MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Le blog est en pause pour quelques jours. Je vous donne rendez-vous le 29 septembre ! Les infos travaux seront publiées chaque vendredi par une astreinte blog
S'informer

Incidents sur le RER D : un lundi matin difficile ce 31 mai

7
Publié le 1/06/2021

Plusieurs incidents survenus coup sur coup ont perturbé votre matinée. Détails et explications dans ce billet.

Ce lundi matin 31 mai a été difficile pour les voyageurs du RER D. Ceci s’explique par plusieurs incidents survenus à très peu d’intervalle, en Gare du Nord, sur le tronçon central et en heure de pointe. La succession de difficultés a aggravé les perturbations et retardé le retour à la normale du trafic.

PLUSIEURS INCIDENTS COUP SUR COUP EN PLEINE POINTE

UN BAGAGE OUBLIÉ

06h50 : Un bagage oublié est signalé sur le quai de la voie 42 en gare de Paris Nord. Après une recherche du propriétaire et une levée de doute infructueuses, les quais et les trains des voies 42 et 44 sont évacués sur ordre de la police et les voyageurs reportés sur les voies 41 et 43. Le nombre de trains à circuler doit alors être réduit pour les lignes D et B, qui doivent se partager 2 voies au lieu des 4 habituelles. Une étude de report au niveau de la gare dite « de surface » est faite mais les lignes H & K ne peuvent libérer une voie pour le RER D avant 9h05.

07h20 : Appel des démineurs.

08h10 : Les démineurs sont sur place et interviennent.

08h20 : L’intervention des démineurs est terminée. La circulation peut reprendre sur les voies 42/44 mais survient alors un nouvel incident qui empêche l’utilisation de la voie 44.

UN RER D ARRÊTÉ EN ENTRÉE DE GARE DU NORD VOIE 43 & UN AUTRE BAGAGE OUBLIÉ

08h00 : Un RER D en provenance de Creil entre en Gare du Nord par un itinéraire dévié vers la voie 43. A son passage, avant d’entrer à quai, il détecte une anomalie électrique et déclenche une alerte radio pour avis. Le conducteur part examiner son train pour donner au personnel de régulation et de la tour de contrôle les éléments qu’il constate. Le train est alors arrêté partiellement à quai et au niveau de l’aiguillage bloquant l’accès à la fois aux voies 43 et 44.

08h45 : Une nouvelle alerte radio est émise par le conducteur du RER D arrêté car des voyageurs sont descendus sur les voies. Les quatre voies 41 à 44 se retrouvent toutes bloquées.

09h10 : L’information voyageurs est alors adaptée : les perturbations sont désormais imputées à des personnes sur les voies et non plus à un bagage oublié.

09h16 : Deux malaises de voyageurs ont lieu sur les quais des voies 41/43.

09h32 : Un second bagage oublié est détecté sur le quai des voies 41/43 en gare du Nord. La procédure est mise en place.

09h44 : Reprise des circulations sur voies 41 et 42 après procédure de traitement du bagage oublié et levée de l’alerte radio.

10h15 : Le train bloqué au niveau de l’aiguillage peut se remettre en mouvement et entrer totalement à quai voie 43, libérant ainsi la voie 44

10h50 : Les 4 voies souterraines de Gare du Nord sont de nouveau accessibles à la circulation.

12h35 : Fin des ralentissements sur l’ensemble de la ligne.

Ces incidents ont eu lieu en heure de pointe et sur le tronçon central, dans le tunnel de la Gare du Nord, le point névralgique de l’exploitation du RER D. Je vous rappelle qu’en heure de pointe, 12 RER D et 20 RER B par heure empruntent ce tunnel dans chaque sens. L’exploitation du tunnel est extrêmement intense et complexe, la survenue d’un incident dans cette zone est donc toujours très sensible et entraîne de grosses perturbations sur les circulations.

