MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Retour sur la réunion entre le directeur & des clients de la D

60
Publié le 13/07/2017

Mercredi dernier, 10 des 14 clients qui s’étaient portés volontaires pour échanger avec le nouveau directeur sont venus à sa rencontre dans les locaux de la direction.

Des clients d’horizons différents

Si la réunion devait d’abord se dérouler avec 8 clients, suite aux diverses remontées nous avons décidé d’augmenter le nombre. L’idée était d’avoir un panel représentatif de la ligne grâce à la diversité des branches empruntées.

Comme je vous le disais nous avions donc des clients du nord de la ligne, de la branche Combs, de la branche Malesherbes, de la branche Ris… D’âges divers, de professions diverses mais avec une seule envie : comprendre le RER D et avoir des réponses franches sur les problèmes rencontrés.

Une volonté d’échanger sans langue de bois

Dès le début de la réunion, la volonté affichée par les uns et les autres était de pouvoir faire part des différents constats, pas très « roses », en toute transparence. Message entendu par Grégoire Forgeot d’Arc qui a proposé de faire un tour de table pour que chacun se présente. De cette façon, les points importants pour les participants ont pu être présentés sans interruption.

Des points communs soulevés

Si les problématiques pouvaient différer selon les axes, certains points étaient communs à l’ensemble du groupe. Je vais donc tâcher de vous faire un condensé de ce qu’il s’est dit, libre aux participants de compléter ou d’ajuster. Un des sentiments majeurs c’est que la ligne diminue en qualité de service depuis 1 an environ et que nous (SNCF tout comme les politiques) n’avons pas anticipé l’explosion démographique de l’Île-de-France : « vous avez 20 ans de retard ».

Le RER D, un quotidien pas toujours drôle

Comme je vous le disais, autour de la table, des personnes très différentes mais les anecdotes de vie étaient toutes les mêmes : récupérer des enfants au commissariat faute d’avoir des trains, rater un entretien pour les mêmes raisons, se voir refuser un poste parce qu’on habite sur une ligne malade. Ces « tranches de vie » c’est un reflet autre que les données chiffrées qu’on peut avoir. C’était aussi ça le but, rencontrer des gens qui vivent le RER D et ses galères (quotidiennes ou pas !).

Un matériel vétuste

Un des clients présents a avoué être perdu dans les annonces sur l’arrivée de nouveaux matériels, je profite donc de ce compte rendu pour vous rappeler les échéances :

Deux choses sont à noter : des rames Régio2N pourraient être injectées sur le RER D sur la branche Malesherbes avec l’arrivée du SA2019. Cela dépendra de la tournure des concertations, j’y reviendrai. Si le RER NG arrive à partir de 2021, on sait qu’en moyenne il faudra attendre 2023 pour avoir un matériel à 100% performant donc avec une incidence sur la ponctualité [NB : le déploiement sera progressif jusqu’à 2025/2026]. Pourquoi ? A l’instar de la ligne H avec l’arrivée du Francilien, les conducteurs doivent être formés, le matériel doit être en conditions réelles pour pallier les éventuels défauts. Ces deux matériels seront, bien entendu, climatisés.

Point noir soulevé par les clients : les conditions souvent compliquées avec la saleté, la vétusté et surtout l’effet « 4 saisons » (notamment les trajets invivables lors des épisodes de canicule).

Dernier point : le parc tendu avec l’impression de maintenance « curative » et non préventive. Je vais refaire un billet pour expliquer le fonctionnement des roulements des rames en maintenance. Si le parc sera à peu près le même en terme de nombre, la fiabilité du matériel permettra de ne pas se reposer trop sur les rames de réserves. Je remets ma casquette « ligne H ». J’ai assisté à la radiation des petits gris et des rames 2 niveaux au profit du Francilien ; et je peux vous dire que la baisse des évènements « suppressions origine cause matériel » a été flagrante.

Des trains de fret en pleine pointe

Autre sujet pointé du doigt : la présence de train de fret en pleine pointe. Là encore irritant pour les clients qui ne supportent plus de « voir des marchandises passer avant des humains ». Il a été demandé au directeur de faire part de ce ras-le-bol au moment de la commande des sillons (tracés de trains sur les voies avec leurs horaires & dessertes). Pour aller plus loin je vous propose cet article sur l’allocation des sillons.

Une infrastructure vieillissante et plus adaptée

Les travaux sont nécessaires puisque les infrastructures sont parfois très âgées (aiguillages de Creil, PAI de Gare de Lyon).

Deux points noirs, pour ne pas dire 3 ont été soulevés :

  • Le nœud de Corbeil où les itinéraires empruntés par les trains se croisent et qui est donc très problématique. Il n’y aucun risque que les trains se percutent mais nos systèmes de sécurité imposent qu’un train ait entièrement libéré la voie qu’il utilise pour qu’un autre puisse emprunter la portion de voie commune. C’est l’un des enjeux du SA2019 : éviter les croisements de trains pour fluidifier les circulations.
  • Le tunnel Paris intramuros : la mise en place de D12 donc 12 trains/heure a fait que nous avons atteint le seuil de saturation. On ne peut donc en mettre plus. L’impression que le RER B est privilégié par rapport au RER D a été pointée du doigt. Idem, dédoubler le tunnel n’est clairement pas à l’ordre du jour. De même si on fait des réceptions en Gare de Lyon et Gare du Nord il faut savoir que retourner un train prend en moyenne 10 minutes (dans le temps le plus bas) alors qu’un train qui traverse n’occupe la voie que durant la minute que dure son arrêt en gare. Mathématiquement on voit bien que ça veut dire moins de trains. Ce qui n’est pas envisageable en pointe au vu de la charge des trains. Pour autant, Grégoire a parlé de travailler sur la rupture d’interconnexion en cas de crise, j’y reviendrai dans la partie information voyageurs. Pour aller plus loin je vous propose de lire le billet sur l’occupation des voies avec un focus sur le tunnel.
  • La gare de Créteil Pompadour : l’absence de deuxième quai pour desservir la gare. Véritable irritant car avant, les clients trouvaient cela plus fluide, maintenant dès que ça coince, tout le monde est à la « queueleuleu ». Le directeur a parlé de l’étude de la création d’un nouveau quai et donc de la possibilité d’exploiter le tronçon Villeneuve / Pompadour avec un système à 3 voies, 2 pour le sens de la pointe et 1 pour le sens de la contre-pointe, pour plus de fluidité.

