MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Point COVID-19 n°4 : des ajustements pour répondre aux besoins

12
Publié le 8/04/2020

Dans ce nouveau billet, je vous propose un point sur les adaptations mises en place afin de répondre à la fois au besoin de transport mais aussi pour le respect des gestes barrières.

Depuis le début de la période de confinement, Transilien a entièrement revu son offre de transport pour limiter au maximum les déplacements tout en tâchant de répondre aux besoins de ceux qui n’ont pas d’autres alternatives de transports. De cette façon nous acheminons les voyageurs qui n’ont pas d’autres choix que de se rendre sur leur lieu de travail comme les personnels soignants ou encore les personnels des commerces essentiels à la vie quotidienne, les forces de l’ordre…

Notre objectif, souvenez-vous était d’atteindre une offre de transport cohérente avec le niveau de voyageurs dans nos trains et RER du fait du confinement, permettant de garantir l’application des gestes barrières pour vous protéger et protéger nos agents.

C’est ce que nous nommons le SCPE, pour Service de Continuité Pendant l’Epidémie. À de très rares exceptions, il fonctionne de façon similaire en semaine et les week-ends. Ce service représente environ 24% de l’offre de trains circulant habituellement en Île-de-France. De plus un dispositif de bus, élaboré en lien avec Île-de-France Mobilités, les hôpitaux et des associations d’usagers, est venu compléter cette offre. Nous nous sommes attachés dans sa construction à tenir compte de la règle de distanciation d’un mètre entre chaque personne.

 

DES PLANS DE TRANSPORT ADAPTÉS AFIN DE RÉPONDRE AUX BESOINS

Les équipes des différentes lignes Transilien ont pris contact avec les services hospitaliers et communaux ainsi que les associations d’usagers présents sur le territoire desservis par nos trains, RER et trams pour affiner certaines dessertes et répondre à chaque fois que cela était possible au mieux à leurs besoins.

Par exemple :

  • Les premiers RER B partent de Mitry à 5h06 et d’Aéroport CDG à 5h10 afin d’arriver à Gare du Nord à temps pour permettre au personnel de l’hôpital Lariboisière de pouvoir prendre son service à 6h. Il en va de même avec le RER D, où le premier train part de Creil à 4h39 pour arriver avant 6h à Gare du Nord.
  • Au cas par cas, pour répondre aux besoins spécifiques des personnels hospitaliers, des bus sont affrétés tôt le matin ou tard le soir, comme sur la ligne P ou la ligne D (notamment pour la desserte de l’hôpital de Yerres).
  • Sur la ligne R, pour compléter l’offre ferroviaire, des bus ont été mis en circulation entre Melun et Montereau via Moret-sur-Loing.

Nous sommes également très attentifs aux remontées et besoins que vous nous exprimez par au travers des réseaux sociaux. À chaque fois que cela était possible les remarques qui nous étaient faites ont été directement prises en compte pour décaler des horaires de trains ou passer d’un train simple à un train double.

J’insiste sur le fait que nous adaptons la desserte ou la composition des trains, RER et trams lorsque cela est possible. Comme je vous l’ai dit dans un billet précédent, l’application stricte des gestes barrières nous a conduit à revoir nos organisations, dont la majeure partie est passée en 2×8, pour tenir compte des personnels absents parce qu’ils gardent leurs enfants ou parce qu’ils sont malades, et pour supprimer les risques de contamination des équipes lors des relèves de service. Comme vous, nous nous adaptons au mieux à la situation actuelle, en gardant à l’esprit notre mission de service public.

 

COMMENT NOUS GÉRONS LA MESURE DE DISTANCIATION

Je reviens sur le respect des gestes barrières. C’est une priorité pour nos équipes. De ce fait, nous sommes particulièrement vigilants concernant la fréquentation des trains et des gares.

