MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur les derniers incidents

25
Publié le 22/02/2017

Hier et ce matin des incidents ont rendu vos déplacements compliqués. Je tenais à revenir vers vous pour vous raconter ce qu’il s’est passé et ce que nous avons mis en œuvre.

Le premier incident a commencé très tôt le matin. Vers 5h10, hier, un accident de personne, à proximité de Paris Gare de Lyon, survient sur la voie 1bis (sens Paris > Province) empruntée par le RER D. La situation de l’accident a permis de faire intervenir rapidement les différents acteurs (pompiers, police, pompes funèbres, relève SNCF…). D’autre part, nous avons pu restreindre la zone d’arrêt des circulations (pour permettre l’intervention, en toute sécurité, des différents acteurs sur place) au maximum dans les minutes qui ont suivi l’alerte, puis au fur et à mesure jusqu’à ce que la voie concernée soit à nouveau accessible aux circulations.

Le saviez-vous ? Le numéro de la voie permet de savoir dans quel sens va le train. Les voies paires sont dans le sens Province vers Paris tandis que sur les voies impaires circulent des trains de Paris vers la Province. Derrière ce numéro il y a une indication qui permet de savoir quels trains circulent sur ces voies. Dans le sud de la ligne, nos RER empruntent les voies « bis » tandis que les autres trains empruntent généralement les voies sans indication derrière ou les voies « M ».

Cela nous a permis d’éviter une interruption de plusieurs heures comme c’est souvent le cas pour les accidents de personnes. Imaginez à environ 2km de l’entrée de la gare ce que ça aurait pu donner ! Nous avons pu faire passer des trains mais sur moins de voies car il a fallu, vu la situation, faire cohabiter nos RER mais aussi la ligne R, les TGV et les TER. De fait nous avons dû réorganiser le plan de transport entrainant des modifications de dessertes et plusieurs suppressions. J’ai vu que, jusqu’en fin de matinée, vos temps de parcours avaient été allongés et que les conditions de transports ont été, souvent, éprouvantes.

En fin d’après-midi, vers 16h40, un nouvel incident qui aurait pu mal finir (personnes dans les voies) a perturbé vos retours. Quand un conducteur émet une alerte radio tous les trains situés dans la zone (de l’alerte) doivent stopper. C’était à proximité de Maisons Alfort Alfortville, donc très proche de Paris, cela a encore perturbé l’ensemble de la ligne. L’incident en tant que tel a été très court mais les allongements du temps de parcours, avant le retour à la normale, se sont faits ressentir jusqu’en début de soirée.

Je vais revenir rapidement sur l’incident de ce matin. Il y a eu une alerte radio (dont je ne connais pas la nature), vers 7h50, aux alentours de la gare de Créteil Pompadour. Si l’interruption totale a été courte (de l’ordre de 30 minutes), elle aura suffi à engendrer des allongements de temps de parcours, des modifications et quelques suppressions jusque tard dans la matinée.

Pendant les deux incidents d’hier, surtout le matin, j’ai vu des remontées sur des problèmes sur l’application SNCF et le site transilien.com, notamment des problèmes sur le nom des gares. Je vais bien entendu partager vos remontées. Ceci posé, je vous assure que tous les efforts possibles ont été faits pour que vous arriviez à destination. Malgré le fait que certains des incidents ne sont pas du fait de la SNCF, nous savons parfaitement qu’il y a eu des conséquences sur vos trajets et nous le regrettons.

à lire aussi

Chapitre alerte radio – Focus accident de personne

25 commentaires pour “Retour sur les derniers incidents”

  1. 94RERDPasser en mode normal dit :

    Lucie, si vous voulez revenir correctement et rapidement sur ce matin, il faudrait plutôt parler de deux interruptions. En effet, à la suite d’une seconde alerte radio, en Gare de Lyon cette fois-ci, le trafic a de nouveau été interrompu 30min de 9h30 à 10h ce matin, à la suite de la première interruption.