Globalement on voit que les clients souhaitent plus de voies surtout sur la partie Villeneuve. Après qui dit création de voies dit expropriation etc., ce n’est donc pas des choses qui peuvent voir le jour facilement et surtout qui ne sont pas du simple fait de la Direction du RER D.

Le SA 2019, des avis mitigés sur ce dossier…

Le sujet avait été abordé dans les grandes lignes dans un premier billet. Parmi les personnes les plus impactées par ce projet, nous avions un client originaire de la Ferté Alais donc sur la branche Malesherbes. Les interrogations quant au projet sont surtout sur l’allongement de temps de trajet et la crainte de ne pas avoir de place assise pour voyager. Sujet entendu et notre Directeur s’est voulu rassurant en rappelant que si ce projet voyait le jour c’est pour le bien de tous les voyageurs.

Sur les questions plus « pratico-pratiques » comme le projet n’est pas encore arrêté, nous reviendrons vers vous dès qu’il y aura des retours concrets.

Sur la branche Combs, si le projet de création des « Sénart Express » réjouit, certains clients regrettent que la réciproque pour le soir ne soit pas envisagée. Toujours sur cette même branche, nous avons été interrogés au sujet d’un projet de navette Combs <> Lieusaint, évoqué par Julien Dehornoy à l’époque,  qui permettrait de pallier les terminus Combs. Les clients ont rappelé le manque de « plan B » sur le sud-est de la ligne. Cette navette permettrait donc de rallier un pôle « intermodal » au RER D. Le manque cruel de desserte pour les habitants de la branche Sénart en cas de situation perturbée a aussi été remonté. S’il y a une baisse des suppressions, il y a encore trop de trains mis au départ de Combs et donc les habitants entre Melun et cette gare se sentent lésés. De même, il y avait la solution de remonter sur Melun et de prendre un train de la ligne R mais les correspondances avec le SA 2014 ne permettent plus cela. Il y a aussi eu une alerte sur la gare de Lieusaint où les quais sont petits et peu entretenus (végétation luxuriante et quai « défoncé » à certains endroits).

Des gares accessibles, ou pas !

Là encore, les retards dans les  travaux (gares de Cesson, Le Méé et Savigny) ou plus exactement les chantiers repoussés sont encore un sujet qui irrite nos clients. Ils ont l’impression que tout est repoussé et que ça durera infiniment. La réponse apportée, c’est qu’avec l’arrivée du nouveau matériel, on préfère attendre celui-ci pour éviter de refaire les quais plusieurs fois (hauteur différente selon les matériels). En fait, il faut préciser que l’autre raison est qu’on peine à trouver des personnes chargées de mener ces projets. L’explosion des besoins en Île de France et sur le réseau Transilien est telle que les personnes qualifiées sont rares. Ces travaux ne seront donc pas engagés avant 2021.

L’information voyageurs : monde complexe et pas réactif.

Sur les investissements lourds que représentent le matériel et l’entretien des infrastructures, les clients sont plutôt compréhensifs. En revanche, l’effort sur la partie information voyageurs ne leur paraît pas énorme. Ces derniers nous reprochent d’avoir une information tardive et peu claire sur les délais de reprise. Ils ne sont pas en capacité de savoir s’ils mettront 20 minutes ou 2 heures.

La complexité de la chaine d’information n’est plus audible. À l’ère du numérique, tout devrait être plus rapide et plus coordonné. Nous avons évoqué la refonte engagée par Transilien, en cours depuis plusieurs mois, de l’information voyageurs : une info centralisée = moins d’outils internes, moins d’interlocuteurs = plus de clarté, de cohérence et de réactivité.

D’autre part, les causes « vagues » sont aussi un véritable problème, certains ont l’impression qu’on ment, qu’on masque la vérité. Là aussi, ça a été entendu par notre Directeur. De mon côté, c’est un vrai cheval de bataille car je partage souvent votre avis mais nous avons des règles établies…

Toujours sur l’information voyageurs : les annonces à quai inaudibles dans les trains posent un vrai problème surtout en cas de crise. « On a peur d’être dans le mauvais train, surtout si le SIVE [système d’informations voyageurs embarqué = écran avec le terminus et la desserte] et la girouette [code mission affiché en tête de train] sont en panne ». Il y a donc une attente forte, de même pour les gilets verts (voire rouges) qui manquent d’informations notamment en cas de crise. Les clients ont proposé de les équiper de talkie / système pour prendre la main sur les annonces et, surtout, pour communiquer avec les décisionnaires pour avoir des infos sur les prochains départ.

Un autre point noir sur la pointe de soirée en gare de Lyon : quel train part et quand ? Nous le voyons régulièrement sur les réseaux sociaux et particulièrement en cas de problème sur la ligne. L’information délivrée n’est pas claire et du coup les gens courent d’un quai à l’autre pour finalement voir le train dans lequel ils étaient partir en premier. De même il y a un souci sur l’affichage des trains « CE TRAIN NE PREND PAS DE VOYAGEURS ». Les clients habitués montent dedans sachant qu’il va se transformer en ZICO (fameux trains « dérogataires ») mais déplorent que les « non habitués » soient légèrement en panique. De même quand on est à bord on a du mal à entendre les annonces à quai et inversement. C’est donc un sujet qu’il faut fiabiliser de façon à « sécuriser » les gens et ne pas les envoyer dans un train vers la mauvaise destination. D’ailleurs la prise de parole des conducteurs a été également évoquée. Elle est nécessaire mais le Directeur a rappelé qu’il n’y a pas si longtemps, ces derniers n’avaient pas cette mission dans leur escarcelle ; c’était la fonction sécurité uniquement. Maintenant, s’il est clair que la fonction sécurité reste la priorité numéro 1, ils sont accompagnés (formations, challenges…) pour prendre la parole plus facilement. Certains clients s’étonnaient d’avoir des trains terminus Stade de France sans explication de l’agent de conduite et donc sans savoir le pourquoi.

Encore sur la thématique de l’information, l’affichage tardif notamment des trains départ grandes lignes posent un souci : on ne connait pas bien la gare (pensons aux touristes) et on laisse partir des trains à vide. Grégoire Forgeot d’Arc a, à ce propos, évoqué l’amélioration du scénario de la rupture d’interconnexion avec un process défini de tels trains sont en surface tels trains sont en souterraine. L’idée est d’avoir quelque chose d’établi pour éviter d’avoir des situations intenables en gare.

