MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Les « essentiels » à retenir en cette période de grève

25
Publié le 18/12/2019

Suite à la grève nationale interprofessionnelle qui a débuté le 5 décembre, retrouvez ici des informations à retenir sous la forme que de questions/réponses.

Outre le billet mis à votre disposition où les informations sur les circulations figurent, il m’est apparu utile de faire un résumé des « essentiels à retenir ».

Il existe tout d’abord sur le site SNCF une page d’explications sur la mobilisation et l’organisation de nos équipes durant le mouvement social. En complément de ces explications, j’ai souhaité vous apporter des précisions sur le RER D. Pour celles et ceux qui ont vécu l’épisode de 2018, ces informations ne vous paraîtront pas nouvelles mais elles sont importantes à avoir en tête.

 

LE DÉCLENCHEMENT D’UNE GRÈVE, COMMENT ÇA MARCHE ?

Les cheminots, comme d’autres agents du service public, ne peuvent pas se déclarer en grève de manière spontanée et aléatoire.

La loi impose une procédure :

  • Un ou plusieurs syndicat(s) représentatif(s) identifient une ou plusieurs revendications et déposent une « Demande de Concertation Immédiate ». Ce document initie une demande de rencontre avec la direction de l’entreprise sur ces revendications qui pourraient déboucher sur un conflit social. Cette rencontre doit être organisée dans un délai de 3 jours.
  • À l’issue de cette rencontre, la direction et les syndicats rédigent un document conjoint, le « relevé de conclusion concerté » qui met en avant les points d’accord et de désaccord. Il est signé par les parties prenantes et diffusé au personnel concerné.
  • Si le désaccord persiste, un préavis de grève peut être déposé 5 jours francs avant le déclenchement de la grève.

Il existe deux types de grève : la grève « carrée », dont la durée est définie dans le temps et la grève reconductible, pour laquelle le préavis ne fixe pas de date de fin.

 

COMMENT SONT CONSTRUITS LES PLANS DE TRANSPORTS ADAPTÉS ?

Pour bâtir un plan de transport il faut suivre plusieurs étapes en commençant pas connaître le nombre de personne en grève puis en conjuguant avec les personnels disponibles et enfin en montant et communiquant le plan de transport :

Dans le cas d’un mouvement reconductible, les informations sur les trains qui circulent sont données 24H avant le 1er jour. Les jours suivant c’est au plus tard la veille à 17h.

 

COMMENT SONT CALCULÉES LES MOYENNES DE TRAIN EN CIRCULATION ?

Il s’agit du nombre de trains qui desservent la ligne pendant la grève divisé par le nombre de trains qu’il y en temps normal ligne au global. Cela est donné à titre informatif et il s’agit d’une moyenne qui prend en compte l’ensemble de la ligne sans aller dans le détail.

 

QUELS POSTES, EN DEHORS DE CEUX DES CONDUCTEURS SONT INDISPENSABLES À LA CIRCULATION DES TRAINS ?

Il s’agit d’un choix décidé en fonction de plusieurs critères. D’abord nous établissons le plan de transport en fonction des personnels nécessaires, outre le conducteur, pour faire rouler un train (en prenant en compte le matériel disponible) :

  • les agents de supervision et ceux de l’information voyageurs,
  • les agents des postes de circulations, je vous propose un petit graphique qui explique où sont situés les postes de circulations sur la ligne :

CLIQUER SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR

Au total, sur la ligne, 20 postes de circulations, dont le nouveau poste de commande basé à Vigneux mis en service il y a plus de deux ans, permettent de réguler le trafic des trains. Certains permettent d’assurer les entrées/sorties de rames sur les sites de garage ou de maintenance.

Il s’agit de postes tenus en 3×8 donc ouverts en permanence. 1 agent voire 2 agents sont nécessaire pour faire fonctionner le poste. Donc si nous n’arrivons pas à couvrir les besoins ils sont fermés. D’autre part, si nous n’avons pas assez de monde nous redéployons les agents disponibles sur les postes stratégiques afin de faire circuler un maximum de train. Notez que les postes ne sont pas tous les mêmes, il faut donc des qualifications spécifiques.

Donc l’arbitrage se fait en fonction des disponibilités et des réaffectations possibles (ou non). Cela explique pourquoi il n’y a, pour l’instant, pas de train sur l’étoile de Corbeil (branches Littoral, Vallée* et Maleserbes) ou au nord de la ligne au-delà de Villiers-le-Bel.