DES INCIDENTS AUX CONSÉQUENCES LOURDES

Je vous parlais il y a peu des conséquences qu’un bagage oublié peut avoir sur le trafic et des actions mises en place par SNCF, et en particulier la ligne D, pour réduire ce phénomène. Vous avez pu le constater ce 31 mai au matin, un bagage oublié par une personne devient l’affaire de tous. Le délai de traitement et d’intervention, très dépendant des forces de l’ordre et des démineurs a été long. C’est pourquoi, une fois encore je fais appel à votre vigilance lorsque vous voyagez avec plusieurs sacs ou que vous voyez votre voisin de train oublier un de ses effets personnels.

C’est ensuite un sur-incident généré par la descente de personnes sur les voies qui est venu retarder la reprise du trafic. Lorsque des personnes sont sur les voies, il nous faut l’assurance qu’elles ont toutes rejoint un lieu sûr, c’est-à-dire un quai ou une gare, afin d’autoriser la reprise des circulations et ne pas risquer l’accident de personne.

UNE INFORMATION VOYAGEURS PERFECTIBLE

Comme je le disais plus haut, la matinée a vu se succéder un bagage oublié, une anomalie électrique, des personnes descendues sur les voies puis un nouveau bagage oublié. Nos équipes tentent de vous informer au fil de l’eau, en suivant le déroulé des incidents mais l’adaptation de notre communication n’est parfois pas suffisamment réactive. Nous avons également encore des progrès à faire pour vous offrir à tous le même niveau d’information, sur le quai, dans le train ou sur les réseaux sociaux. Nous avons conscience que la succession de différents motifs, comme cela a été le cas au cours de la matinée, génère de l’incompréhension et de l’agacement.

DES QUESTIONS PRÉCISES

Pour répondre à Oxime, qui nous interpelle via le fil Twitter @RERD_SNCF sur les suites d’un bagage oublié, l’entreprise dépose plainte lorsque le propriétaire est identifié. Pour un bagage oublié, le montant de l’amende est de 150€, auxquels s’ajoutent les frais de dossiers. Pour une personne sur les voies c’est 150€ minimum et la peine peut aller jusqu’à 3750€ d’amende et 6 mois d’emprisonnement puisque cela s’apparente à une intrusion sur le domaine ferroviaire. Malheureusement, ces peines aboutissent rarement car les auteurs de ces incivilités sont rarement identifiés.

Cette question revient souvent lors d’un incident :  pourquoi des bus de substitution ne sont pas mis en place ? Il faut savoir que SNCF ne dispose pas d’un parc de bus dédiés au remplacement des trains lors des incidents et que pour remplacer un train, en heure de pointe, il faut l’équivalent de 40 bus de 80 places. Il faut aussi multiplier ce nombre de bus par le nombre de trains impactés par l’incident… le nombre de bus devient vite gigantesque, surtout s’il faut les faire circuler en plein centre de Paris. Il est alors plus facile pour nous et plus confortable pour vous de vous proposer des alternatives avec d’autres moyens ferrés comme les trains ou métro en correspondance sur le tronçon central par exemple, qui peuvent absorber plus vite un plus grand nombre de voyageurs.

 

Ce lundi matin a été difficile pour beaucoup d’entre vous. Nous avons pleinement conscience des désagréments que vous avez subis. Nous continuons à travailler au quotidien pour améliorer l’exploitation et la prise en charge de ces situations perturbées, en nous focalisant particulièrement sur la qualité de l’information voyageurs. En espérant que les éléments ci-dessus apportent des réponses à vos interrogations, si tel n’est pas le cas je vous invite à me solliciter en commentaire pour un échange.

7 commentaires pour “Incidents sur le RER D : un lundi matin difficile ce 31 mai”

