MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
SA2019

Retour sur la journée du 12 décembre 2018

5
Publié le 13/12/2018

Voici quelques explications sur vos trajets compliqués du 12 décembre 2018 sur le RER D.

La journée d’hier a été particulière car marquée par deux incidents majeurs auxquels nous n’avions pas été confrontés depuis la refonte d’offre. Ainsi, je vous propose quelques éléments de compréhension et une mise en perspective.

LE MATIN : PROBLÈME SUR LE RER B A PARIS GARE DU NORD

Hier matin, un conducteur du RER B, qui allait vers le nord de la ligne, a rencontré un problème de signalisation en gare de Paris Nord. Dès lors, les circulations des deux lignes ont dû se faire sur une seule voie au lieu de deux. Cet incident a généré des retards et des suppressions sur la branche centrale. En revanche, les branches de la Vallée, du Littoral et Malesherbes ont pu circuler normalement.

L’APRES MIDI : ACCIDENT DE PERSONNE A GRIGNY

Vers 16h30, un train à destination du nord de la ligne a heurté une personne en gare de Grigny. Dès lors le conducteur a émis une alerte radio ce qui a arrêté l’ensemble des circulations sur la branche du Plateau mais aussi de la Vallée. Dix minutes plus tard, les circulations ont pu reprendre progressivement sur cette dernière après avoir délivré une autorisation train par train. En revanche, la circulation est restée totalement interrompue entre Corbeil Essonnes et Juvisy via Evry Courcouronnes Centre. Comme pour chaque incident de ce type, nous devons attendre l’arrivée des forces de l’ordre pour avoir l’autorisation de reprendre la circulation.

Que s’est-il passé aujourd’hui, avec la refonte d’offre, et comment ça se serait passé hier (au SA 2018) ? 

  • sur la branche du Plateau : hier comme aujourd’hui la circulation a dû être interrompue. Il y a eu deux cas de figure. 1 train sur 2 a été détourné sur la branche de la Vallée sans marquer les arrêts sur cette branche. L’autre train était limité à Juvisy avec des retournements de trains qui ont pu créer quelques conflits de circulations.
  • sur les branches de la Vallée, du Littoral et de Malesherbes : hier, l’ensemble de ces trains auraient été impactés avec des retards conséquents et de nombreuses suppressions. Là, avec les 2 systèmes étanches, les trains ont pu circuler. Sur la branche de la Vallée, il y a d’abord eu des retards suite à l’alerte radio. Ensuite, certains trains ont été plus remplis que d’habitude ce qui a généré des retards. En effet, nous avons invité les voyageurs du Plateau à se rendre sur la Vallée pour emprunter les lignes de bus régulières afin de rejoindre leur destination. Résultat, l’ensemble des trains ont pu être assurés sur Juvisy-Malesherbes, la fréquence maintenue, sans aucune suppression, et la branche Littoral a circulé normalement.
  • sur les autres branches (nord, Val de Marne ou Combs) : les circulations ont été relativement fluides avec quelques retards généralement rattrapés.

Les circulations ont pu reprendre progressivement sur la branche du Plateau vers 18h, après l’autorisation des services compétents. 

C’est la première fois que nous avons fait face à un incident de cette ampleur depuis la nouvelle offre. Outre le fait d’avoir des systèmes qui évitent la propagation d’un incident d’une branche à l’autre, nous avons travaillé des scénarios. Cela permet d’avoir une meilleure information voyageurs et une prise en charge affinée. Pour avoir été sur Twitter pour vous répondre, j’ai pu expliquer comment aller sur la branche du Plateau alors qu’il y avait interruption.

Nos équipes se sont mobilisées afin de vous renseigner et permettre la reprise la plus rapide possible des circulations.

Les derniers articles sur le SA 2019

Le vrai/faux du SA 2019 : l’attente des trains en correspondance

Retour sur l’incident de la matinée du 9 avril 2019

Le vrai/faux du SA 2019 : l’étanchéité des systèmes

5 commentaires pour “Retour sur la journée du 12 décembre 2018”

  1. Didier VassePasser au statut dit :

    « En revanche, les branches de la Vallée, du Littoral et Malesherbes ont pu circuler normalement. » Pardon ???? C’est une super précision ! Nous ne sommes pas des trains, nous sommes des usagers qui subissons des trajets dégradés et subissons ce que nous avions annoncé : la double peine ! Outre les correspondances et allongements de parcours, nous subissons aussi les problème sur la poursuite de nos trajets, faut-il rappeler vos propres chiffres ? 2/3 des voyageurs poursuivent au-delà de Corbeil et se prennent de plein fouet les problèmes, y-compris ceux causés au nord de Paris, comme auparavant en somme !

  2. Didier VassePasser au statut dit :

    « hier, l’ensemble de ces trains auraient été impactés avec des retards conséquents et de nombreuses suppressions. Là, avec les 2 systèmes étanches, les trains ont pu circuler » Même commentaire, encore faut-il arriver jusqu’à Corbeil et ou Juvisy et cela ne change pas de ce que nous subissions auparavant. Que vous ayez simplifié votre logistique, tant mieux pour vous, de là à dire que vous simplifiez nos trajets, c’est faux.

  3. muaddibmulotPasser au statut dit :

    Bonjour.
    Merci pour ce retour d’informations concernant la journée d’hier. Cependant j’aurais 2 questions:
    – Tout d’abord à la lecture de ce billet j’en conclus que le petit retard habituel que nous subissons tous les matins sur les branches de Corbeil vers le Nord n’était pas lié à cet incident. Du coup peut-on en conclure qu’aucune amélioration n’est à attendre de ce côté?
    – En suite si les trains par la vallée n’ont été que légèrement impacté au début pourriez-vois m’indiquer d’où provenait l’absence pendant plus de 20 minutes, à 19h00, de trains de Paris vers les 2 branches joignant Corbeil? Bien sûr il n’y avait pas d’informations sonore sur les quais. Juste un laconique « retardé » pour le Rupo. Les trains sont de plus arrivés dans le désordre a quai par rapport aux écrans.
    (La suite aurait peut-être plus sa place dans la rubrique sur la sa2019)
    Pour finir l’humain est un animal plein de biais et irrationnel. Il est donc essentiel lors de la mise en place de changement d’en tenir compte. Le « poids » que nous attribuerons aux côtés négatif sera toujours supérieur a celui que nous attribuerons au aspects positifs. Il faut donc réduire fortement les points négatifs afin que les positifs ressortent. Dans le cas contraire vous n’aurez jamais l’adhésion des usagers autour de cette refonte.

    Bien cordialement,

  4. Dudule93Passer au statut dit :

    Bonsoir,

    Actuellement, je ne peux constater que votre réorganisation de ligne ne change rien. Et c’est encore le cas ce soir.

    Je suis d’accord vous n’êtes pour rien dans les incidents de voyageurs mais quand le problème se déroule à Grigny. Pourquoi ne mettez vous pas des navettes entre Ris Orangis bois de l’épine et Corbeil. Cette solution permettrait de proposer une solution commercialle à vos clients . Hier, nous nous sommes promenés dans des bus en surcharge, ce qui explique le mécontentement.

    Pour revenir à ce soir, les trains étaient supprimés. Je veux juste vous rappeler que le soir nous souhaitons tous rentrer chez nous car nous avons une famille qui nous attend.

    Mettez en place de vrai solution pour satisfaire vos passagers.

    Bonne soirée

  5. vua86Passer au statut dit :

    •sur les autres branches (nord, Val de Marne ou Combs) : les circulations ont été relativement fluides avec quelques retards généralement rattrapés
    A partir du 17h00, il y a eu au moins 3 trains supprimés (2 ZICO et 1 ZACO), le ZACO de 17h07 à GDL est arrivé à 18h03 à Cesson (56 minutes !) – relativement…

Les commentaires sont fermés.