Autre soucis : la non réception de la 3G/4G dans certaines gares qui ne permettent pas d’avoir les alertes ou d’accéder à Twitter. Là aussi, c’est une attente forte portée par les clients présents.

L’application et le fait du manque de réactivité ont aussi été soulignés, le message a été entendu par notre Directeur qui s’étonnait des retours. Sachez que les différents bugs sont remontés à l’équipe projet par mes soins ! Dans la même veine, l’affichage tardif des trains supprimés en gare pose problème. Il faut savoir deux choses à ce sujet : il y a un problème de saturation des canaux qui perturbent la mise à jour des écrans, il faut compter une temporalisation de plusieurs minutes pour rafraichir les écrans. Ces mêmes écrans sont progressivement remplacés pour une technologie plus performante.

Il a aussi été clairement pointé du doigt la méconnaissance entre les différents médias que sont le blog et le compte Twitter et leur fonctionnement (notamment mon rôle). Je vais donc faire, dans le courant de l’été, un billet pour expliquer comment tout cela fonctionne.

 

ET APRÈS ?

Tout cela est bien beau me direz-vous mais à quoi cela va-t-il servir ? Je vous propose de découvrir les points que Grégoire souhaite approfondir dans les prochaines semaines pour tenter d’obtenir des résultats. Car si certains sujets comme le matériel & l’infrastructure demandent un peu plus que de la simple bonne volonté, d’autres sujets peuvent être mis sur le tapis pour avancer concrètement. Nous avons identifié 3 pistes de travail à court terme :

  • Fiabiliser l’information sur le premier train au départ de la Gare de Lyon souterraine. Le sujet est plus complexe qu’il en a l’air, sinon il serait déjà réglé. Nous allons expérimenter un nouveau process cet été, bilan en septembre. Pour nous permettre d’en mesurer l’efficacité, n’hésitez pas à nous remonter les cas où ça fonctionne comme cela où ça dysfonctionne.
  • Lors de grosses perturbations, mise en place d’un scénario de rupture de l’interconnexion qui privilégie la clarté de l’offre et la bonne information, plutôt que de vouloir placer un maximum de trains parfois de façon désordonnée. L’idée sera donc de dédier certains quais de la gare souterraine à certaines missions. Ce scénario reste à affiner sur l’été, pour une mise en place à titre expérimental en septembre suivi d’une évaluation pour voir si l’on poursuit ou ce qu’il faut pour améliorer.
  • Nous allons engager un travail avec tous les acteurs de l’information pour que la notification des trains supprimés soit la plus anticipée possible (lorsque ça l’est bien entendu) afin que vous puissiez être renseignés au mieux et vous organiser au mieux.

D’autre part, certains clients ont souhaité faire partie de groupes de travail ou de renouveler ce genre d’échanges afin d’avoir des points sur les échéances et d’avancer sur les sujets qui sont les leurs et donc les nôtres. Grégoire Forgeot d’Arc souhaite poursuivre ce type d’échanges pour aborder avec les voyageurs les évolutions sur la ligne. Nous allons donc réfléchir à la bonne formule pour se rencontrer dans les prochains mois.

 

J’espère que ce compte rendu sera le reflet des échanges. Je remercie une nouvelle fois tous les participants qui ont pris sur leur temps personnel. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques dans la section commentaire que vous ayez, ou non, participé à la réunion.

à lire aussi

Arrivée de Grégoire Forgeot d’Arc à la tête du RER D & de la ligne R

60 commentaires pour “Retour sur la réunion entre le directeur & des clients de la D”

  1. BlueEdelPasser en mode normal dit :

    Bonjour. Merci Lucie pour ce compte rendu qui a tardé à venir mais pour lequel je pense -et beaucoup l’auront compris- vous avez dû demander des accords pour confirmer des informations à nous donner.

    Sur l’info en gare, il ne s’agit pas uniquement de Gare de Lyon. Beaucoup d’usagers ont signalé le manque d’info également à Chatelet notamment en cas de perturbations.

    Sur la fréquentation de la Branche Combs a également été évoqué le fait qu’en cas de perturbation, un train supprimé ne permettait plus aux usagers au delà de Combs de monter dans le train et de fait, pour eux c’est un « trou de desserte » qui peut être considérable. D’où la demande effectivement de réflexion sur les sénart express et/ou navette car à terme, même sans suppression de train, la fréquentation est telle que les usagers auront des difficultés à monter dans les trains arrivant de Melun.

    Sur le SA2019, tous avons été d’accord également pour signaler qu’aucun usager ne veut plus voir son temps de parcours ENCORE allongé. Encore une fois les besoins de la petite couronne (à terme métroïsé) ne peuvent correspondre aux besoins de la grande couronne ! Nous l’avons clairement dit. Donc nous attendrons le SA2019 en espérant vivement que les demandes de tous aient été entendues.

    Pour les groupes de travail, c’est une très bonne idée et j’encourage tous ceux qui sont interressés à se proposer lors d’une prochaine rencontre.

    Une chose pour terminer… Il faut rester conscients devant l’état de la ligne. Nous avons tous compris pendant cette réunion que demain matin tout ne sera pas « tout rose » car tout ne peut être mis en place avant des années (un participant a dailleurs dit « avez vous anticipé pour dans x années déjà ») mais nous avons insisté sur le fait que ce que vos usagers veulent c’est une communication plus transparente et une mise en avant des « petits plus » qui doivent améliorer a minima notre quotidien.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour BlueEdel, de rien et merci à vous tous pour la disponibilité. J’ai trouvé ça très appréciable de voir l’implication de tous lors de la réunion qui a légèrement débordé en temps mais c’était plus que nécessaire.

      Effectivement, j’ai oublié de parler de Châtelet ! J’avoue que le CR a pris du temps a être rédigé car nous avons essayé de ne rien oublié… Et il y a eu un oubli, c’est dû au fait que nous avons surtout parlé de la problématique de Paris Gare de Lyon mais bien entendu nous allons voir sur la partie Châtelet.

      Sur la fréquentation de la branche Combs message compris et effectivement les trains saturés et les trous de desserte sont un vrai soucis. C’est, comme vous l’avez évoqué, l’une des visées de la création des Sénart Express au SA 2019. Grégoire va aussi creusé ce qui avait été évoqué par Julien à l’époque que nous avons découvert lors de la réunion…

      Pour les groupes de travail, reste à voir comment et quand… C’est un travail que je vais monter à la rentrée car avec les congés d’été peu de monde est disponible. J’aurai l’occasion d’échanger à nouveau avec Grégoire sur ce sujet.

