MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de vandepj0
  • pseudo : vandepj0
  • stats : 3 commentaires depuis le 16 novembre 2017
Commentaires de vandepj0
  • Vos horaires à partir du 9 décembre 2018

    Bonjour,
    Au delà de la correspondance à Viry/Juvisy, totalement inacceptable, ces nouveaux horaires sont une calamité pour tous.
    Avant pour aller d'Evry-Courcouronnes à Paris, on mettait 34 minutes avant, 36 minutes depuis 2014 et 39 minutes à partir du 9 décembre.
    Pour aller de Corbeil à Paris, ce sera dorénavant 46 minutes. Autant habiter Reims, c'est le même temps de trajet...

    Et à partir de 19h46, la SNCF fait rouler des trains de Paris à Juvisy (JULO), qui sont terminus Juvisy, pour que 5 minutes plus tard un train origine Juvisy aille vers la Vallée / Malesherbes.
    Sérieusement, vous pensez à quoi en faisant ça?

  • Les nouveaux codes missions du RER D à partir du 9 décembre

    Pour mieux comprendre, avec le SA 2014, au départ de CORBEIL on pouvait prendre:
    - un LOVA omnibus jusqu’a Paris Lyon par la vallée
    - ou un VUPE par le plateau qui sautait les arrêts à Viry Châtillon, Villeneuve Triage, Créteil Pompadour et Vert de Maison.

    Demain on pourra prendre:
    - un LOPE, par le plateau, qui sera omnibus jusqu’a Paris Lyon sauf Viry - sera t il plus rapide ou plus lent que le LOVA? Sans doute un peu plus lent, le trajet est un peu plus long...
    - un VUPA, par le plateau, qui s’arretera à Viry, mais sautera Villeneuve triage, pompadour et vert de maison. Combien de temps en plus par rapport au VUPE qui ne s’arretait pas à Viry?

    Si je comprends bien, en partant de Corbeil ou du plateau, les temps de trajet théoriques s’allongent avec le SA 2019. Comme c’est le cas aussi pour Malesherbes et la Vallée, c’est un deal perdant - perdant - perdant?
    -

  • SA 2019 : des nouvelles de la refonte d’offre

    Bonjour à tous,

    Je pense qu’il y a deux points durs quand à ce SA 2019:
    - des temps de parcours qui allongent, allongent... et c’est inévitable avec l’augmentation du trafic passager, la ligne s’orientant peu à peu vers un omnibus. Pour que cela soit supportable, il faudrait que certaines gares de grande banlieue propose des directs paris, comme c’est le cas pour Melun. Cela permettrait de rendre la lenteur de l’omnibus plus supportable. Car ce qui était un réseau express régional se transforme de plus métro.
    - la perte de l’acces direct à Paris. Je pense que beaucoup supportent 40 a 60 minutes de trajet sur le D, mais que ce même trajet en 2 fois 20 ou 30 minutes deviendrait totalement insupportable.

    Et je me demande comment Ile de France Mobilités (STIF) défend le dossier de ces usagers grands perdants du SA 2019, quand Stéphane Beaudet, le patron effectif du STIF est également maire d’une ville qui est grandement gagnant de ce SA 2019. (Doublement de la frequence vers Paris à Courcouronnes). Nous sommes en plein conflit d’intérêts, et le politique ne joue pas le rôle qu’il devrait face à l’opérateur de transport.