MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Un point sur les nouveaux essais du RER NG… et quelques indiscrétions

6
Publié le 10/06/2021

Comme vous avez pu le lire sur le blog de la ligne, j’ai rejoint il y a peu l’aventure sur la Ligne D et donc le lancement à venir du RER NG.

Pour mon premier billet dédié au RER NG, je vous propose de vous parler des essais qui se déroulent en ce moment pour préparer l’arrivée de ce nouveau matériel.

Vous le savez déjà, à chaque lancement de nouveau matériel, de longues campagnes d’essais sont réalisées au préalable. Nous venons de passer une étape dans la campagne d’essais du RER NG. La rame numéro 4, qui à terme rejoindra les rangs de notre ligne D, a été équipée d’un centre de suivi d’essais embarqué : une armée de capteurs a été posée sur la rame au centre de maintenance de Joncherolles, au nord de la ligne, afin de pouvoir réaliser des mesures pendant la suite de la campagne d’essais.

LES ESSAIS : OÙ EN SOMMES-NOUS ?

Il y a quelques semaines, nous évoquions le déroulement des essais en vous détaillant les étapes successives qui se déroulent pendant près de 24 mois. Nous sommes actuellement en phase d’essais de confort et de comportements dynamiques.

L’objectif de cette nouvelle phase est de s’assurer de la bonne tenue du train dans les courbes, de mesurer les vibrations et de vérifier la qualité du captage du courant par la caténaire.  Afin de mener à bien ces mesures, la rame a été équipée de différents appareils de mesure :

  • Installation de 6 essieux de mesure
  • Accéléromètres installés sur les bogies
  • Accéléromètres installés sur le plancher du train
  • Capteurs de déplacements sur les suspensions

Tous ces appareils de mesure permettent d’étudier le comportement du train en phase dynamique (c’est à dire lorsqu’il roule), et de faire les vérifications de sécurité qui autoriseront, au terme de toutes les phases d’essais, ce nouveau train à circuler sur le réseau ferré national. Cette phase va durer 10 semaines. Elle se déroulera à travers plusieurs régions de France, choisies avec soin pour leurs caractéristiques géographiques et topographiques mais aussi en fonction du nombre de circulations ferroviaires qui occupent leurs réseaux.

QUELQUES INDISCRÉTIONS APRÈS MA VISITE DE LA RAME

Je fais partie des chanceux qui ont pu voir la rame d’essais RER NG lors de sa préparation au sein du centre de maintenance de Joncherolles. J’en ai profité pour l’observer et glaner des informations qui me semblent intéressantes. Tout d’abord un premier chiffre qui m’a impressionnée : avec le RER NG, il faudra moins d’une minute pour faire sortir 1800 voyageurs du train ! En effet, grâce à ses nombreuses portes larges de deux mètres, ce sont 40 personnes par seconde qui pourront descendre du train.

Mises bout à bout, les portes du RER NG offriront 26 mètres d’ouverture sur une rame (soit 9 de plus qu’actuellement !). Côté accessibilité, les rames sont dotées d’un système d’aide au repérage. Cette fonctionnalité très utile pour les personnes malvoyantes sera un plus indéniable de ce train.

LA PROCHAINE ÉTAPE C’EST QUOI ?

Les essais se poursuivent pendant 10 semaines en Bretagne et dans les Alpes. Pour ma part, je rencontrerai les envoyés spéciaux pendant cette phase pour parler avec eux de la maintenance prédictive. Je pourrai ainsi bientôt vous en dire plus sur cette nouvelle façon de gérer la maintenance des trains, en s’appuyant sur les nombreux capteurs du train qui permettront des diagnostics anticipés. D’ailleurs, saviez-vous qu’à bord de chaque rame RER NG il y a plus de 60 km de câbles pour relier ces capteurs ?

Je vous dis donc à très vite en bonne compagnie pour évoquer ensemble les coulisses de la maintenance prédictive.

Tout savoir sur le nouveau train RER NG

6 commentaires pour “Un point sur les nouveaux essais du RER NG… et quelques indiscrétions”

  1. DpiTPasser au statut dit :

    Bonjour Lucy, y a t-il des tests effectués concernant la sécurité des voyageurs en cas de freinage brusque de la rame ? Comment est évalué ce paramètre ? J’imagine qu’un crash test réel doit être trop onéreux comment fait-on évaluer ce point y a t-il des obligations à respecter dans ce cadre?

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonjour DpiT, je me rapproche de toutes les équipes spécialisées dans les essais et le matériel roulant et reviens vers vous dès que j’ai des informations précises pour vous répondre. Merci de votre intérêt pour le sujet qui est enrichissant pour nous tous.

    • DpiTPasser au statut dit :

      Bonjour Lucy,
      Je reviens sur cet ancien commentaire posté en Juin. Je sais que le blog est en pause mais y a-t-il des éléments de réponses ?

    • LucyPasser au statut dit :

      Bonjour DpiT, je n’ai toujours pas l’ensemble des réponses , j’ai relancé mes interlocuteurs afin de vous fournir une réponse complète qui découlera peut être sur un billet (ou une série) sur les différents tests que subissent les trains avant leur arrivée en exploitation commerciale. Mais promis je ne vous oublie pas.

  2. rembrymPasser au statut dit :

    bonjour

    jai lu arcticle dit que les nouvelle rame NG rentre en service sur ligne rer D a parti du changement horaire de decembre 2021.

    vous pouvez confirmée cette information ?
    a bientôt

Laisser un commentaire