      Et oui, pareil message entendu par Grégoire sur la soif de transparence et de suivi des points évoqués. C’est là que j’ai un rôle central 😉

      Bonne fin de journée et merci pour votre commentaire.

  2. Didier VassePasser au statut dit :

    Bonjour Lucie et merci pour ce compte rendu assez fidèle à la réunion.
    Tant de choses ont été dites lors de cette rencontre qui s’est d’ailleurs terminée tardivement sans que tous les sujets aient pu être abordés.
    Pour mémoire, nous avons évoqué le sujet de la propreté sans pour autant le traiter. Il en va de même pour la sécurité.
    Comme Blue, je précise que le sujet du SA2019 et un sujet qui mérite une attention particulière. Cette attention nécessite de reprendre un phrase du CR : « notre Directeur s’est voulu rassurant en rappelant que si ce projet voyait le jour c’est pour le bien de tous les voyageurs ». Du point de vue de certains utilisateurs de la ligne, cette assertion est vécue comme « c’est pour le bien de tous les voyageurs, hormis ceux de Malesherbes, de la Vallée et de Melun via Saint-Fargeau ».
    Nous avons également insisté sur la nécessité d’investir dès aujourd’hui sur l’infrastructure si nous ne voulons pas « encore » constater dans dix ans que celle-ci ne peut absorber le flux.
    Sur l’information, nous avont insisté sur la nécessité d’avoir l’information au plus tôt, notamment sur les suppressions de train. Même si plusieurs minutes sont nécessaires au rafraîchissement des écrans, il n’est pas rare d’avoir des suppressions de dernière minute à l’affichage pour des trains qui auraient dû quitter le terminus depuis une demi-heure.
    Si le principe des groupes de travail est acté, ce serait une très bonne idée d’y associer des usagers en amont.

    • Didier VassePasser au statut dit :

      Je rebondis par ailleurs sur la nécessité d’anticiper la croissance du nombre de voyageurs. L’arrêt du conseil d’état sur la pollution atmosphérique ainsi que l’avis défavorable de l’Île-de-France sur son PPA auront un impact sur la circulation routière. Un report sera nécessairement opéré vers les transports au commun et ce dans un avenir proche.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Didier Vasse, merci pour votre merci 😉

      Oui effectivement, la propreté et la sécurité n’ont pu être traités… En même temps la réunion d’une heure a doublé en temps ! Rien ne vous empêche de faire part de vos remarques sur ce compte rendu justement. Cela permettra peut être d’organiser une réunion avec les interlocuteurs et pourquoi pas avec vous ?

      Pour le SA 2019 je suis convaincue que les échanges en séance et votre échange avec Grégoire l’ont marqué. Il y aura des retours sur l’évolution du projet en temps utile comme nous l’avons dit lors de la réunion. Pour l’instant si les grandes lignes sont définies, tout les détails ne sont pas actés. Le but du projet est tout de même de faire en sorte que tous les usagers y trouvent leur compte. Après les différentes inquiétudes (manque de place, temps encore allongés) ont été entendues.

      Pour les infrastructures, messages entendus mais comme dit ce n’est pas quelque chose qui se décide au pied levé et cela dépasse notre périmètre pur comme dit dans le CR. Ça rejoint votre second commentaire et vous savez parfaitement qu’il s’agit avant tout de décisions politiques.

      Pour l’information voyageurs, IDEM, vous l’avez vu dans les points que Grégoire souhaite voir progresser rapidement. C’est une attente forte et je le sais, je le vois quotidiennement (ou presque).

      L’idée des groupes des travail est intéressante, il va falloir voir comment et quand. Et bien entendu comme pour cette réunion, nous informerons les usagers le plus en amont possible.

      Très bonne fin de journée & encore merci pour votre temps que ce soit en réunion ou ici !

    • Didier VassePasser au statut dit :

      Pour l’anecdote (et l’illustration des ibncohérences d’information).
      Suite aux problèmes de circulation (panne d’un train à Orangis) ce matin, les train de la branche Malesherbes vers Paris soont très impactés.
      le train de 8h01 (1) au départ de La Ferté est indiqué terminus Villiers, les deux suivants (2 et3) également mais retardés et le troisième (4) est supprimé.
      A partir de Mennecy, les trains sont :
      – 1 terminus GdL
      – 2 terminus Corbeil
      – 3 terminus GdL
      – 4 supprimé
      Cet affichage restera jusqu’à Corbeil.
      Entre Corbeil et juvisy, les trains (1,2 et 3) repassent en terminus Villiers mais surtout REAPPARAISSENT (surtout le Corbeil qui aurait du être supprimé sur cette portion) mais notamment pour le 2 avec un temps d’attente clignotant (désolé mais il a bien du sauter).
      A Maison-Alfort mon VUPE est toujours indiqué comme terminus Villiers.
      Arrivé à GDL, il est finalement terminus.

      Question : les informations fournies sont-elles différentes selon les portions / branches pour constater de telles différences ? Y en a-t-il de plus fiables que d’autres auxquelles se référer ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Didier Vasse, je vais creuser sur votre sujet car je n’étais pas présente lundi.

      Il arrive que les missions soient modifiées en cours de route ce qui peut expliquer le fait qu’à un endroit l’information soit différente d’un autre endroit. Là c’est au conducteur de faire l’annonce et/ou modifier le SIVE pour annoncer le changement de mission. Il arrive, et je l’ai vécu dans un train, que la régulation prévienne le conducteur après coup et que du coup les gens voient le code mission changé sur les quais et ne sachent pas dans le train…

      Bref, l’information voyageurs est un vrai casse tête mais vous aurez compris que Grégoire Forgeot d’Arc souhaite qu’on avance sur ce dossier qui est l’un de ceux qui nécessitent le moins d’investissements lourds (va-t-on dire).

      Bonne après-midi.

  3. XavierPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce résumé complet.
    Je me permet d’ajouter un point sur les travaux entre Gare de Lyon et Villeneuve. L’information voyageur est très faible les soirs où les trains sont remplacés par des bus, à prendre devant la tour de l’horloge. Il m’arrive régulièrement d’expliquer à d’autres usagers comment arriver à leur destination. Des annonces en gare ou sur les écrans seraient les bienvenues.

    Bonne continuation,
    Xavier

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Xavier, je me permets de rebondir sur le manque d’info à Gare de Lyon en cas de bus de substitution en soirée. C’est bien cela ? Vous le constatez régulièrement si je vous suis bien ? Plus je suis précise dans les remontées, plus elles sont instruites rapidement 🙂 D’avance merci pour les compléments d’informations.