  2. Shark91 dit :

    Lucie
    94RERD a raison. Il y a bien eu deux alertes radio.
    J’ai du mal à comprendre qu’à 16h30 on ne sache toujours pas la raison des deux alertes…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour @Shark91 & @94RERD, vous avez bien raison, je n’ai eu les détails que ce matin :
      – Il y a une première alerte radio, dans le secteur de Créteil Pompadour, qui a paralysé le trafic à partir de 7h48. La circulation a pu reprendre à 7h59, le temps de s’assurer de l’objet de l’émission. Après appel du régulateur, l’alerte n’a été revendiquée par aucun des conducteurs situés dans la zone.
      – Puis vers 9h30, une alerte radio est émise, donc interruption du trafic, par un conducteur aux abords de la gare de Vert de Maisons. Ce signal a été lié à un problème de signalisation : fermeture intempestive d’un des signaux.
      Il y donc eu deux interruptions de trafic et, avec chacune d’entre elles, des impacts liés à la modification du plan de transport : changements de mission, suppressions, allongements de temps de parcours. Bonne journée.

  3. Alienor91 dit :

    Bonsoir Lucie,
    Concernant la perturbation du 21 février au matin, j’étais à 7h à la gare de Ris Orangis et j’ai du attendre 3/4 d’heure qu’on veuille bien mettre en place un train reliant Corbeil-Essonnes à Juvisy (les annonces sonores et les affichages mentionnant un retard pouvant aller de 20mn à 30min seulement!).
    L’incident ayant eu lieu à 5h10, attendre presque 3 heures pour mettre en place le premier train JOVA est vraiment inconcevable ! Je ne parle pas du monde sur le quai et encore moins de la foule dans le train (court et sans étage, faut-il le préciser?).
    On attend au moins un peu plus de réactivité pour mettre en place des solutions de dépannage…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Alienor91, je me permets de vous poser une question : par quel moyen vous informez vous : le digital (appli, site, Twitter) ou en gare (annonces, écrans…). Il est clair que l’application a visiblement bugué (je suis en attente de réponse sur le sujet) mais s’il y a eu d’autres ratés, n’hésitez pas à m’en faire part pour que j’en informe les personnes concernées. Bonne journée et encore désolée pour votre longue attente.

    • Alienor91 dit :

      Bonsoir Lucie, l’affichage panneaux de la gare ainsi que les annonces sonores annonçaient des retards pouvant aller de 20min à 30min. Je me suis servie de l’application sncf pour connaitre les alternatives pour rejoindre mon lieu de travail.
      Je suis consciente que l’on ne peut pas prévoir ce genre d’incident néanmoins j’insiste sur le fait que peu de trains permettaient de relier la gare de Ris Orangis à celle de Juvisy pour pouvoir ensuite emprunter un itinéraire bis.

  4. JMBrunoy dit :

    Bonjour Lucie

    La moindre des choses est en effet de nous donner une explication sur l’alerte hier matin à Créteil Pompadour. Surtout après avoir incriminé hier les facteurs externes à la SNCF pour expliquer les perturbations des derniers jours.
    On aimerait comprendre cette interruption, manifestement répétée 2 fois hier matin,j’ai subi, comme des dizaines de milliers de personnes, une bonne trentaine de minutes de retard entre 8h et 8h30.
    Merci

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour JMBrunoy, il s’avère que la première alerte radio n’a été revendiquée par aucun des conducteurs situés dans ladite zone. Il va, bien entendu, avoir une enquête pour savoir ce qu’il s’est passé exactement car comme vous le dites ça a perturbé le trajet de dizaine de milliers de voyageurs… Pour la seconde on sait ce qu’il s’est passé, c’était un problème de signalisation. Bonne journée.

  5. gp_77 dit :

    C’est surtout grave de bloquer tout le trafic pour une annonce radio dont on ne sait rien finalement.

    Vous transportez les gens avec plus de 30 minutes de retard, sans finalement connaitre la raison. Vous trouvez pas ça plutôt grave ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour gp_77, je suis tout aussi interloquée que vous. A vrai dire on l’est tous car c’est très étonnant qu’une alerte radio ne soit pas revendiquée. Je n’avais jamais vu ça de ma (certes pas longue) carrière de cheminote. Il est clair que l’on cherche à savoir la cause exacte pour éviter que ça ne se reproduise. Bonne journée.

    • gp_77 dit :

      Merci pour votre retour,

      En tout cas ce matin transport NICKEL (train de 8h15 à Lieusaint) ! Franchement quel plaisir ! D’avoir son train à l’heure, arriver à l’heure ! (parce que ne nous mentons pas, nous arrivons dans 90% des cas avec 6-7 mn de retard à GDL en roulant au ralenti entre MAA et GDL)

      C’est tout ce que l’on demande ! Rien de plus.

  6. Daniel-Evry dit :

    J’ai vécu l’incident de mardi 21 matin. Devant prendre le RER à 5h43 à Evry-Courcouronnes pour me rendre à Paris pour un train au départ de Bercy à 7h (train bien entendu que j’ai manqué …). Encore une fois le RER D a fait preuve de son incapacité à communiquer. à 5h40 on nous annonçait une reprise du trafic vers 6h. Les RER étaient tous annoncé à l’heure, sauf quelques minutes avant leur heure de passage ils étaient annoncé retardés … Quelle cohérence !
    Pourquoi n’a t’on pas mis immédiatement un fonctionnement dégradé pré-organisé (depuis le temps qu’on vous demande de vous organiser pour cela) avec retournement des trains venant du sud à Juvisy. Cela aurait permit à vos clients de minimiser le retard en se rabattant sur le RER C.
    A 6h20 un RER VIPE est passé, arrivé à Juvisy à 6h33. J’ai hésité à aller vers la C en me disant que ça pourrait être juste pour rejoindre Bercy avant 7h. Et bien j’aurais dû. On a mis plus d’une heure pour faire le trajet Juvisy-Paris en circulant après Villeuneuve sur les voies M. Non sans voir des RER venant de Melun nous passer devant circulant eux sur la voie normale 1bis. Encore une fois, pourquoi laisser les RER s’engager et s’engorger sur Paris et donc les clients se mettre encore plus en retard, et les gares se remplir alors qu’on pourrait les retourner à Juvisy ?
    Encore une fois, la direction de le ligne D est incapable de tirer des leçons du passé et de mettre en place des scénarii de substitutions … vous avez dis INCOMPETENCE ????

    • benderPasser au statut dit :

      parce qu un train ce n est pas comme une voiture.

      de mémoire, on peut retourner au max 2 trains a juvisy, avec minimum 10 mn entre l arrivée et le depart dudit train plus cisaillement des voies paires ce qui ralenti les trains montant sur paris.
      Pour effectuer une nouvelle mission au départ de juvisy, même s il y a la rame et l adc, il faut des sillons et vu que la SNCF est scindée en 3, il faut en faire la demande ç l entité concernée ( SNCF proximité, les RER n étant que client, comme tout autre operateur, et ca ca prend du temps, le temps de commander le sillon, de le tracer, etc… bien plus que 10 mn. ( attribution d un sillon d un numlero de marche pour le train, Edition d une fiche train pour l adc reprenant mission et arrêts desservis, etc…

      Ensuite, en envoyant les rames et les adc sur des programmes n étant pas les leurs, une fois l incident terminé, il devient très compliqué de remettre le service normal en place, les adc et les rames n étant plus au même endroit.

      C est vraiment pas si simple que ca

    • Romuald dit :

      Bender : cela dit, la SNCF comparativement aux autres EF ( ECR en perte de vitesse, VFLI etc … ) c’est un GROS client … vu la fréquence de trains et donc de sillons demandés pour le RER D surtout aux horaires de pointe … des formalités administratives de ce genre ne devraient pas être un frein à chaque situation perturbée, situation perturbée qui n’est pas rare pourtant … et depuis le temps, aucune amélioration n’a été cherchée ??? moué …

    • Daniel-Evry dit :

      @ bender – C’est justement parce qu’un train ne se manœuvre pas comme une voiturepour cela qu’il faut préparer des scenarii types de substitution à mettre en œuvre lorsqu’un incident se produit … mais ce type de réflexion et d’organisation auquel penserait tout de suite n’importe qui confronté à ces problèmes ne semble pas à la portée de la direction du RER D … Vous avez dis INCOMPETENCE ????
      Et j’attends toujours de savoir pourquoi 4 trains par 1/4 d’heure ne peuvent pas se retourner Gare de Lyon alors que cela se faisait avant le RER D … Comme vous vous y connaissez, si vous avez une réponse bender je suis preneur … car du coté des responsables c’est la grande muette !

