MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur les incidents de la journée du 5 novembre 2019

4
Publié le 6/11/2019

Retrouvez des explications sur ce qu'il s'est passé hier que ce soit le matin ou le soir.

Ce mardi 5 novembre 2019 a été difficile pour diverses raisons et à diverses heures. Revenons sur les incidents qui ont perturbé vos déplacements de façon chronologique.

 

LA MATINÉE COMPLIQUÉE PAR DE MULTIPLES INCIDENTS

PROBLÈME SUR UN AIGUILLAGE AU NORD DE LA LIGNE

Il est 6h lorsque nous constatons qu’un aiguillage situé sur nos voies à proximité de Saint-Denis ne répond pas. Par conséquence nous devons alléger les circulations notamment de/vers Corbeil Essonnes via Évry Courcouronnes. Vingt minutes plus tard, l’aiguille fonctionne à nouveau, après le retrait d’une veste tombée, mais comme nous sommes en début de pointe le service reste perturbé.

SUIVI D’UN TRAIN EN PANNE À PARIS NORD EN FIN DE POINTE

Un peu plus tard, vers 8h20, un train UOPE se rendant à Stade de France, arrivé avec près d’un quart d’heure de retard à Paris Gare de Lyon, rencontre des problèmes. Il repart vingt minutes plus tard une fois que le conducteur a réussi à dépanner. Une fois arrivé à Paris Nord, il rencontre à nouveau des difficultés. Il s’agit d’un problème de frein nous contraignant à le rendre terminus dans cette gare afin de l’acheminer au centre de maintenance de Joncherolles.

Les retards entre nord et sud du RER D interconnecté perdurent jusqu’à 11h.

LA VALLÉE PERTURBÉE PENDANT QUELQUES HEURES

Pour conclure cette matinée déjà perturbée, un incident survient vers 11h50 sur l’Étoile de Corbeil. En effet, un aiguillage tombe en panne sur la branche de la Vallée (Juvisy/Ris Orangis/Creil). La conséquence est un arrêt des circulations sur cet axe quel que soit le sens. Les navettes qu’elles soient de/vers Malesherbes ou de/vers Melun sont limitées à Corbeil.

L’intervention des agents de SNCF Réseau est complexe et se termine finalement peu avant 15h30. Le trafic peut alors reprendre progressivement sur cet axe.

 

LA SOIRÉE DU 5 NOVEMBRE 2019 AUSSI PERTURBÉE

ALERTE RADIO DANS LE TUNNEL 

Il est 18 heures passées lorsqu’on nous sommes alertés d’une alerte radio dans le tunnel Parisien. Un conducteur d’un RER B se rendant à Mitry Claye fait état de personne dans les voies au niveau de Châtelet-les-Halles :

Comme pour chaque événement de cet ordre, les circulations doivent être arrêtées le temps de constater qu’il n’y a plus de personne sur les voies. Le trafic peut donc reprendre. Cependant, à chaque nouveau train qui franchit la zone l’alerte radio persiste. Dès lors chacun des conducteurs doit repartir en marche prudente (30km/h). Il faut relancer le système de détection sur la zone ce qui est fait à 19h30.

Le trafic des deux lignes est alors très fortement perturbé entraînant des retards mais aussi des suppressions puisque nous passons à 6 trains par heure et par sens dans le tunnel.

EN SAVOIR PLUS SUR LES CIRCULATIONS DANS LE TUNNEL :
Un billet dédié à la gestion des circulations et l’occupation des voies fait un focus sur ce tunnel partagé.

En parallèle, un malaise est signalé dans un train stationnant à Pierrefitte Stains nécessite l’intervention des pompiers. Le train repartira trente-cinq minutes plus tard à 18h50, une fois le voyageur évacué.