  4. Gp77Passer au statut dit :

    « D’autre part, les causes « vagues » sont aussi un véritable problème, certains ont l’impression qu’on ment, qu’on masque la vérité. Là aussi, ça a été entendu par notre Directeur. De mon côté, c’est un vrai cheval de bataille car je partage souvent votre avis mais nous avons des règles établies… »

    Je suis clairement choqué par ce passage. Au fond qu’est ce que cela veut dire ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Gp77, qu’est-ce qui vous choque exactement ?

    • Gp77Passer au statut dit :

      Bonjour Lucie,

      Et bien clairement ce passage entre guillemet. C’est que pour vous également, les causes de perturbations sont vagues voires mensongères. Je trouve cela choquant que même au sein de la SNCF, les causes de perturbations de notre fameux RER ne soient pas claires ou mensongères.

      Et cette fin de passage « mais nous avons des règles étalies… », que cela veut-il dire ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Les causes ne sont pas mensongères mais restent très floues et donc on sent un ras-le-bol des clients. Je le vois quasi quotidiennement. Le manque de précision amène à penser qu’on « planque sous le tapis ». Concernant les motifs ils sont recensés, par la direction de l’Information Voyageurs, sous des chapeaux qui ne permettent pas d’affiner. C’est dans ce sens que je bataille : avoir des causes plus claires pour éviter les quiproquo menant à un sentiment de mensonge. Après sur certaines causes nous n’avons pas forcément le détail, par exemple les natures des pannes des trains nous contraignant à les retirer de la circulation, ce n’est pas quelque chose que nous avons.

      Enfin je rappelle que sur les alertes et la partie « information voyageurs » sur Twitter c’est géré par la Vigie qui est basée au centre de commandement SNCF de l’Île-de-France. Et ils appliquent les règles décidées (les fameuses règles établies) par la direction de l’Information Voyageurs.

      J’espère que cela vous répond, car tout cela n’est pas très simple.

    • Gp77Passer au statut dit :

      En exemple : Quand on veut prendre le DICA (le plus souvent celui de 8h07 ou 8h22, voire même parfois les 2 en même temps !) à Lieusaint :

      Le motif de suppression est toujours le même : « Retard dans sa préparation ». Quand ce train est supprimé (on va être gentil, parce qu’il m’arrive et cela très souvent que le train de 8h07 soit supprimé toute la semaine) 1 fois sur 2, et que l’on vous dit que ce train a subit »un retard dans sa préparation », au bout d’un moment, permettez nous de douter de la cause « officielle ».

      Du coup j’ai une autre question : Pourquoi cela est si compliqué de mettre en place des explications plus claires ?

    • LuciePasser au statut dit :

      J’ai eu la même réflexion que vous pour être tout à fait honnête… Je trouve que les causes trop vagues n’aident pas. Sur la difficulté d’avoir des infos plus claires, comme évoqué dans mon commentaires précédent, deux choses sont à prendre en compte :
      – le fait qu’on ne décide pas des règles mais qu’on les applique. C’est là où il faut agir, qu’on soit plus libres en quelque sorte.
      – le fait que nous n’avons pas accès à toutes les données. Une suppression de train peut être liée à différentes choses : problème sur la rame (fuite sur les freins, problème bloc moteur…), retard du conducteur… Et ces infos là ne sont pas données sur les outils dont nous disposons.

      Après, j’ai vraiment envie que cela bouge car je vois le ras-le-bol et je ne peux que le comprendre. C’est pour cela que je dis que c’est mon cheval de bataille puisqu’il touche directement mon métier.

    • Gp77Passer au statut dit :

      Encore une fois un bordel sans nom ce matin à Lieusaint. Avec aucune information (local soit disant, aucun train entre 8h30 et 9h30 sur la branche Sénart, la plus utile de la ligne, il n’est apparemment pas utile d’informer selon votre CM Twitter). Dès qu’on a poussé pour avoir un minimum d’info. Les causes « vagues » et même incompréhensible encore une fois.

      Je trouve ça vraiment grave de ne pas informer les personnes. Ma copine en exemple : Elle doit ouvrir sa boutique à 10h. Si elle avait eu l’info de ce trou d’air au niveau des trains, elle aurait pu prendre le train de 8h30 pour ouvrir sa boutique à l’heure…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Gp77, j’avais vu vos tweets ce matin et les réponses apportées par le CM de la Vigie.

      Il est clair qu’un trou de desserte d’une heure est un vrai soucis puisque, avec les horaires d’été, les trains partent à la 1/2 heure donc une suppression met les gens très en retard. Pour ce qui est de l’annonce, en fait on est d’accord que le train était marqué circulant sur l’appli mais qu’en gare il était annoncé supprimé ? C’est cela qui pose problème : si vous aviez vu que l’information avait été mise à jour plus tôt vous vous seriez organisé en conséquence. Je vais chercher l’heure exacte de l’information de suppression dudit train et voir pourquoi l’application n’a pas été mise à jour.

      La situation vécue ce matin fait totalement écho à ce qui a été remonté pendant la réunion : une info trop tardive avec pas de solution de replis.

      Quant au fil Twitter, on ne communique que sur les incidents d’ampleur conséquente. Attention, loin de moi l’idée de dire qu’un train supprimé sur la branche Melun via Combs ne veut pas dire d’impact significatif puisque la branche est l’une des plus chargées de la ligne.

      De mon côté je milite pour créer un système de # (genre #DICA : attention le 9h59 depuis Lieusaint sera court ou #DICA : attention le 9h29 est supprimé) sur Twitter pour annoncer, lorsqu’on le sait suffisamment à l’avance, les trains supprimés. Cela permettra un peu plus de réactivité mais une fois de plus, nous faisons avec les éléments (outils) dont on dispose.