  1. LojosudPasser au statut dit :

    Bonjour,
    À un moment donné est-ce que la seconde personne (la première étant nous, voyageurs) concernée par la ligne D compte s’exprimer un jour ou cette personne qui n’est autre que le Directeur de la ligne, monsieur Grégoire Forgeot d’Arc, va rester dans son donjon et laisser les CM subir autant que les voyageurs la situation. J’estime que si une personne doit s’exprimer, s’expliquer et s’excuser pour les situations que nous subissons au quotidien c’est bien lui je pense? Je rappelle qu’à part pour les vœux 2021 et se féliciter de la régularité de la ligne et ses travaux mais également nous dire que l’année 2020 a été particulière (on s’en était pas rendus compte !) on ne l’a pas vu beaucoup pour 2020 et 2021 lorsqu’il y avait des problèmes.
    Donc pour qu’il soit au courant (et je compte sur vous pour lui transmettre le message 😊) : les voyageurs de la ligne D l’interpellent régulièrement (et vous les CM qui êtes en première ligne face aux voyageurs et aux problèmes en êtes temoins). Les voyageurs attendent de lui un peu plus de présence et de respect. Parce que dire via un texte de vœux dans un contexte pareil que la situation de la ligne D s’améliore au quotidien faut être irrespectueux et/ou ignorant en plus de ne pas prendre le RER D tout les jours pour aller au travail car j’en suis personnellement persuadé, monsieur le directeur des lignes D et R ne doit pas prendre ses propres lignes pour aller au travail tout les jours sinon il serait peut-être un peu plus réactif et moins dans l’autocongratulation.
    Que ce monsieur vienne faire un tour en gare de Lieusaint pour voir l’état des quais, des escalators et la passerelle en bois qui est plus glissante qu’une patinoire;
    Que ce monsieur vienne en gare du Bras de Fer à Evry pour écouter l’acoustique merveilleuse des quais et les haut-parleurs de piètre qualité qui ne permettent pas d’entendre les annonces en gare et donc d’être informé de la situation;
    Je ne vais pas m’attarder sur la gare de Melun, dans un triste état aussi.
    Par contre je suis ravi de constater qu’à la gare de Boussy-Saint-Antoine qui a été rénové récemment, la SNCF a trouvé de l’argent pour changer le carrelage à l’intérieur de l’agence. Il est vrai que cela était vital pour cette gare et que cet argent n’aurait pas pu être investi dans d’autre gares où des travaux sont attendus depuis longtemps….

    Par ailleurs pour que notre bien-aimé directeur de ligne le sache, le confinement est terminé, le couvre-feu a été décalé, les magasins, terrasses, restaurants et musées sont de nouveau ouverts. Et les gens comme nous qui travaillent nous retrouvons maintenant avec des personnes qui rentrent d’avoir fait les magasins, musées et autres activités à Paris, donc les trains sont remplis. Il serait judicieux d’informer Ile-de-France mobilités qu’1 train toutes les 30 minutes à partir de 21h00 (Pile à l’heure ou les gens doivent rentrer chez eux et non doivent être chez eux car on sait bien que personne ne rentre avant l’horaire de couvre-feu) quand on sait que jusqu’à 20h55 il y a un train toutes les 15 minutes c’est d’une stupidité abyssale. J’ose espérer que lorsque le couvre-feu passera à 23h les trains seront au RDV.

    En attendant/espérant une petite réaction de sa part depuis sa tour d’ivoire, je souhaite aux autres voyageurs de la ligne des jours meilleurs.
    J’espère pour vous CM et aux autres équipes dédiées à la D que M. Forgeot d’Arc a plus de considération pour vous qu’il n’en a pour les voyageurs sinon c’est pas gagné 😬. Je vous souhaite également de passer de meilleures journées et de pouvoir vous faire vacciner et profiter des joies de la vie partiellement retrouvée.

    • LojosudPasser au statut dit :

      Bon, étant donné la modération excessivement longue et sélective pour mon commentaire précédent j’imagine qu’il ne sera jamais publié. Je ne pense pourtant pas avoir été irrespectueux, je n’ai pas proféré d’insultes, je n’ai pas été malpoli. J’ai juste énoncé des faits à savoir que certaines gares sont tout bonnement laissées à l’abandon, que la situation sanitaire évoluant il faudrait remettre plus de train le soir et dernier point le plus important, que le directeur de notre ligne Monsieur Grégoire Forgeot d’Arc est étonnamment silencieux envers nous, usagers de la ligne depuis un certain temps et que ce sont toujours les mêmes personnes qui s’excusent de la situation à savoir vous et que le directeur est aux abonnés absents.
      Si énoncer des faits est irrespectueux et contraire à la charte du blog je m’en excuse. Il me semblait que ce blog était un endroit destiné à avoir des « échanges riches et porteurs d’enseignements pour chacun d’entre nous. »
      Visiblement la critique n’est pas autorisée lorsqu’elle touche des sphères plus hautes qu’une caténaire, si je peux me permettre l’image.
      Cordialement