PROBLÈME SUR UN AIGUILLAGE À JUVISY

Enfin un incident sur un aiguillage à Juvisy survient vers 18h35, rendant le trafic des trains en provenance de Paris difficile dans cette gare. Le trafic est alors perturbé sur l’ensemble de la ligne que ce soit sur les missions interconnectées, les dérogataires (ZICO) ou le système de l’Étoile de Corbeil (branches Littoral, Vallée et Malesherbes). Les agents de SNCF Réseau interviennent et le trafic reprend alors progressivement vers 20h30.

Le trafic a donc été très difficile à partir de 18h et ce jusqu’en fin de soirée.

 

 

Une nouvelle fois, vos déplacements ont été très compliqués parfois le matin et le soir. Si nos agents notamment de maintenance ont été fortement mobilisés afin d’intervenir au plus, nous avons pleinement conscience de la gêne occasionnée. Ces incidents se sont enchaînés durant toute la journée et montrent que les travaux de régénération des infrastructures sont nécessaires. Malgré ces chantiers très importants, et des tournées régulières, les aléas peuvent survenir comme ce mardi.

à lire aussi

Gestion des circulations : focus sur l’occupation des voies

Chapitre 1 des incidents – L’alerte radio

Chapitre 4 des incidents – Le signal d’alarme

Petit « point » sur l’entretien des trains

4 commentaires pour “Retour sur les incidents de la journée du 5 novembre 2019”

  1. StephaneFPasser au statut dit :

    C’est du blabla tout ça , c’est tout les jours le bordel sur cette ligne , des suppressions par dizaines pour la ligne D pour alimenter la ligne R . Vous avez un problème de gestion pas du matériel mais de votre personnel , mettez de l’ordre chez vous et ouvrez un site de dédommagement de nos pass Navigo , vous encaissez avant même de nous rendre le service que nous payons , faites l’inverse , rendez le service et nous paierons alors le transport réellement rendu.

  2. jpp77350Passer au statut dit :

    Ne changez rien, vous êtes formidables, votre outil est au top et les clients choyés Merci pour votre immense efficience.

  3. Bonjour,

    jeudi 7 novembre matin, nouvelle panne d’aiguillage à Saint Denis , nouvelles suppressions de FACA/DICA, et retard pour ce qui circule encore. Conditions de transport innommables dans vos bétaillères où nous nous entassons chaque jour un peu plus !

    et je vous cite :
    « Malgré ces chantiers très importants, et des tournées régulières, les aléas peuvent survenir comme ce mardi. »

    Merci et bravo! quand le même aléa se repète ad nauseam, je n’appelle plus çà aléa mais constance dans la médiocrité sans volonté d’améliorer quoique ce soit !

  4. Aude APasser au statut dit :

    Bonjour,
    Vous oubliez également de signaler les problèmes d’affichage et d’information en gare : écrans non mis à jour, appli non plus…. De plus, les personnes en charge de la régulation sur le quai ne savent même pas quelle est la destination des trains arrivant en gare en cas de problème d’affichage. Ne pourraient-ils pas être équipés de talkie-walkie pour permettre une meilleure communication ?
    De plus, continuer à faire circuler les missions dérogataires comme vous les appeler dans ces conditions de difficultés reste assez énigmatique. En effet, le train ZICO mis en circulation voie 1 au début de l’incident du soir avait d’abord été indiqué comme ZACO et s’était entièrement rempli, pour se vider quasi totalement au changement de mission (transformation en ZICO donc). Le but du jeu n’est-il pas plutôt de transporter les personnes plutôt que de les laisser sur le quai ? Ce n’est pas la première fois qu’en cas d’incident affectant la circulation, je vois que les ZICO ne sont pas remplis alors que les trois autres types de mission vers le sud sont plus que remplies (ZACO, ROPE, RUPO) et que certains passagers ne peuvent monter dans les rames.
    Par ailleurs, juste après, les informations sonores ont fait état d’un prochain départ pour le Sud d’un train ROPE voie 3, alors qu’un train RUPO voie 1 est arrivé après en gare, mais est reparti avant.

Les commentaires sont fermés.