Ainsi, pour connaitre la fréquentation des trains, des comptages quotidiens sont réalisés. Dans les rames les plus récentes, les comptages sont automatiques. Nous nous appuyons également, dans les trains et dans les gares, sur les images vidéo pour surveiller les éventuelles charges importantes. L’objectif étant que les trains ne dépassent pas 25% de leurs capacités. Nous avons ainsi pu constater deux choses :

  • Les premiers trains du matin sont particulièrement empruntés, ce qui nous a conduit a modifié quand cela était possible, la circulation des tous premiers trains ou à remettre des trains en version longue (deux rames ou unité double).
  • Certains voyageurs ne changent pas d’habitude et s’installent sur le quai ou dans le train en voiture de tête ou de queue pour faciliter leur sortie et leur correspondance. Nous notons parfois un volume trop important de voyageurs dans ces voitures d’extrémité, alors que les autres voitures sont vides.

Sur ce dernier point, pour homogénéiser la répartition dans l’ensemble du train et sur les quais, les annonces à bord et sur les quais ont été renforcées. Malgré cela, le phénomène de rassemblement des voyageurs pour accéder aux voitures les plus « pratiques » perdure.

Depuis jeudi, nous diffusons dans les gares qui le nécessitent des annonces d’un nouveau genre,  faisant appel à la prise de conscience du risque pris à rester trop près des autres voyageurs et de l’importance de respecter les distances entre les personnes. Avec une traduction simple de la consigne de distanciation : 1 mètre = 2 pas. Vous avez peut-être déjà entendu ces annonces, ou vous les entendrez prochainement si vous vous déplacez. Si vous ne sortez pas de chez vous, mais connaissez des personnes qui doivent emprunter les transports en commun, alors merci de leur passer le message : 1 mètre = 2 pas. Un système d’aide au positionnement des voyageurs (avec marquage au sol) sur les quais, en cours d’expérimentation, complète ce dispositif dans certaines gares.

 

 

Voilà pour ce nouveau point qui montre que les équipes bien que réorganisées font leur maximum dans ce contexte particulier. Nous restons bien entendu à votre disposition notamment sur le fil Twitter de la ligne ou dans les commentaires. Bon courage à tous et prenez bien soin de vous !

à lire aussi

Point COVID-19 n°1 : quelques informations à connaître

Point COVID-19 n°2 : information complémentaire sur les gares

Point COVID-19 n°3 : comment sont bâtis nos plans de transport ?

12 commentaires pour “Point COVID-19 n°4 : des ajustements pour répondre aux besoins”

  1. NormandePasser au statut dit :

    Bjr je dois prendre le RerD mardi14 avril.je voudrais connaître le influence à 6h de goussainville à gare du nord .est ce qu il y a beaucoup de monde et ainsi le soir à 16h merci

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Normande, pour commencer je suis désolée mais le blog n’est ouvert qu’en semaine. Les week-ends et jours fériés je vous invite à privilégier le fil Twitter (ouvert entre 12 et 22h ces jours spécifiques).

      Pour vous répondre, nous ne connaissons pas le taux exact d’occupation des trains mais nous faisons des observations via les caméras des gares. Pour l’instant, selon nos observations les trains ne sont pas saturés. Pour autant, nous y prêtons une grande attention afin de nous adapter si possible. N’hésitez pas à changer vos habitudes et tester une autre voiture du train qui, bien que plus éloignée de l’accès habituel, sera probablement moins remplie. En effet, comme expliqué dans l’article, les personnes ne changent pas forcément leurs habitudes (sortie directement vers l’accès métro) ce qui peut créer un agglutinement dans certaines voitures.

      Je suis désolée de ne pas avoir pu vous répondre plus tôt. N’hésitez pas si vous avez besoin d’éclairages sur ce point ou si vous avez d’autres questions. Prenez bien soin de vous et soyez prudent(e) lors de vos déplacements.

  2. MimineyPasser au statut dit :

    Bonjour
    J’ai bien pris connaissance de toute les précautions que nous devons prendre dans le cadre de l’utilisation des trains et des espaces des gares – Distances, port du masque……
    Est il possible d’avoir des informations sur ce qui a été mis en œuvre pour le nettoyage intérieur des trains???
    Merci d’avance

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Miminey, il est déjà effectif, il y a déjà un nettoyage avec virucide notamment sur les points de contacts : poignées, barres d’accroche, boutons, rambardes. En gros tous les endroits où les gens mettent leurs mains sont désinfectés.

      Ces opérations seront renforcées au maximum avec la reprise progressive des circulations à partir de la semaine prochaine.