      Bonne journée et encore désolée pour votre copine :/

    • IgawamPasser au statut dit :

      Le 8h44 (départ Melun, ie passage lieusaint à 8h59) était « absent » de l’application sur plusieurs gares ==> comprendre le train ne circule pas totalement sur la portion. Cela ressemble aux symptômes d’un départ avancé à Gare de Lyon.
      En gare de Lieusaint, vers 8h25 il était indiqué supprimé sur l’écran.
      En gare d’Yerres, vers 8h30 de même.
      J’ai l’impression qu’il faudra attendre demain (bulletin de retard) pour savoir où et quand est passé ce train ! 😉

  5. flobusPasser en mode normal dit :

    Merci pour ce CR. Il est vrai que le SA 2019 fait débat notamment le changement imposé pour les usagers de la vallée ( branche Corbeil sud) mais je me doute qu’il y aura nécessairement des ajustements dans les mois à venir (du moins j’espère que ça ira dans ce sens)

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour flobus, mais de rien, l’idée était vraiment de ne pas biaiser les échanges et d’être le plus fidèle à ce qu’il s’est dit lors de cette réunion.

      Concernant le SA2019, les discussions sont toujours en cours et c’est pour cela que je ne réponds pas sur le billet dédié car il y a des ajustements et donc des questions non tranchées. Lorsque j’en saurai plus, il est évident que je ferai un nouveau billet. En tout cas, les craintes sur les branches directement concernées ont été remontées et entendues.

      Bonne après-midi.

  6. PHPasser au statut dit :

    Bonjour,

    merci pour ce compte rendu plutôt fidèle aux échanges.

    Quelques commentaires :

    – parmi les sujets que nous n’avons pas assez abordé : l’accessibilité des gares.
    Comme vous le rappelez, il nous a été répondu qu’aucun travaux d’accessibilité ne serait engagé avant 2021, « au mieux ».
    Pourtant, l’argument de l’arrivée de nouveaux trains n’est, apparemment pas cité dans la lettre aux élus de fin mai.
    De plus, concernant les gares qui ont vu leur accessibilité repoussée à plusieurs reprises, pourquoi ont-ils attendu quasiment la veille du lancement des travaux pour s’apercevoir que la mise en accessibilité posait des problèmes, vrais ou supposés?
    D’où un sentiment de flou, de réponses divergentes.
    De plus, comment expliquerez-vous aux personnes en situation de handicap qu’elles ne pourrons prendre le train que au mieux dans 4 ans ?

    – À minima, toutes les gares sont-elles munies de rampes « portatives » ?

    – Toujours sur l’accessibilité : certaines gares sont équipées d’ascenseurs, mais qui sont souvent en panne (exemple Combs la ville).
    Nous avons noté un vrai problème de maintenance, ainsi qu’un problème de personnel qualifié pour poser ces ascenseurs.

    – Toujours sur l’accessibilité : c’est toujours aux usagers de s’aider entre eux lorsque qu’une personne « chargée » ou avec une poussette doit prendre des escaliers. N’est-ce pas aux personnel en gare d’être vigilant et de venir aider spontanément ? C’est tout de même pas grand chose.

    – Pourrez-vous nous tenir informés de l’avancée des études pour lutter contre la canicule d’ici 2021.
    Stores, vitres teintées, clim temporaires… il doit bien y avoir quelque chose à faire.
    Car le jour où surviendra un malaise grave, voir un décès dans le RER, quid de la responsabilité de la SNCF….

    Nous souhaitons évidemment poursuivre les échanges, les séances de travail.
    Il faut à présent que tout le monde soit transparent.

    Je vous remercie, très bonne journée,

    PH

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour PH, reprenant aujourd’hui, je vais partager vos différents retours pour vous apporter les réponses. J’en profite pour vous remercier à nouveau pour votre participation ! Bonne après-midi.

  7. Rem 91Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Ce billet est certes intéressant mais ne répond pas vraiment à l’enjeu majeur qui concerne le SA 2019. Le directeur veut se montrer rassurant mais cela ne répond pas aux inquiétudes des clients des 3 branches sacrifiées (vallée, Melun par Saint-Fargeau et Malesherbes).

    Les échanges ont peut-être été sans langue de bois mais cela n’est pas le cas de ce billet. La seule interrogation pour les usagers de la branches Malesherbes demeure la conservation sans changement d’une desserte vers Evry/ Courcouronnes et Gare de Lyon (actuellement nous perdons les deux).

    Lors de sa délibération du 11 janvier 2017, le STIF a certes approuvé le principe du SA 2019 (une belle erreur…) mais a demandé à la SNCF d’étudier la possibilité de créer des trains entre Malesherbes et Paris. Comment se déroule cette étude ? Pour quelles conclusions ?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Rem91, comme je le disais un peu plus haut, les concertations sont en cours entre le STIF, les élus et les associations d’usagers. Si les grandes lignes sont définies, reste à finaliser l’offre. Pour l’instant comme les concertations ne sont pas terminées je n’ai pas de matière pour revenir vers vous. Je reviendrai vers vous une fois que j’aurai des éléments concrets. En attendant il y a le premier billet évoqué dans le compte rendu… Très bonne après-midi.

  8. lordofnoyzePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Est-ce qu’une réunion de ce type ou une communication quelconque (presse) est prévue concernant la ligne R (Montargis comme Montereau) à la rentrée? Ou est-ce qu’on attend 2018 et l’arrivée des nouvelles rames?

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour lordofnoyze, je ne m’occupe pas de la communauté de la ligne R. Non pas que cela ne m’intéresse pas, je suis moi-même utilisatrice de cette ligne, mais je n’ai pas d’interactions directes avec les clients de la ligne R. Je milite toujours pour la création d’un compte Twitter et d’un blog pour cette ligne…

      Je vais partager votre envie d’avoir un échange avec le Directeur comme celui qu’il y a eu pour le RER D.

      Bonne journée.

    • zicotPasser au statut dit :

      Et oui la ligne R est laissée a l’abandon… Toute plainte etant suivi de la sacro-sainte information : « vous aurez des nouveaux trains en 2017 – 2018 » d’ailleurs c’est 2017 ou 2018 sur la branche passant par Fontainebleau, j’ai l’impression que cela change régulièrement…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour zicot, je ne comprends pas bien votre commentaire… Ai-je utilisé cette argument une seule fois concernant la ligne R ? Je ne pense pas… En tout cas je note votre remontée sur l’arrivée du nouveau matériel sur la ligne R. Si je vous suis bien vous n’arrivez pas à savoir quand les rames seront déployées sur les différents axes. C’est bien cela ? Bonne fin de journée.

    • zicotPasser au statut dit :

      non pas vous Lucie mais d’autre l’ont fait 😉 Mon commentaire n’est pas dirigé contre vous mais son but est de faire comprendre aux « hauteurs » que les usagers de notre ligne sont USES par ces problèmes à répétition, de ce manque de considération d’SNCF, de ce service déplorable, de ces multiples appels à remonter les problèmes qui ne sont finalement jamais pris en compte ou très rarement, de ces conditions de transport dignes d’un autre age !

      il faut que cela change !! nous ne sommes pas du bétail !

