MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause pour quelques jours. Je vous donne rendez-vous le 29 septembre ! Les infos travaux seront publiées chaque vendredi par une astreinte blog
Contribuer

Intrusions et personnes dans le tunnel : comment agit SNCF ?

7
Publié le 30/08/2021

Vous le savez, la présence de personnes sur les voies est chose fréquente sur les lignes B et D : ces situations entraînent souvent de fortes perturbations et sont complexes à gérer.

Les incidents liés à la présence de personnes sur les voies ont bien souvent longs à traiter puisque le trafic est arrêté tant que nous n’avons pas obtenu l’assurance que plus personne ne « déambule » dans les emprises ferroviaires, ce qui entraîne d’importantes conséquences sur la circulation des trains. Celles-ci sont d’autant plus significatives lorsque ces intrusions interviennent, comme cela a été de nombreuses fois le cas cet été, dans le tunnel entre Châtelet-les-Halles et Paris Nord, zone ferroviaire la plus circulée de France en co-gestion avec la RATP. Je vous propose de revenir sur ce qui s’est passé récemment et de vous présenter ce que SNCF met en place pour endiguer ce phénomène.

 

LES CONSTATS DE CES DERNIERS JOURS

Cet été, par exemple dernièrement les jeudi 12 août, mardi 17 août et lundi 23 août, la présence de personnes sur les voies a été constatée au niveau du tunnel entre Châtelet-les-Halles et Paris Nord, zone particulièrement complexe en raison de son trafic ultra dense et de la co-gestion SNCF / RATP. Elle n’était pas liée à des voyageurs descendus de trains arrêtés en pleine voie mais à deux phénomènes. Premièrement, l’intrusion de personnes en grande difficulté et précarité, qui tentent d’élire domicile dans des locaux de service situés dans ce tunnel. Par ailleurs, la volonté de certaines personnes d’accéder à des endroits « interdits » par bravade ou par jeu, dans la lignée de pratiques telles que l’escalade des toits de Paris, ou le train surfing. Ces comportements sont excessivement dangereux et socialement irresponsables.

Par ailleurs, lorsque vous entendez le motif d’incident « personnes sur les voies », cela peut être aussi causé par des voyageurs impatients qui sont descendus d’un train à l’arrêt, en dépit des règles de sécurité, afin de rejoindre à pieds la gare la plus proche : un comportement dangereux et strictement interdit, sauf si encadré par du personnel dédié.

 

COMMENT SNCF AGIT CONTRE CE PHÉNOMÈNE ?

Les directions de lignes D & B ainsi que SNCF Réseau ont bien conscience des difficultés générées par ces intrusions pour les voyageurs.

  1. La prévention

Une attention particulière est portée aux personnes en grande précarité et s’inscrit dans différents partenariats avec des structures d’accueil de personnes sans abri, afin d’éviter que celles-ci ne courent des risques inconsidérés en trouvant refuge dans des locaux de service, situés dans le tunnel par exemple.

Nos partenaires :

RATP – Mission de recueil social

SAMU Social de Paris

Croix Rouge Française

Association Gaïa

Les agents en gares sont également formés à la gestion de l’errance afin d’adopter les bons comportements d’aide, d’alerte et d’assistance.

SNCF mène également des actions de prévention pour éviter des intrusions sur les voies effectuées par simple jeu : des sessions de sensibilisation sont ainsi réalisées chaque année dans de nombreux établissements scolaires de nos lignes pour éveiller la conscience des jeunes aux risques de l’environnement ferroviaire. Des vidéos disponibles aussi sur la chaîne Youtube SNCF avec la campagne #SurLesRails montrent aussi ces dangers liés aux intrusions. N’hésitez pas à aller les visionner.

  1. Le contrôle

Concernant spécifiquement le tunnel Châtelet-les-Halles / Gare du Nord), où les intrusions sont synonymes de grand danger (électrique, de heurt, d’insalubrité), des tournées de nos équipes de sûreté et de maintenance sont organisées de manière régulière pour vérifier l’absence d’intrusions. Elles ont été renforcées dernièrement avec la recrudescence de ces phénomènes.

La semaine dernière, l’une de ces visites a permis de détecter l’implantation d’un « squat » et de le localiser précisément. Des mesures de neutralisation et de condamnation de cet espace ont donc été prises, notamment le renforcement de portes d’accès. La fréquence des tournées nocturnes est également renforcée.

En complément, il est nécessaire de rappeler que des actions de sécurisation des accès ont déjà été menées avec l’installation de ce tapis « anti-intrusion » qui permet la dissuasion ainsi que des dispositifs de vidéos surveillance.

 

Notez que vous pouvez nous aider en signalant via le numéro 3117 les personnes en danger et en difficulté ainsi que les phénomènes de société et les incivilités pouvant conduire à des incidents avec de forts impacts sur le trafic.

  1. La répression

La SNCF dépose plainte systématiquement lorsqu’une intrusion est avérée et engage donc les autorités à procéder à une enquête, avec le concours de nos services internes.

7 commentaires pour “Intrusions et personnes dans le tunnel : comment agit SNCF ?”

  1. rembrymPasser au statut dit :

    bonjour
    aujour huit c’est la cas INTRUSIONS ET PERSONNES DANS LE TUNNEL chatelet et gare du nord
    ca causé beaucoup de pertubation , mais ont voir pas la personne sur les voie si elle presente ou pas
    ca prend 1 heure pour enlever la personnes presente sur les voie ?

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonjour Rembrym, effectivement le 30 il y a eu de nouvelles intrusions ainsi que d’autres incidents. J’en parle d’ailleurs dans un billet dédié. Pour vérifier la disparition des personnes sur les voies, il faut faire passer des trains « vérificateurs » qui circulent à vitesse très réduite. Il doit y en avoir dans chaque sens et sur l’ensemble de la zone concernée ce qui peut prendre du temps effectivement. Il existe sur le blog aussi tout un billet concernant les incidents liés aux personnes sur les voies où la procédure est expliquée et où on comprend pourquoi ça peut malheureusement prendre parfois beaucoup de temps.

  2. rembrymPasser au statut dit :

    Il eu encore aujourd’hui des personnes sur les voie à gare nord le 31 août au soir
    Ça fait 4 incident personne sur voie Gare du Nord due 1 mois août

  3. DpiTPasser au statut dit :

    Bonjour Lucy, les usagers peuvent vous aidez en faisant des signalements concernant les personnes tentant d’accéder aux voies, bien…
    Mais les caméras de surveillance que vous possédez sur tout vos quais de gare, elles vous servent à quelque chose ? Ne voyez vous jamais les individus accéder pu stationner près des zones interdites ? Les agents de la SUGE et autres ne patrouillent-ils pas? Lors des heures de grandes fréquentations là ou les incidents ont le plus de répercussions, n’y a t il pas sur ces horaires plus de moyens pour faire en sorte que personne ne puisse se retrouver à errer dans les tunnels parisiens ? Ne pensez-vous pas que mettre plus de moyens réduira les impacts? 2 heures de trafic perturbé ça vaut combien d’agents de terrain ?

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonsoir DpiT, je comprends le sens de votre commentaire. Comme je le dis dans le billet les patrouilles de nos agents SUGE sont renforcées et multipliées. Les caméras sont utilisées et visionnées par notre centre de supervision mais les circulations à vitesse réduite pour vérifier la disparition des personnes de nos emprises ferroviaires perdurera dans la procédure. Ici je faisais un état des lieux à l’instant T de ce qui est déjà en place, cela ne veut pas dire que nous nous limitons à cela. Soyez assurés que nous réfléchissons et agissons pour l’amélioration de vos conditions de trajet. Je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous informer et compléter le détail de nos actions.

  4. TedPasser au statut dit :

    N’est-il pas possible d’installer des portes automatiques comme on trouve sur les quais des lignes 1, 4, 13, etc du metro? Les ‘solutions’ listés sur cet article ne me semblent pas très efficaces puisque le problème perdure, voire s’impire.

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonsoir Ted, les portes automatiques comme installées sur les métros sont un dispositifs assez long à installer, nécessitant d’importants travaux avec des périodes d’interruptions de circulations pour réaliser les chantiers ce qui ne serait pas suivi d’effet rapidement. Cependant, je prends votre suggestion pour en parler aux gestionnaires de la gare, qui j’en suis sûre, se penchent déjà sur le sujet. Je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous informer de la réponse que j’aurai à cette suggestion que je vous remercie d’avoir formulé.

Laisser un commentaire

Le blog est en pause pour quelques jours. Je vous donne rendez-vous le 29 septembre ! Les infos travaux seront publiées chaque vendredi par une astreinte blog