Par ailleurs l’absence d’autres catégories de personnel peut dans certaines circonstances et sur certaines durées avoir des conséquences sur la circulation des trains comme nos agents des centres de maintenance des trains. Une rame n’ayant pu faire l’objet des opérations de maintenance préventive prévues, ne pourrait pas circuler le jour J même si le personnel indispensable à la circulation des trains était présent.

*LITTORAL : AXE ENTRE MELUN & CORBEIL / VALLÉE : AXE ENTRE CORBEIL & JUVISY VIA RIS ORANGIS

 

POURQUOI IL N’Y A PAS DE BUS DE SUBSTITUTION SUR LES AXES FERMÉS ?

Nous ne pouvons remplacer les trains par des bus pour 2 raisons. La première c’est la sécurité : 1 bus c’est 50 places alors qu’un train c’est plus de 20 fois plus en capacité. Logiquement, tout le monde ne pourrait pas monter dans le(s) bus. La seconde c’est que les compagnies que nous sollicitions ont déjà des activités et ne pourraient pas répondre à l’appel d’offre. Vous pouvez lire le billet sur les bus de substitution.

 

POURQUOI RETENIR LES VOYAGEURS EN GARE DE LYON ?

Nous avons mis en place un système, notamment à Paris Gare de Lyon, de filtrage. Certains d’entre vous n’y voient pas d’intérêt et on la sensation d’être « parqués comme des bestiaux ». Ce dispositif est là pour garantir votre sécurité. Nous attendons que le train qui arrive en gare se vide avant de laisser les gens qui vont monter accéder aux quais. Cela diminue les risques de bousculades et évite de perdre trop de temps entre les gens qui descendent et ceux qui veulent monter. Nos agents sont là pour faire en sorte que cela se passe au mieux, nous vous invitons à écouter leurs conseils.

ET AILLEURS ? Pensez à vous répartir dans les trains, nous avons eu plusieurs remontées faisant état de gens restant sur les plateformes. N’hésitez pas à aller dans les couloirs afin de permettre de permettre à plus de personnes de monter dans le train. Idem dans les gares, n’hésitez pas à vous répartir sur les quais. Nous savons que cette période est difficile et pesante pour nombre d’entre vous mais afin d’éviter des problèmes supplémentaires, ces petits gestes peuvent permettre d’améliorer (un peu) la situation.

 

QUID DU REMBOURSEMENT ANNONCÉ ?

Vers la fin janvier, un site ouvrira pour les opérations de remboursement comme l’a annoncé sur son fil Twitter Alain Krakovitch, directeur général Transilien. Nous communiquerons plus précisément sur cette campagne lorsqu’elle sera lancée.

 

QUELLES SOLUTIONS DE TRANSPORT ALTERNATIVES PENDANT LA GRÈVE ?

Pendant toute la durée de la grève, Île-de-France Mobilités vous offre le co-voiturage. Retrouvez toutes les modalités pour bénéficier de cette offre sur le site vianavigo.com. Nous offrons également plus de trente solutions alternatives de mobilités (courte et longue distance) et de services complémentaires : co-voiturage, bus, VTC et taxis, trottinettes, vélos et scooters libre-service, location de voiture, parking, consignes bagage et espaces de co-working. Toutes les offres et codes promotionnels sont sur l’Assistant SNCF (mobilités courte-distance et services complémentaires). Cliquez ici pour les découvrir.

 

COMMENT ÊTRE INFORMÉ EN TEMPS RÉEL ?

J-1, à 17 heures, les détails du plan de transport adapté sont publiés sur les outils d’information voyageurs :

Il y a aussi les affiches en gares & les volontaires de l’information (reconnaissables à leur gilet rouge) mobilisés pour renseigner et orienter les voyageurs.

Si d’autres questions se posaient, ici même ou sur le fil Twitter, ce billet sera mis à jour. Pour rappel : voici le billet avec les plans de transportsBon courage à toutes et à tous pendant cette période.

à lire aussi

ℹ️ Grève nationale interprofessionnelle : informations sur les circulations

Tout savoir sur les bus de substitution prévus… ou imprévus !

