, en pleine voie.

En résumé, la quasi-totalité de la ligne a été fortement touchée à l’exception des branches de l’Étoile de Corbeil (branches Juvisy-Corbeil via Ris Orangis, Corbeil – Melun et Malesherbes) qui n’ont pas été impactées par cet incident.

 

QUELQUES RAPPELS UTILES

Lors d’un incident de cet ordre, nous vous invitons si vous n’êtes pas encore arrivé en gare, à patienter chez vous ou au travail, ou sur le lieu où vous vous trouvez. Si vous êtes dans les trains, nous vous invitons à patienter au maximum et à ne descendre sur les voies sous aucun prétexte sauf à y être invité par un agent habilité.

Lors d’une rupture d’interconnexion, il n’y a plus aucune circulation du RER D dans Paris. Pour les gens qui effectuent un trajet Nord vers Sud ou inversement, c’est à dire qui ne s’arrêtent pas dans une gare parisienne, nous vous invitons à prendre des moyen alternatifs. Par exemple, si vous partez de Créteil pour aller à Stade de France il vous faut changer à Paris Gare de Lyon pour rallier Paris Nord :

  • Paris Gare de Lyon pour aller à Châtelet-les-Halles, ou inversement : vous avez deux lignes de métro : la 1 ou la 14. Vous pouvez également emprunter le RER A.
  • Châtelet-les-Halles à Paris Nord, ou inversement : vous avez le RER B, s’il fonctionne, ou la ligne 4 du métro.
  • Pour faire le trajet entre Paris Gare de Lyon et Paris Nord, vous pouvez combiner les deux. Des lignes de bus RATP, comme le 91, permettent aussi d’aller directement d’une gare à l’autre sans changement.

Enfin pour vous informer sur les trains en circulations et sur l’évolution de la situation mais aussi trouver des itinéraires alternatifs, plusieurs solutions existent :

  • Que vous soyez à distance ou en gare : l’application ViaNavigo (gratuite et disponible sur les stores), le site Transilien.com ou encore l’Assistant SNCF (application téléchargeable gratuitement). Bien entendu, nous sommes disponibles sur Twitter via @RERD_SNCF. Notez que ce matin, c’était Julien un membre de la Vigie qui était au clavier. La Vigie gère plusieurs lignes donc n’est pas aussi disponible que Théo ou Flo qui n’ont « que » deux lignes à gérer. Cela explique des délais de réponse allongés…
  • En gare : n’hésitez pas à consulter les écrans d’informations et à écouter les annonces sonores.

 

La situation de ce matin a été compliquée pour plusieurs d’entre vous, nous en avons conscience. Bien que les accidents tragiques, de cette nature, ne soient pas de notre responsabilité, nous vous devons une information claire et précise. Sachez que toutes les équipes ont été mobilisées pour permettre une reprise des circulations. Cela a demandé du temps compte tenu de l’heure et du lieu entrainant des retards conséquents pour certains. Nous vous remercions pour votre patience et sommes désolés de la gêne occasionnée.

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire