MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur l’incident d’hier

3
Publié le 5/07/2018

Hier, vos déplacements ont été très compliqués sur le RER D, je vous explique pourquoi.

Voici quelques précisions sur l’incident survenu à hauteur de Goussainville (Nord de la ligne) dans la nuit du 3 au 4 juillet. Cet incident a fortement impacté les circulations durant toute la journée de mercredi.

 

UN TRAIN DESTINÉ AUX TRAVAUX A RENCONTRÉ UN PROBLÈME

Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas du train-usine qui permet actuellement de réaliser le renouvellement de voies au nord de la ligne. Le chantier prévu sur plusieurs mois n’est donc pas remis en cause.

Maintenant que s’est-il passé exactement ? Le conducteur d’un train de travaux a senti vers 1h40 du matin, dans la nuit de mardi à mercredi, un choc. Plusieurs essieux (l’équivalent des roues sur les trains) n’étaient plus sur le rail. Dès lors, les circulations ont dû être interrompues sur la voie dans le sens Paris vers le Nord de la ligne.

Lors de ce type d’incident nous devons remettre le train en place ce qui nécessite d’avoir les équipements disponibles.

 

POURQUOI UN INCIDENT SURVENU DANS LA NUIT A PERDURÉ DANS LA JOURNÉE ?

Comme je le disais en fin de paragraphe précédent, il faut organiser la remise en place puis le « secours » du train. La simple opération de remise en place et de dégagement nécessite l’interruption des circulations pour une durée d’environ 4 heures. Avant cela il faut acheminer le matériel sur place ce qui ajoute du temps. De plus, il faut s’assurer, ensuite, que les voies ne sont pas endommagées = travaux en plus à faire ou pas pour permettre la reprise des circulations.

Dans le cas de Goussainville, l’opération a été programmée qu’à partir de 11h afin d’éviter que les circulations de la pointe de matinée ne soient encore plus impactées qu’elles ne l’étaient déjà. Elle a nécessité l’interruption totale des circulations entre Villiers-le-Bel et Orry-la-Ville.

 

QUELS ONT ÉTÉ LES IMPACTS & QU’A-T-ON MIS EN PLACE POUR LIMITER CEUX-CI ?

Avant même l’intervention le trafic était perturbé. En effet, la situation du train rendait impossible la montée des trains du Sud vers le Nord. Très rapidement, nous avons décidé de :

  • limiter les missions FACA, trains en provenance de Melun via Combs, à Paris Gare de Lyon. Il en a été de même pour les missions VUPE, trains en provenance de Melun via Corbeil ou Malesherbes.
  • faire monter les missions LOVA, trains en provenance de Corbeil Essonnes, au Nord de la ligne mais sans desservir les gares de Pierrefitte Stains, Garges Sarcelles et Villiers-le-Bel. De fait, nous avons dû alléger ces missions, ce qui a réduit le nombre de circulations à 1 train sur 2.

Pendant l’opération de remise en place, la circulation a été totalement interrompue entre Villiers-le-Bel et Orry. Afin de permettre aux voyageurs de poursuivre leur parcours, un service de bus de substitution a été mis en place, dans les 2 sens, entre Villiers-le-Bel et Survilliers Fosses.

La situation a pu être rétablie aux alentours de 17h00. Les circulations ont progressivement repris mais le service est resté perturbé jusqu’à la fin de service (dernières circulations).

 

Ce type d’incident, bien qu’exceptionnel, reste très dommageable. Nous avons conscience de l’impact que cela a eu sur vos déplacements, surtout dans ce contexte où nous sortons d’une période de grève longue et difficile. Nous vous présentons nos excuses pour l’incidence que cela a eu sur vos trajets.

3 commentaires pour “Retour sur l’incident d’hier”

  1. FokussePasser au statut dit :

    Bonjour ,

    Vous êtes désolés ? Désolé de nous gâcher la vie et nos journées avec vos retards qui eux ne sont pas exceptionnels ! Quotidiennement nous avons des ralentissements sur cette Ligne D qui de plus est, est sérieusement mal entretenue quand on voit la propreté des rames et la qualité des services fournis laisse vraiment à désirer. Sincèrement il y en a marre de cette Ligne D et de ces syndicats qui se croient tout permis en posant des pré-avis de grèves à tour de bras ! Le remboursement en Avril et Mai pour les pass Navigo , et quand est-il du mois de Juin ?! car ce dernier à tout autant été impacté par ces ***** de grèves !

    Quand vous comprendrez qu’on est pas vos usagers mais bel et bien vos clients !

    Cordialement,

    Un utilisateur exaspéré .

  2. Gilles SPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Pour ma gouverne et si quelqu’un sait répondre – le blog étant fermé : pourquoi plusieurs sont roues n’étaient plus sur le rail ? Un déraillement, rail cassé… ? Autre chose ? pourquoi ?
    Merci !

  3. kooweePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Effectivement quand on se lève très tôt et qu’on se retrouve dans cette situation de rer supprimés les uns après les autres, c’est difficile de ne pas pester. Il faut vraiment avoir une grande richesse intérieure quand on se retrouve coincée entre temps de voyageurs qui sont globalement résignés. Quand au fameux remboursement sur seulement 2 mois impactés, j’ai envie de hurler… Je me suis vue refuser ce remboursement par le logiciel et je n’ai toujours pas compris pourquoi. Il faut encore se déplacer pour avoir des informations. Mais quand? Je rappelé qu’il n’y avait pas du tout de rer au départ de Goussainville au début de la grève et que même si après globalement ça s’est amélioré, l’impact à été catastrophique. Et franchement le week-end n’est même pas pris en compte alors que les déplacements sont tout aussi importants. Entendre des excuses à tout bout de champs n’est malheureusement plus suffisant. C’est usant. Il faut absolument respecter les usagers qui sont effectivement des CLIENTS.
    Le pire c’est que cette grève n’est toujours finie. J’étais plutôt en faveur de ce mouvement car effectivement la destruction du service public est alarmant, mais c’est trop usant. Et pourquoi toujours sur les départs et retours de vacances ?
    Bref, USANT.
    Bon courage à tous les utilisateurs qui sont bien vaillants. Et bel été tout de même aux usagers de cette ligne D sinistrée.

Les commentaires sont fermés.