25 commentaires pour “Les « essentiels » à retenir en cette période de grève”

  1. vua86Passer en mode normal dit :

    Bonjour
    Au niveau de la répartition dans les trains, vous indiquez « Pensez à vous répartir dans les trains, nous avons eu plusieurs remontées faisant état de gens restant sur les plateformes. N’hésitez pas à aller dans les couloirs afin de permettre de permettre à plus de personnes de monter dans le train ».
    Il se trouve que, dans le sens vers Paris, si vous devez descendre avant le terminus, compte-tenu du monde dans le train, il est quasiment impossible de se faufiler dans les couloirs afin de pouvoir atteindre la porte pour sortir (même en s’y prenant 2 gares avant), il est arrivé plus d’une fois qu’une personne ne puisse pas descendre.
    Dans le sens Paris=>Banlieue, même chose si vous devez sortir aux 1ères gares desservies, ou bien à une gare avec « peu » de descente.
    Et il n’y a malheureusement pas de « solution » à cette situation qui embarrasse autant ceux qui veulent monter que ceux qui veulent descendre.
    Bonne volontée, patience et attitude « Zen » (si possible)…

    • LuciePasser au statut dit :

      J’entends et comprends votre remarque pour avoir vu les trains du soir partir très (pour ne pas dire extrêmement) chargés. Cependant, il faut savoir faire preuve de solidarité et faire en sorte de laisser les gens, qui descendent plus loin par exemple, accéder aux plateformes. C’est un conseil après dans les faits, chacun fait comme il veut ou comme il peut devrais-je dire.

    • vua86Passer en mode normal dit :

      Mais je suis tout à fait d’accord avec vous, on apporte plus avec de la solidarité, de l’entraide et du bons sens qu’avec de l’agressivité et de la haine, mais ce n’est pas tout les jours facile…et ceci doit être partagé

  2. D-sastrePasser au statut dit :

    Bonjour Lucie, et merci pour ce billet. J’ai bien compris pourquoi il n’y avait plus de train sur la branche Malesherbes, néanmoins nous n’avions pas cette problématique avant les grèves perlées de 2018. Avant nous avions peu, voire très peu, de trains mais il y en avait. Que c’est il passé depuis 2018 ? J’ai tendance à penser qu’il y a eu des économies de personnel qui mettent certains postes en tension et du coup au moindre absentéisme ça coince ? Ou bien les gens étaient plus polyvalents avant ? J’observe le même phénomène sur le C qui est mon backup, même si je dois me taper 30 km pour atteindre une gare, en décembre aucun train après Brétigny. Qu’est-ce qui explique qu’avant vous aviez assez de monde aux postes stratégiques pour faire rouler qq trains et que maintenant c’est systématiquement sacrifice de la grande banlieue ?

    • D-sastrePasser au statut dit :

      Et bonne année quand même 🙂

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour D-sastre j’ai repris ce matin et je suis en train de faire le point sur les différents sujets. Je vais creuser sur vos questions cependant, je dirai que cela est lié à deux choses :
      – la tenue des postes de circulations : chaque poste est spécifique et nécessite une connaissance propre. Si les agents sont tous grévistes, nous ne pouvons pas couvrir les postes.
      – les conducteurs disponibles et les capacités d’emport. Il y a aussi le fait que nous devons faire des choix par rapport aux nombres de personnes à transporter. Les tronçons les plus denses sont donc prioritaires.

      Ce dernier point rentre en ligne de compte mais de toute façon, si nous n’avons pas moyen de tenir les postes d’aiguillages alors nous sommes contraints de fermer comme c’était le cas certains tronçons.

      Je vous souhaite également une bonne année et surtout bon courage car même s’il y a du mieux, la situation reste très compliquée.

  3. vua86Passer en mode normal dit :

    Bonjour.
    Autant il est normal que le droit de grève soit conservé et protégé, autant il est moins « normal  » qu une minorité de grévistes ne respecte pas le droit au travail des non grévistes pour leurs collègues (blocage de dépôt, blocage des voies sncf, blocage de station métro ouverte, huées auprès de leur collègues qui prennent leur travail).
    C est le respect mutuel qui fait avancer les choses.
    Si ils veulent réaliser un blocage, qu il aille bloquer l Élysée, le sénat, le parlement, mais pas ceux qui ont droit aussi au travail.
    Il y a des droits et il y a aussi des devoirs, notamment un devoir de compréhension de la différence et du désaccord

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour vua86, vous avez raison, la situation de ce matin a été très difficile. Concernant ces agissements, ils doivent être constatés par un huissier de justice dûment mandaté. Je n’ai pas eu de retour sur ce qui a été fait ou pas ce matin, d’autant que je reprends aujourd’hui. Cependant, je partage votre avis : le droit de grève existe, celui de ne pas le faire aussi. Et chacun doit être respecté quelque soit son choix. Je vous souhaite bon courage malgré tout.

  4. DinoRiderPasser au statut dit :

    Et vu que c’est interdit par la loi, j’espère que la SNCF va porter plainte contre les personnes (qu’elles soient SNCF ou non / syndicalistes ou non) qui ont envahit ce poste ou qui sont allés sur les voies !!

