Ma rencontre avec Luc, l’une des voix du RER D

Étant moi-même voyageuse, je prends le train, le bus, le métro, le RER et je sais à quel point l’information est importante surtout quand ça ne va pas. Avant d’être de l’autre côté de la barrière, je n’imaginais pas la complexité de l’information voyageurs. Je l’ai découvert au fur et à mesure de mes expériences et, tout juste arrivée sur la ligne D, j’ai décidé d’aller voir sur le terrain comment travaille nos agents. Je vous propose de découvrir Luc, l’une des voix du RER, qui m’a expliqué son quotidien et ce qu’il pense de son métier.

La parole à Luc, voix de Paris Gare de Lyon… On n’y croirait presque pas, il faut descendre sous terre pour aller rencontrer Luc, la quarantaine et tout sourire. C’est l’une des petites souris qui produisent la ligne D au quotidien, son rôle c’est de vous informer via les écrans, les annonces mais aussi communiquer avec de nombreuses personnes qu’on ne soupçonnerait pas.

Lire la suite

Retour sur l’incident de ce matin

Ce matin une alerte radio sur un train de fret a rendu vos déplacements compliqués. J’ai vu de nombreux tweets parlant de deux sujets distincts : l’incohérence de l’information et le fait que des trains de fret circulaient dans les gares. Aussi je suis allée demander des explications car j’étais moi-même un peu perdue.

Sur l’information voyageurs il y a eu deux incidents en même temps ce qui a compliqué l’information voyageurs. De fait les raisons de la perturbation invoquées étaient réelles mais pouvaient effectivement complexifier les infos délivrées par les conducteurs, les agents en gare, les appli ou encore via les haut-parleurs en gare. L’un des incidents se passait bien au sud, sur la ligne R, où il y avait un train en panne, et l’autre se situait vers Lieusaint où il y a eu une alerte radio.

Je voudrais faire un focus sur l’évènement à Lieusaint car c’est celui-ci qui a engendré la majorité de vos questions sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter. C’est vers 8h que le conducteur d’un train de fret en direction du sud, qui circulait sur la voie 1bis, a émis une alerte radio. Il a croisé un de ses collègues (train de fret également) qui circulait voie 2bis, entre Lieusaint et Combs, avec une trappe ouverte. Dès lors nous avons, comme d’habitude interrompu TOUTES les circulations sur la zone. Après constatation nous pouvons faire repartir les trains voies 1 & 2, c’est là que 2 trains de fret ont pu circuler puisqu’ils étaient déjà engagés et attendaient le feu vert pour repartir. Le train de fret bloqué voie 2 bis a pu repartir aux alentours de 8h26. Cela explique le pourquoi vous avez vu des trains de fret circuler dans vos gares. Ce n’est pas un « traitement de faveur » puisque les trains arrêtés circulaient initialement devant les trains de banlieue.

L’alerte radio aura donc duré une demi-heure et le trafic a repris progressivement vers 8h30. Vos conditions de transport n’étaient pas au rendez-vous mais soyez assurés que nous avons fait notre maximum pour faire circuler un maximum de trains.

Soyez acteur de la propreté en gare

Pour gagner en efficacité sur le confort à bord, nous avons développé des QR codes à bord des trains. Ce système a fait son chemin puisqu’en plus des « remontées instantanées » à bord, nous avons décidé de développer ce projet en gare. Cette démarche s’inscrit dans notre volonté d’être plus réactif et de vous offrir une amélioration visible sur la propreté en gare.

A bord de vos trains… Et maintenant, en gare.

Désormais le signalement par QR codes est déployé dans 27 gares du réseau Transilien dont 5 situées sur le RER D :

Lire la suite

Retour sur l’incident d’hier matin

Hier vos trajets ont été fortement perturbés, la raison des retards et suppressions est liée à un problème de signalisation à Villiers le Bel aux alentours de 6h. Suite à cet incident, un train est arrêté en pleine voie pendant plus de 40 minutes sur la zone de Goussainville. De fait nous avons dû réorganiser l’ordonnancement des trains du RER D car les voies A et B sur la zone ne peuvent être empruntées :

  • Les trains VUPE (Malesherbes – Villiers) sont limités à Corbeil.
  • Les trains LOVA (Corbeil – Orry-la Ville) sont détournés par Evry Courcouronnes (ils reprennent les dessertes des VUPE)
  • Les trains JOPA (Melun – Juvisy) sont détournés Evry Val de Seine (ils reprennent les dessertes des LOVA)
  • Compte-tenu des retards importants des trains ZACO (Paris – Melun via Combs la Ville), il n’est pas possible pour eux d’assurer leurs missions « retour » et un train FACA sur deux est supprimé au départ de Melun.