    • Romuald dit :

      Daniel-Evry : retourner un train dans la plupart des terminus, çà prendra minimum 10 minutes entre l’arrivée du train au terminus, le changement de « bout » ( de cabine de conduite, donc remonter tout le train ) et les essais dans la nouvelle cabine ( VACMA, KVB etc … ) .
      J’ai souvenir au terminus de Villiers sur marne ( avant ligne RER E ) qu’on avait exactement 7 minutes pour changer de bout, à l’époque des rames inox RIB + loc BB16500, c’était toujours la course, et les essais étaient souvent faits rapidement pour pouvoir repartir à l’heure …
      Cela étant, s’il n’y a QUE 4 trains à retourner, 15 minutes paraissent possible sur le papier, pour peu qu’il n’y aie pas d’imprévue … et sur la D, les imprévus ( comme passer sous une échelle, croiser un chat noir sur le quai etc …), bin c’est pas rare …

    • Daniel-Evry dit :

      @Romuald – En tout cas cela se faisait jusqu’à l’ouverture du tunnel vers Châtelet … Par contre c’est vrai qu’aujourd’hui les imprévus sont beaucoup plus mal gérés qu’avant sur la ligne D (c’est vrai aussi à décharge des exploitants de la ligne que les procédures ont évolué et cela dans le sens d’allonger les délais, par exemple en cas d’accident de personnes) et qu’avec l’interconnexion ils sont plus nombreux car ceux du Nord viennent s’additionner à ceux du Sud.
      Mais la suppression de l’interconnexion, ou sa réduction à une rupture de charge à Châtelet pour un train par 1/4 d’heure), a beaucoup d’avantages par exemple plus d’influence des incidents de ligne entre Nord et Sud, + de temps pour débarquer et embarquer Gare de Lyon et Gare du Nord donc moins de « retard dans les gares parisienne » (je reprend les termes de radio ligne D) et meilleure gestion d’une ligne (enfin de 2 lignes si suppression de l’interconnexion) devenue plus simple … Donc je ne comprend pas que cette hypothèse ne soit pas étudiée si même évoquées par la direction de la ligne D ou par le STIF. Bien sur ces gens ne prennent pas les transports en commun et donc n’ont aucune idée des galères vécues par les usagers et de leurs conséquences (perte d’emploi, stress personnel et familial, etc.), mais tous les témoignages devraient quand même leur ouvrir les yeux …

  7. geralDPasser au statut dit :

    Mardi problème, Mercredi problème, jeudi problème, que nous reserve Vendredi ?????

  8. SillviaPasser au statut dit :

    Et le gagnant du jours est le train vers Paris de 7h55 à Combs la Ville.
    Les perdants du jour sont ceux qui se sont pris du retard et tous ceux qui ont voyagé debout et serrés dans le suivant.
    PLC

    • pegrempPasser en mode normal dit :

      dernier dica arrivé en gare de surface
      merci à l’ADC de nous avoir prévenu et nous avoir souhaité une bonne journée en gare
      par contre on ne sait pas pourquoi!

  9. juc dit :

    Bonjour,
    J’ai oublié ce matin un sac noir sur lequel il est écrit Deloitte, dans le RER D direction melun (vers 8h15), comment savoir si celui-ci a été déposé dans une gare du rer d ?

    merci

  10. CR dit :

    Bonjour.
    Le trafic était aussi perturbé sur la R (10 15 min de retard pour le paly arrivant à 7h41…) et 0 annonces, aussi bien sur l’appli sncf que dans le train…
    Par contre, quand le trafic est fluide mais qu’il y a des travaux, là je reçois bien des alertes… Youpi…

  11. boulj91 dit :

    Bonjou,

    Pouvez me dire pourquoi au départ de la gare de lyon
    sur le RER D il y a beaucoup plus de trains ZICO et ZACO
    au heure de pointe alors que les trains BUPE sont tres peu
    nombreux.

Laisser un commentaire