  5. pegrempPasser en mode normal dit :

    Bonjour Lucie
    Compte tenu de la reprise de l’interconnexion ( qui n’est pas une bonne idée vu le nombre de trains qui reste identique aux semaines précédentes), va ton encore être bloqué aux escaliers a gare de lyon? La ca serait une encore plus mauvaise idée

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour pegremp, c’est conçu comme cela, nous sommes remontés en terme d’offre de trains et dans ce scénario il y a de nouveau l’interconnexion. Pour ce qui est du système de filtrage, la question a été également https://maligned.transilien.com/2019/12/03/greve-nationale-interprofessionnelle/#comment-47967 » rel= »nofollow »>posée par BlueEdel dans le billet avec les affiches de grève. Dès que j’ai une réponse claire sur le maintien (ou non) du dispositif, je reviens vers vous.

    • LuciePasser au statut dit :

      Comme convenu, je reviens vers vous à propos des filtrages. Ils sont levés compte tenu du nombre de trains en circulation. Cependant, si la situation se tend et qu’il y a des mouvements de foules, il est possible qu’il soit remis en place.

    • pegrempPasser en mode normal dit :

      merci Lucie, comme les semaines précédentes on était en mode sardine à gare de Lyon, peut etre meme plus puisque des personnes étaient déjà présentes dans le train
      je vais tenter de prendre à chatelet pour avoir une place assise tant qu’on n’est pas en mode normal donc.

  6. LaetyPasser au statut dit :

    Lamentable !
    Il parait que le trafic s’améliore… Pas pour les RER. Il y n’y a que des problèmes de signalisation sur le ligne depuis le début de la semaine.
    Résultat du jour : PICA attendu 10 mn sur le quai à Cesson et qui arrive avec 25 minutes de retard à Gare de Lyon. Et vous nous parlez d’un pb de signalisation à Melun : ca justifie certainement que l’on s’est trainé de Yerres jusqu’à Paris ! Et bien ZERO info à bord ou sur votre site. Pardon si une info sur le site 1h après le début du soit disant problème.
    La SNCF prend vraiment les usagers pour des jambons… Ce que nous sommes puisqu’en plus on paye pour l’absence de service.
    Grève et arrêts maladie, dites plutot la vérité ! Et surtout auprès des médias ! Assumez ce que vous êtes : une dictature du rail !

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Laety, en théorie il y a plus de trains donc une amélioration. Dans les faits, nous avons rencontré plusieurs problèmes qui ont nécessité des adaptations. Ce matin par exemple, il y a eu un problème au poste de Melun qui entraîné des retards plus ou moins importants. Je me doute bien que la durée de cette grève vous épuise et je vous présente mes excuses pour la gêne occasionnée 🙁

  7. LaetyPasser au statut dit :

    Merci Lucie de me confirmer que l’amélioration n’est que théorique. Parce que plus qu’au quotidien c’est une certitude.
    Vu à l’instant : sur les fiches horaires deux ZICO à la suite 17h12 et 17h42. Sur le site, intercalé entre les deux ZICO, un ZACO à 17h36…

  8. vua86Passer en mode normal dit :

    Bonsoir.
    Il est bien entendu que ce n’est pas Lucie qui est mis en cause et qui sert de relais afin de remonter les informations/griefs que signalent les usagers, mais depuis la reprise « progressive » et « amélioration » journalière, on retrouve le fonctionnement « normal » de notre ligne avec des problèmes de signalisations, des pannes de trains, des problèmes d’aiguillages et bien sur les malaises voyageurs qui surviennent après ces problèmes qui provoquent des retards, et donc plus de personnes.
    Il est sur que suite à la grève, il y a un temps de remise en service de toutes les rames, mais la remarque que l’on peut faire est que, durant cette grève, il n’y a quasiment pas eu de problèmes « technique ».
    Ceci montre bien l’état d’entretien qui a été réalisé depuis des années sur cette ligne et que malgré les investissements importants et récurrents, malgré la bonne volonté de tous les intervenants, la structure même ne permet pas d’absorber un trafic soutenu et souple.
    On ne peut qu’espérer que cela aille mieux et que de nouveaux problèmes techniques ne vont pas trop perturber cette reprise….

