MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur les incidents des 27 (soirée) et 28 (matinée) mars 2019

4
Publié le 29/03/2019

Vos déplacements ont été très compliqués notamment la matinée du 28 mars, retrouvez des explications.

Vos déplacements ont été compliqués ces derniers jours, aussi je vous propose un retour sur les incidents des 27 (soirée) et 28 (matinée) mars.

 

SOIRÉE DU 27 MARS : PANNE D’UN TRAIN RER B À PARIS NORD SUIVI PAR UN COLIS SUSPECT À PARIS GARE DE LYON

L’incident arrive en début de soirée, d’abord à 19h10, un train du RER B tombe en panne alors qu’il est situé voie 42 de Paris Nord. Dès lors toutes les circulations de la RER B dans le sens (Nord > Sud) sont basculées voie 44. Cela nécessite une adaptation des circulations de notre ligne. Finalement, le train de la B est rapidement dépanné mais un problème à la Gare de Lyon s’ajoute.

En effet, vers 19h20, un bagage abandonné est détecté sur la plateforme des voies 1/3 (trains Nord > Sud). Nous suivons alors la procédure avec l’arrivée de la brigade cynophile dont le chien détecte un souci.  Par mesure de précaution, nous appelons les forces de l’ordre pour une opération de déminage. Sur demande des forces de l’ordre, la gare souterraine est alors totalement vidée (voies 1/3 et 2/4) entraînant l’interruption totale des circulations = plus aucun train de la ligne ne monte ou ne descend. L’incident se termine vers 20h et les circulations reprennent alors très progressivement. Malheureusement, comme les trains ont été arrêtés au niveau de l’interconnexion (traversée de Paris), le service reste perturbé jusqu’aux derniers trains excepté sur les branches en correspondances (LittoralVallée et Malesherbes).

Je vous remets les étapes de la gestion d’un bagage oublié en gare :

 

MATINÉE DU 28 MARS : PROBLÈME D’AIGUILLAGE VERS VIRY-CHÂTILLON

Dès 6h20, un aiguillage permettant de diriger les trains vers la Vallée ou le Plateau, en sortie de la gare de Viry est en dérangement. Dès lors, nous réduisons fortement les circulations. Les trains à destination de Paris empruntent la branche du Plateau alors que ceux en direction du sud empruntent la branche de la Vallée. L’installation est réparée vers 8h30 par les équipes voie de SNCF Réseau.

Comme cet incident se déroule en pleine heure de pointe où les circulations sont plus nombreuses, les conséquences se font ressentir jusqu’à la fin de matinée. En outre, comme les trains du Plateau vers Paris sont retardés et qu’ils s’insèrent au niveau de Villeneuve Saint-Georges, les circulations sont malheureusement toutes impactées. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire le billet qui explique l’impact des retards :

Gestion des circulations : focus sur l’impact des retards

Vous avez été nombreux et nombreuses, sur le fil Twitter de la ligne, à nous faire part du non-respect de la promesse d’étanchéité. Il faut savoir, je vous le rappelle, que la zone entre Viry-Châtillon et Juvisy est une zone commune aux trains interconnectés (Corbeil <> Plateau <> Paris puis nord de la ligne) et aux trains des branches en correspondances donc Littoral (Corbeil Essonnes <> Melun), Vallée (Juvisy <> Ris Orangis <> Corbeil Essonnes) et Malesherbes. De fait, lorsqu’un incident survient sur cette zone, l’ensemble de la ligne est impacté comme expliqué dans le plan ci-dessous :

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

J’espère que ces explications vous permettent de comprendre un peu mieux ce qu’il s’est passé. Malgré les investissements conséquents pour la remise en état du réseau d’Île-de-France, il arrive que des installations présentent des problèmes. Cela a été le cas hier matin sur la ligne avec des conséquences très importantes sur vos déplacements et nous le regrettons.

4 commentaires pour “Retour sur les incidents des 27 (soirée) et 28 (matinée) mars 2019”

  1. jferetPasser au statut dit :

    Le sacrifice de l’Étoile de Corbeil est motivé, en partie, par la séparation et l’impossibilite de propager des problèmes à travers cette séparation.

    En réalité, l’étanchéité ou la séparation complète est impossible. Le sacrifice est complet malgré tout.

    C’est déloyal à l’égard de vos clients.

  2. etuVlbCreteilPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Je souhaite savoir si il y un moyen de gestion des flux est envisagée par le RER D en cas de problèmes.
    Durant la semaine écoulée, un problème technique aurait eu lieu au sud de la ligne impactant le nord. Je ne suis pas là pour parler du SA, cela serait je le sais, contre productif. Par contre, je souhaite savoir pourquoi ne pas avoir des trains terminant en gare du nord surface au lieux des suppressions de trains à titre provisoire dans le cas de problèmes important. En effet, alors que je prends mon train en gare de Villiers Le Bel, nous remarquons que les trains sont remplies dès cette gare (une des gares de départ). On y voit là un problème de flux de passager.

    La question est de savoir comment gérer la situation.
    Nous avons outre les inconvénients comme ce fut le cas au sud de la ligne.
    Mais également le problème quotidien ds les tunnels de Paris (à savoir l’utilisation d’une unique voie entre la ligne B et D pour Chatelet les Halles).

    Face à cela : comment gérer le flux : rapidement et efficacement lorsqu’il y a des problèmes?
    solution 1 : Faire un terminus sur 1/3 des trains en gare du nord surface.
    Intéret : fluidification du trafic du D pour les 2/3 restants; le nord sera desservis correctement de GDN aux terminus du nord. Moins de personnes en gare; …

    solution 2 ds tout les cas : Ne plus desservir Chatelet Les Halles;
    Ds un rapport publique de l’ex RFF pour RATP, était énoncé une possibilité de ne plus desservir chatelet les halles et d’avoir un lien direct entre GDN et GDL.
    Solution 3 ds tout les cas : Ne plus desservir chatelet les halles et replacer par une autre gare
    Ds le rapport publique de l’ex RFF pour RATP, était énoncé une possibilité de ne plus desservir chatelet les halles et d’avoir une liaison avec une gare RATP entre GDN et GDL.

    • etuVlbCreteilPasser au statut dit :

      Comment gérez vous le flux ?
      Avez vous connaissances de ces solutions ?
      Enfin, vers quoi s’oriente le réseau ferré de demain sur le RER D afin de réduire les problèmes du quotidien ?

  3. FRNGodefroyPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Ce qui m’a le plus marqué lors de cet incident, c’est l’information contradictoire et/ou incomplète.
    Lorsque j’ai vu l’alerte sur l’appli SNCF (problème d’aiguillage, trafic fortement ralentie), j’ai vérifié les horaires au départ de Ris. Il y avait un train d’annoncé pour Juvisy à 7h27. Dans le même temps, sur le fill Twitter, il était indiqué la circulation dans 1 seul sens comme indiqué dans ce billet. Une fois arrivé à la gare, évidemment le train annoncé sur l’appli avait disparu. J’ai donc pris le bus jusque Grigny pour prendre un VUPA/LOPE. D’ailleurs, sur le fil Twitter, la vigie conseillait de se rendre à Corbeil pour prendre un VUPA/LOPE (ce qu’a fait une amie vers 7h). Mais une fois à Grigny, rien ne circulait vers Paris. On a eu plusieurs fois des annonces contradictoires à quai qui se suivaient : trafic dans 1 seul sens vers Paris, trafic totalement interrompu (nous invitant à prendre des bus pour se rendre à Juvisy, mais bien sûr pas assez capacitaires pour prendre tout le monde en charge).
    En parallèle, les écrans à quai continuaient d’afficher la liste des horaires des prochains train, horaires totalement faux. D’ailleurs, j’ai pu entendre à la radio d’un agent à quai l’info qu’il ne fallait absolument pas tenir compte de ces affichages.
    Finalement, vers 8h15, nous avons eu une annonce à quai indiquant le départ de 2 trains à la suite de Corbeil. C’était les premiers trains à circuler vers Paris depuis pratiquement 1h. Je me suis d’ailleurs retrouvé dans le même train que mon amie.
    Au-delà du problème technique en lui-même ayant conduit à la nécessité de limiter/couper les circulations, il y a pour moi 2 choses à retenir : l’absence de communication d’1 information unique sur tous les canaux en même temps et une gestion des circulations qui semblait inexistante.
    A mon sens, dès le problème identifié, il aurait fallut clairement indiquer l’interruption totale du trafic, supprimer les informations d’horaires sur les écrans à quai en affichant uniquement le problème en cours et renvoyer vers les annonces à quai, éviter de diffuser des annonces discordantes et laisser la main aux agents sur le terrain (qui communiquent entre eux, notamment lors des départs des trains de Corbeil et des passages dans les différentes gares). Il y a là un sujet : communication centralisée et réalité du terrain.
    Je pense qu’il y a aussi un sujet sur la prise de décision sur la gestion des incidents au niveau de la circulation. N’aurait-il pas fallu décider très tôt de la coupure totale des circulations ? Organiser des navettes entre Corbeil et Juvisy (par le plateau ou par la vallée) afin de transporter des passagers sans vider le dépôt de Corbeil ? Est-ce qu’un tel scénario a été prévu (et si oui, a-t-il été suivi et/ou déclenché à temps) ?

Les commentaires sont fermés.