      Un billet sera publié prochainement pour parler de ce sujet. Je vous mettrai le lien ici même dès qu’il sera en ligne.

      En attendant prenez bien soin de vous, je vous invite à prévoir masque, gel hydroalcoolique et maintient au maximum des distances de sécurité si vous devez vous déplacer.

  3. duncandu91Passer au statut dit :

    Bonjour Lucie,

    Les amendes seront-elles applicables dès le 11 mai pour cause de non masques dans les trains ? Personnellement je n’en porte pas dans le train pour le moment car je n’en trouve pas et ceux donnés par mon employeur sont usés (après 8 heures de travail). Des masques seront ils distribués dans certaines gares le 11 mai ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour duncandu91, concernant les amendes pour le non port du masque oui elles peuvent être appliquées dès aujourd’hui à hauteur de 135€.

      Pour la distribution des masques, la région en a distribué dans certaines gares, des maires aussi sont venus avec leurs équipes dans certaines gares. Ces opérations sont à la discrétion des pouvoirs publics. Côté SNCF il n’est pas prévu de distribution de masque. En revanche, progressivement vous pourrez en acheter dans les machines Selecta et les boutiques Relay.

      Je vous propose, si ce n’est pas déjà le cas de lire le billet consacré aux conseils & impératifs qui rentrent en vigueur dès aujourd’hui. D’ailleurs, je vous invite à y poser vos prochaines questions sur le sujet. Ou si cela concerne l’affluence et les circulations, vous avez un autre billet dédié.

      Je reste bien entendu à votre disposition. Bon courage et prenez bien soin de vous.

  4. plusdeviePasser au statut dit :

    Bonsoir je prends connaissance des horaires des trains ROPE et LOPE départ/arrivée Survilliers-fosses/Gare de Lyon.
    Je me rends compte que la plupart des trains du soir, vers Survilliers, sont sous forte affluence entre 17 et 18h30. Or, rentrer plus tard est incompatible avec une organisation familiale.
    Les usagers entre Gare de Lyon et Goussainville bénéficiant déjà de nombreux trains, pourquoi ne pas avoir proposé des trains directs Goussainville pour limiter cette affluence lors des retours vers le nord.
    Par ailleurs, toujours pour Survilliers-fosses, seuls 3 trains sont proposés, soit une suppression d’un train par rapport à l’avant confinement et on s’étonne de l’affluence.
    Je constate que les usagers résidant au-delà de Goussainville sont une fois de plus pénalisés. Avoir respecté un confinement strict pendant deux mois et être jetés dans la fosse aux lions est inadmissible.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour plusdevie, concernant les trains à forte affluence il s’agit de train à éviter dans la mesure du possible. Je vais me renseigner sur les raisons de la répartition des circulations mais je peux déjà vous dire que c’est compliqué.

      Une fois qu’on a dit ça on a tout dit mais je vais quand même essayer de vous éclairer un peu plus sur le sujet. Il faut savoir que nous devons faire en fonction de différentes contraintes :
      – celles du Gouvernement en premier lieu.
      – nos propres contraintes : celles de mes collègue qui font aussi face au COVID comme chacun (maladie, garde d’enfants…) ou les plus techniques comme la disponibilité des rames. Sur ce dernier point, il faut savoir qu’une rame c’est plusieurs trajets par jour. On intègre dedans ce qu’elle fera ensuite, où elle doit être garée le soir.

      Pour tout cela, il est compliqué de donner satisfaction à tous et nous le regrettons. Sachez que toutes les remontées notamment sur les trains à forte affluence sont prises en compte. On essayera d’ajuster en fonction des demandes et des contraintes. Les circulations vont augmenter au fur et à mesure. J’espère que la situation ne sera pas difficile trop longtemps.

      Si vous avez d’autres questions ou signalements, n’hésitez pas à me les partager. D’ailleurs, je vous invite à poursuivre la conversation dans l’un des deux derniers billets : celui sur les informations circulations & conseils affluence ou encore celui sur les conseils & impératifs à connaître pour vos déplacements. Je vous souhaite du courage pour vos déplacements et reste à votre écoute.