    • LuciePasser au statut dit :

      Le fait est qu’avec un trafic dense dès qu’il y a un souci cela s’amplifie très vite. Il y a des investissements pour remettre les infrastructures en état que ce soit les rails, les caténaires ou les sites de maintenance. Quant aux projets de grande envergure il faut encore plus de temps entre études, financement et mise en œuvre, cela ne se fait pas du jour au lendemain… Après je vous rejoins, il serait plus simple pour tout le monde, clients en tête que tout se déroule au mieux. J’espère qu’une fois la reprise complète on est une accalmie dans les incidents mais ne nous leurrons pas une panne peut survenir ou un accident de personne…

      Pour « finir » même si je prends à cœur mon métier je sais bien que les remarques pour la plus part ne sont pas dirigées contre moi. Je vous remercie de le préciser tout de même.

  9. LaetyPasser au statut dit :

    Bonjour Lucie,
    Cela va sans dire que je n’ai aucun grief personnel.
    Mais je ne peux qu’en avoir contre la SNCF puisque nous subissons au quotidien les manquements de service de cette société. Et avec les publications (fallacieuses) que tout s’améliore, mon patron ne comprend pas pourquoi je n’arrive toujours pas à l’heure et ma nounou adoooooore la SNCF (ma paye bcp moins)s).
    La grève c’est la cerise sur le « gateau SA 2019 ».
    Et je ne doute pas que la SNCF nous réserve encore de belles surprises « normales » puisque maintenant tout s’améliore.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonsoir Laety, je ne parlais pas de vous. Je comprends tout à fait que les situations traversées et particulièrement ces dernières semaines soient difficiles. Sachez que chacune des remontées est partagée avec les équipes concernées. Elles sont prises au sérieux et débouchent parfois sur des avancées. Alors certes, tout ne change pas mais soyez assurée que nous faisons notre maximum. J’espère sincèrement que la situation s’améliorera.

  10. LaetyPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Demain la sncf fait encore grève. soit !
    Prévoir deux trains sur trois. soit !
    Et sur le site aucun horaire pour la branche Melun via Combs. Je suppose que ça sera la surprise en arrivant demain matin ou sommes nous des petits veinards car plus impactés (à part par les pbs normaux et quotidiens) ?
    Comme d’habitude info zéro quelque soit la communication qui doit être faite.
    Et pour répondre à votre post précédent, je doute fort que cela change quoi que ce soit ou alors c’est à croire que la sncf ne retient que les mauvaises idées. Il suffit de voir l’auto congratulation fallacieuse dont la SNCF fait preuve après un an de SA 2019,
    alors que je n’ai jamais lu un message positif sur ce blog concernant les horaires et correspondances que nous subissons.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Laety, effectivement le choix a été fait de ne pas faire d’affiche pour le système dit interconnecté. Même si je ne sais pas exactement pourquoi, je dirais que c’est du fait que comme l’offre augmente encore ce jour par rapport aux jours précédents. Par ailleurs, il n’y a pas eu le temps de faire l’affiche puisque c’était le week-end. En effet, il faut la produire et la relire et plus il y a de trains, plus cela demande du temps. Et le week-end nous avons moins d’effectif qu’en semaine. Sachez qu’en parallèle, l’assistant SNCF & le site transilien.com on été mis à jour avec les trains prévus à la circulation (en dehors d’incident éventuel). Pour finir, j’ai poussé votre commentaire ainsi que les retours Twitter sur le sujet.

  11. vua86Passer en mode normal dit :

    Le message se veut rassurant : L’amélioration de la circulation des trains se poursuit sur l’ensemble du réseau Transilien…
    Et donc, on retrouve bien notre situation de l’année dernière…
    Ce matin, mardi 21/01, le train PICA est arrivé à Gare de Lyon vers 7h50 – 7h52(au lieu de 7h40 – mais il est arrivé..), avec une seule annonce « nous sommes arrêtés en pleine voie, veuillez ne pas ouvrir… ».
    Ce soir information sur les écrans « multiples incidents provoquant des retards »
    Stade de France, 17h30, un train ROPE est affiché retardé voie 2, puis annonce passage d’un train sans arrêt voie 2, puis affichage d’un ZACO pour 17h38 (au lieu de 17h35) sans annonce de suppression du ROPE.
    Voie médiane, 17h40 départ d’un RUPO sans affichage sur les écrans ni annonce sonore
    Train ZACO départ effectif 17h43….
    Bonne année 2020

  12. vua86Passer en mode normal dit :

    Et on retrouve également la suppression des ZICO du soir (a minima celui de 19h12…)

    • LaetyPasser au statut dit :

      Et à 22:20 on ne retrouve toujours pas la totalité des trains qui circuleront (ou pas) pour le lendemain de Melun vers Paris, via Combs.
      Alors que l’on subit toujours un trafic avec qq allègements de circulation (quel euphémisme mais même plus envie d’en rire 😡)

Laisser un commentaire