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonjour Lojosud, pas de censure car effectivement vous énoncez votre avis sans insulte et la charte du blog est bel et bien respectée.
      Cependant vu l’heure à laquelle j’ai vu les commentaires hier soir et la longueur du votre, je souhaitais pouvoir le lire à tête reposée et avec toute mon énergie matinale. J’ai transmis le message. Sachez cependant que les billets de retour sur incident sont vus, validés et corrigés par le directeur de ligne. Il s’adresse donc à vous, via moi, au travers de ces billets. J’ai conscience que ce n’est pas la réponse que vous souhaitez mais c’est celle que je peux vous faire aujourd’hui et ce matin après vous avoir lu. Je vous remercie aussi pour la bienveillance que vous portez aux autres voyageurs mais aussi aux CM et je vous renvoie ce souhait que vous avez eu envers moi, prenez soin de vous et profitez autant que possible d’un retour progressif à notre vie d’avant. Je vous souhaite une belle journée malgré tout et une bonne fin de semaine.
      Lucy

  2. emphiPasser au statut dit :

    Bonjour ! Merci pour toutes ces explications qui permettent de mieux comprendre la situation si compliquée de lundi matin… évidemment vous n’y pouvez pas toujours grand chose, mais si vous vouliez faire quelque chose de cool pour vos usagers après ces, en particulier, deux dernières semaines difficiles (accidents voyageurs, pannes, bagages oubliés…), ça serait vraiment vraiment vraiment sympa de mettre des trains ce week-end entre Creil et Paris ! Vous nous faciliterez tellement la vie !

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonsoir Emphi, à titre personnel je le ferai si c’était en mon pouvoir ! Mais comme vous l’avez compris et dit, je n’y peux pas toujours grand chose ! Je comprend que les travaux pèsent, d’autant plus lorsqu’ils interviennent en week-end après une période difficile. Les travaux d’une telle ampleur sont prévus en avance et ne peuvent donc pas être déplacés pour « compenser » les incidents survenus durant la semaine qui les précède. Ces travaux sont faits, je le rappelle, pour améliorer l’accueil et les services en gares et poursuivre la mise en accessibilité des gares de la ligne. Je sais que cette réponse n’est pas celle que vous attendiez; je vous souhaite bon courage pour vos trajets des week-ends.

  3. jferetPasser au statut dit :

    Vous nous démontrez encore une fois qu’il est complètement déraisonnable de faire passer tous les trains de la B et de la D au même endroit.
    Le moindre grain de sable affecte trop de monde, l’exploitation de 2 grosses lignes d’Ile de France est trop vulnérable.

    Les gares du nord et de Lyon ont servi de gares terminales pour les banlieues nord et sud-est pendant plus d’un siècle. Pourquoi n’est-il plus possible qu’une partie des trains de la B et de la D ne passent plus dans le tunnel?

    Gardez bien en mémoire la définition du RER dans le SDRIF: une connexion directe entre la grande couronne et le centre de l’agglomération parisienne.
    Le RER n’est pas un métro.

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonjour jferet, le passage par le tunnel permet au RER D de proposer la fréquence actuelle sur les branches sud de la ligne. Si le train ne passait pas dans le tunnel pour poursuivre au nord, il devrait se retourner en Gare de Lyon. Les capacités de retournement dans la gare ne le permettent pas. De plus un retournement de train prend environ 15 min alors qu’un temps de stationnement en gare est de l’ordre de 2 min. Le tunnel constitue donc effectivement une difficulté d’exploitation importante pour le RER D mais également une opportunité pour proposer de la fréquence aux usagers.

Laisser un commentaire

Le blog est en pause pour quelques jours. Je vous donne rendez-vous le 29 septembre ! Les infos travaux seront publiées chaque vendredi par une astreinte blog