Aux alentours de 8h, lorsque les équipes de maintenance arrivent sur place, nous découvrons un rail cassé, cause direct du problème de signalisation. Rapidement la décision est prise de remplacer le rail dans la nuit (d’hier à aujourd’hui) afin de ne pas mettre en place les modifications, limitations de vitesse (etc) inhérentes aux travaux. En attendant, une réparation provisoire a permis d’utiliser le terminus de Villiers le Bel et donc de ne pas alléger et retarder les trains pour la pointe de soirée. Cet incident a eu de lourds impacts sur vos déplacements et nous le déplorons.

Coulisses : gestion d’un accident de personne à la SNCF

L’accident de personne paralyse un train en pleine voie mais aussi des centaines de milliers de voyageurs qui n’ont pas de train pendant plusieurs heures. J’ai profité d’un exercice « grandeur nature » pour mieux comprendre cette situation particulière à laquelle je n’ai, heureusement, jamais été confrontée. Parmi les passagers de ce train catastrophe, des clients qui pour beaucoup ont déjà vécu un accident de près ou de loin. Retour sur une matinée riche en émotions et en enseignements.

Il est près de 9h15 quand je retrouve notre dizaine de clients (que vous pouvez croiser sur Twitter ou ici sur le blog) sur les quais de la ligne R. On a un peu froid, on se présente les uns aux autres autour d’un petit café puis nous nous dirigeons vers le quai de départ de ce train exercice (affiché comme tel sur le grand écran des départs Hall 1 de la Gare de Lyon).

« Bienvenue à bord »

Lire la suite

Carnet de bord : 2ème synthèse de nos échanges

Retours clientsTout d’abord, j’ai vu vos commentaires ici ou sur Twitter sur la prise de parole du directeur de ligne, sachez qu’ils sont remontés, à l’exception de ceux de Twitter qui ne méritent pas d’être transmis, leurs rédacteurs utilisant un langage fleuri. L’agacement, je le comprends totalement et ne puis que compatir, les insultes gratuites ne servent en rien les propos et sont intolérables. Ceci posé, j’ai voulu, à l’instar du billet du 2 août, centraliser les échanges des dernières semaines afin qu’ils soient visibles de tous plutôt que noyés dans les flots de commentaires.

Lire la suite

Toutes nos excuses – message de Julien Dehornoy

« Vous qui voyagez sur le RER D, vous avez connu des conditions de trafic très difficiles au cours des 3 dernières semaines. Pendant cette période, le nombre de retards a augmenté de près de 25% sur votre ligne. Derrière chaque incident, il y a un enfant qui attend à la crèche ou un salarié en retard, des conditions de transport pénibles ou des informations insuffisantes. Pour tous ces retards, tous ces énervements, je vous adresse mes excuses et celles de SNCF. Nous vous devons aussi des explications.

Lire la suite

Retour sur l’incident d’hier après-midi

Hier, vers 15h20, une canalisation située à proximité de la gare de Créteil Pompadour a été percée… et cela a donné un geyser (CF. photo ci-dessous) ! Bien que ladite canalisation ne se situe pas sur le périmètre SNCF, nous avons dû couper l’alimentation électrique pour permettre l’intervention des pompiers. Dès lors les circulations passant par cette gare ont été interrompues, impactant le RER D mais aussi la ligne R, les TER et les Intercités. Les voies ont été rendues au fur et à mesure et nous avons pu reprendre sur toutes les voies aux alentours de 17h15. Cependant l’incident a eu des répercutions durant une grande partie de la soirée. En effet, nos équipes ont réorganisé les circulations train par train, ce qui a induit des modifications, des retards voire, parfois, des suppressions.

Lire la suite