      Concernant les nouvelles rames, oui exactement, auriez vous un calendrier clair et définitif de leur mise en service ? merci d’avance .

    • LuciePasser au statut dit :

      Ouf, parce que pour le coup ce discours me paraît légèrement décorrélé de la réalité. C’est parce que les clients de la R vont bénéficier de matériel neuf avant ceux de la D qu’il faut croire que la ligne n’a pas aussi ses problématiques.

      J’ai demandé pour la livraison progressive des rames sur la R. Dès que j’en sais plus, je reviens vers vous.

      Belle journée.

  9. TiptopduPasser au statut dit :

    Bonjour,

    Dommage que la problématique du vélo dans le RER n’ait pas été abordée (tous les profils n’étaient visiblement pas présents!).

    En l’absence d’équipement dédié et en raison de son interdiction aux heures de transit domicile-travail/travail-domicile, toute possibilité de combiner le train et « vélotaf » est tout simplement éradiquée par la SNCF.

    C’est un bien mauvais signal envoyé en direction de ceux qui souhaiteraient utiliser les modes de circulation douce, et qui se voient dans le meilleur des cas contraints de jongler avec les bus et les métros une fois arrivés en gare du Nord/gare de Lyon, dans le pire et le plus souvent contraints de reprendre la voiture qu’ils pensaient pouvoir abandonner (la solution du vélo pliable sous housse avec ses 20 mn perdues en rangement/dérangement n’en étant pas vraiment une)…

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Tiptopdu, effectivement ce sujet n’a pas été abordé tant la discussion a été riche. Je pense que c’est surtout l’état global de la ligne qui inquiète la majorité des clients. Il est donc naturel que la conversation ait été centrée sur cela.

      La politique des modes doux est un vrai sujet pour SNCF et pour IDF Mobilités (je n’arrive pas à oublier le STIF), preuve en est le développement des abris Véligo et le test de mise en service de trottinettes en gare de Saint-Denis. Pour les vélos à bord, c’est plus compliqué, les trains sont surchargés en pointe d’où l’interdiction d’avoir des vélos non pliés à bord…

      Bonne après-midi.

  10. PasDeServicePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Félicitation aux « usagers de la ligne » qui ont pris de leur temps pour participer à cette réunion.
    Après le fiasco du SA2014. Le résultat était prévisible, tous les « usagers » l’avaient remonté à l’époque !
    Temps de trajet rallongé, matériels défectueux, trains sales, pas de clim., non respect des ouvertures des gares, augmentation du nb de voyageur, information voyageur cahotique…..
    Je crains que ce nouveau plan soit du même calibre. Surtout quand je lis : « Le but du projet est tout de même de faire en sorte que tous les usagers y trouvent leur compte » incluez vous ceux de branche Malesherbes ? Je ne crois pas.
    Avant de vous lancer dans des plans mystiques qui ne nous apportera malheureusement rien. Commencez par résoudre les problèmes « simples » : information voyageurs, propreté des trains, présence d’agent en gare, respect des horaires d’ouverture des gares…..
    On est pas obligé d’attendre 2019 pour commencer !!!
    Bref cela fait cette année 20 ans que je prends cette ligne pour me rendre à la Défense et croyez moi chaque année c’est pire. Vous avez fait l’effort d’écouter les usagers mais je doute réellement du résultat car vous ne tiendrez pas compte de leurs Avis. Je vais garder une copie de ces échanges.
    Personnellement j’aimerai que le résultat me donne tort.
    Cdt.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour PasDeService, l’idée de cette rencontre était de mettre Grégoire face à des vrais clients. Les ressentis on les voit sur Twitter, sur le blog mais surtout par les chiffres… C’est donc un peu froid. Le but, collecter les avis des usagers et voir ce que l’on peut mettre en place à + ou – court terme.

      Concernant 2019, tous les sujets ne sont pas corrélés au changement de service annuel prévu (progression sur l’information voyageurs par exemple). Pour autant, le projet, encore à l’état de discussion, vise à gagner des points de ponctualité sur l’ensemble de la ligne. En attendant l’arrivée du nouveau matériel de Nextéo, dont je reparlerai en temps et heure. Ces projets de remaniements ne se préparent pas au pied levé donc les évolutions de l’offre ne se font pas du jour au lendemain.

      En espérant vous avoir répondu. Belle journée.

    • zicotPasser au statut dit :

      Totalement d’accord 👍 avant de vouloir révolutionner les transports il faudrait que la sncf arrive déjà a assurer l’essentiel a savoir : ponctualité, propreté et confort et écoute et respect des usagers …. 😕. Y’a encore du boulot…. Les « remontées » semblant régulièrement se perdre dans les limbes ferroviaires ! Espérons que notre nouveau directeur de ligne les retrouve !!!

  11. IgawamPasser au statut dit :

    Bonjour,

    J’étais présent lors de ce point, ma démarche était positive et avait pour but de croire que le changement de directeur et les impulsions motivées de certaines personnes pouvaient améliorer nos conditions quotidiennes de transport.
    Notre légitimité à pouvoir continuer de râler sur twitter ou FB passe dans l’acceptation de cette main tendue par le nouveau directeur. 😉
    J’ai apprécié la qualité des échanges et ce CR me semble bien représenter ce qui a été évoqué, même si j’aurai souhaité que des engagements puissent être pris en séance, car finalement la rencontre peut se résumer comme un ensemble de remontées de doléances, qui ont été entendues, parfois certaines ont eu des précisions (c’est compliqué, c’est prévu… plus tard, ça ne dépend pas de nous) avec comme ouverture de faire le point plus tard (quand, comment ?) sur de nouveaux ou sur ces sujets ?
    Les usagers sont conscients que certaines choses sont coûteuses, nécessitent du temps, …. mais aussi de la bonne volonté et surtout éviter que les priorités soient politiques mais plutôt dans l’intérêt global.

    Certains pourront se sentir oublier, mais la démarche des usagers était, je pense, d’essayer de remonter les problèmes principaux/les plus urgents, tenter de comprendre les solutions à venir à moyen et long terme et insister sur des améliorations à court, moyen et long terme.
    Maintenant nous sommes tous dans l’attente des mises en application à court terme et de voir si nos retours auront pu influer sur les choix futurs.