  5. plusdeviePasser au statut dit :

    Bonjour,
    Voilà, ce qui était attendu, arriva. 2ème matinée de reprise (pour moi) et déjà suppression du train ROPE de 6h59. Motif : trafic important sur Creil ?? déjà dès 6h le matin le trafic pose problème à la SNCF. Néanmoins le ROPE de 6h59 n’a pas été perdu pour tout le monde puisqu’il est passé « direct » pour la gare de Goussainville vers le sud, laissant en rade les gares de Survilliers-fosses, Louvres et les Noues, mais ces gares lointaines, on a bien compris, la Sncf s’en fout !
    Le train suivant ROPE de 6h14, est quant à lui, arrivé en retard, et, nouveau problème, signal d’alarme ou feuilles sur les voies ou lapin égaré à Pierrefitte car train stoppé pendant une dizaine de minutes.
    Ce ROPE de 6h14 était, pour ce qui concerne le wagon que j’occupais, bondé lorsqu’il a passé Saint-Denis. Et là, fini le respect des distances, les sièges étaient tous occupés et les gens s’entassaient sur la plate-forme. Ce voyage s’est fait dans le stress le plus total.
    Je rappelle que nous n’en sommes qu’à la 3ème journée de reprise et j’appréhende les journées à venir. J’ai décalé mes horaires plus tôt en matinée pour bénéficier de trains en horaires dits de non affluence.
    Si vous mettez à notre disposition des plannings horaires avec des trains à éviter aux heures d’affluence, faites au moins circuler les trains prévus. Ayez aussi, la correction de ne pas nous les supprimer pour les faire finalement passer à grande vitesse sous notre nez, parce qu’ils sont transformés en « direct » pour les gares proches de Paris, déjà bien pourvues. Ou alors, tous ces plannings ne sont que de l’affichage. C’est une véritable honte cette gestion !! Bonne journée.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour plusdevie, je comprends parfaitement votre agacement et vous présente nos excuses pour la gêne occasionnée. Je vais tâcher de vous expliquer ce qu’il s’est passé et pourquoi ces décisions.

      Pour le 5h59 au départ de Survilliers, c’est un peu technique. Les rames sont à Creil et sont acheminées vides jusqu’à Orry la gare de départ. Cependant, lors de la préparation, à Creil donc, il y a eu un problème engendrant un retard d’environ 15 minutes. Or le train suivant est 15 minutes après. La régulation a donc décidé de le rendre direct entre Orry et Goussainville pour éviter d’avoir deux trains en suivant.

      Pour le retard sur le train suivant, celui que vous avez pu emprunter, il s’avère qu’il y a eu un signal d’alarme sur le train devant (celui que vous n’avez pu emprunter). Il a donc fallu attendre le réarmement pour redémarrer.

      C’est donc un enchaînement particulier qui a conduit à cette situation… Je le déplore. Sachez que les équipes ont conscience que les suppressions, même partielles, en ce moment créer des situations d’angoisse.

      Je reste bien entendu à votre disposition en espérant que vos prochains trajets se déroulent mieux.

  6. plusdeviePasser au statut dit :

    Bonsoir Lucie,
    Merci pour cette réponse qui me satisfait très peu mais qui a le mérite d’être faite. C’ est technique, peut-être, mais les expériences vécues depuis de nombreuses années nous permettent d’avoir une bonne compréhension de certains sujets dits techniques mais pas toujours logiques. La régulation aurait pu décider de le rendre direct vers Paris, à partir de la gare des Noues, « ramassant » ainsi les gares de Survilliers et Louvres. Les gares de Goussainville et les suivantes vers Paris, ont elles, plusieurs trains qui se suivent à très peu d’intervalles, sans que la question de trains qui se suivent, ne se pose.
    J’en reste là pour ce sujet, et vous souhaite une bonne soirée.

    • LuciePasser au statut dit :

      Ce n’est pas si évident, les décisions de régulation ne sont pas prises au hasard. Si ce choix a été fait c’est sans doute aussi à cause du temps de parcours pour l’arrivée dans le tunnel. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet de la régulation, je vous invite à lire ce billet. Je vous souhaite une bonne soirée en espérant que votre trajet de demain soit plus serein.

Laisser un commentaire