    Il y a plusieurs chantiers à mener de parallèle, il est important de ne pas en oublier.
    Il y a des victoires rapides, j’en suis convaincu, leur application pourrait a minima redonner de l’espoir, car le constat des conditions à venir n’est pas réjouissant.
    Les nouveaux trains : pas pour tout de suite.
    Qu’apporteront ils : plus de fiabilité probablement dans leur quotidien.
    Le nouveau SA : clairement de grosses régressions pour certains avec de trop légère amélioration pour d’autres. Le tout en échange d’une promesse d’une meilleure fiabilité, le même qui nous avait été faite pour le SA 2014.

    Mais ça ne résout pas les multiples autres sources de problème.
    Les conditions sont de pires en pire, nous ne pouvons plus attendre 10 ans pour avoir des améliorations « significatives »? qui correspondrait à répondre à l’offre d’aujourd’hui.
    Il faut bien sûr maintenir les chantiers d’amélioration en cours voire envisager de les accélérer, mais il faut trouver des solutions pour le court terme, il faut arrêter l’hémorragie d’une part et d’autre part il faut lancer les chantiers pour l’après.

    Ce que l’on veut tous, c’est pouvoir être nombreux à prendre dans de bonnes conditions des trains qui circulent régulièrement dans des temps de parcours raisonnables.

    Michaël

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Igawam, merci pour votre retour et votre point de vue sur ces échanges. Croyez bien que je vais demander des points sur ce qu’on a prévu de monitorer dans les prochains mois. Quitte à jouer la transparence si les sujets ne peuvent avancer (en expliquant pourquoi bien entendu).

      Sur le sujet du retard à résorber (travailler sur des problèmes non anticipés), il est clair que c’est un sujet majeur. Après, une fois de plus, la bonne volonté seule ne changera pas la donne. Sur certain point les différentes branches de SNCF doivent s’accorder avec les territoires et donc les politiques. Cela ne veut pas dire qu’il faut se démobiliser mais c’est juste que c’est plus compliqué, à mon sens, que de travailler sur l’amélioration de l’information voyageurs (par exemple).

      Bonne journée et encore merci pour votre participation 🙂

  12. Athth2Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Je ne sais pas si l’arrivée du nouveau directeur y est pour quelque chose mais j’ai remarqué depuis peu que les annonces vocales de la part des conducteurs dans les trains sont de plus en plus frequent. Comme pour indiquer la direction du train de façon très claire ou bien pour s’excuser d’un retard et de nous remercier pour notre patience. C’est appréciable sachant que les conditions de transport dans cette chaleur amène les voyageurs à s’énerver facilement. J’encourage les conducteurs à prendre la parole le plus souvent possible, la communication avec les voyageurs est très importante.
    Cependant j’ai remarqué qu’en ce moment il y a une facilité qui est prise à rendre les trains VLB terminus SDF. C’est inacceptable de faire ceci systématiquement car le train suivant en direction du nord est rempli à ras bord. Pourquoi une si mauvaise gestion de la répartition des voyageurs ? Car le train qui se trouve terminus à stade de France est indiqué terminus Villiers le bel et aucune annonce n’est faite, ni par les écrans ou les hauts parleurs des gares, ni par le conducteur. Je comprends qu’apres un incident vous devez prendre des décisions mais cela entache encore plus l’image de la ligne D et aussi de la SNCF.
    En résumé : annoncez aux voyageurs des que possible si quelque chose de spécial est prévu, comme une limitation de parcours.
    Petite suggestion : en gare et dans les trains faites des annonces pour la répartition des personnes dans le train. Car trop de gens s’entassent à des endroits précis du train ce qui ralentit les échanges en gare = retards. Il faut expliquer tout cela dans les annonces pour que ça soit. Faites aussi ces annonces en anglais, cela servira pour les personnes qui ne comprennent pas le français.

    Voilà, bonne journée 🙂

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Athth2, merci pour votre commentaires sur les prises de parole des conducteurs. Ce sujet n’est pas lié à l’arrivée de notre nouveau Directeur même s’il est sensible à ce sujet. En effet, s’il y a quelques années nos conducteurs n’avaient pas vocation à prendre la parole, le fait que maintenant cela rentre dans leurs missions [je rappelle que leur mission N°1 est de vous faire voyager en toute sécurité]. La direction de l’information voyageurs a pris les choses en main et propose des formations pour les plus timides d’entre eux. De même, au sein de la direction du RER D, notre Responsable Information Voyageurs, propose régulièrement des challenges afin d’inciter nos conducteurs à s’essayer et donc à prendre goût à la prise de parole.

      Je note vos remarques sur le manque d’information lorsqu’un train change de mission et que ce n’est indiqué nul par. Je note aussi sur les annonces en plusieurs langues, j’en avais enregistré une pour Saint-Denis lorsque j’étais sur la ligne H… En effet dans cette gare, il y a des gens qui comprennent mieux l’anglais que le français 😉

      Bonne journée.

    • 94RERDPasser en mode normal dit :

      Bah oui, « this train terminates at Stade-de-France – Saint-Denis », successfull !

      Il y a effectivement des gares très touristiques, je pense notamment à Stade-de-France – Saint-Denis, à Saint-Denis, et au trio Paris Nord – Châtelet-les-Halles – Paris Gare de Lyon, où les annonces devraient impérativement être traduites 😉

    • zicotPasser au statut dit :

      Je me permets de réagir Lucie, certes la mission numéro 1 des ADC est de nous faire voyager en sécurité mais la prise de parole en est un élément essentiel de cette sécurité. Cela relève du bon sens lorsque on trimballe plusieurs centaines de personnes ! Cette prise de parole devrait être obligatoire ! Après vu la matériel mis a leur disposition cela ne semble pas toujours évident…. 😕

    • Athth2Passer au statut dit :

      Merci pour vos réponses.
      Je tiens à féliciter l’ADC du train VUPE à destination de VLB (16H43 à Pierrefitte) qui a fait une belle annonce entre GDN et SDF. Avec notamment l’heure d’arrivée prévue à VLB. Excellent ! Continuez ! 🙂

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Athth2, encore une bonne remontée ! Merci, je vais la transmettre pour que le conducteur soit félicité. Bonne fin de journée.

  13. luluskyPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Encors une fois, le réseau nord est oublié. Surtout celui qui va à orry la ville, le premier supprimer lorsqu’il ya des problèmes alors qu’il y a qu’un train tout les 15 mn.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour lulusky, nous avions deux clients de la branche nord qui se sont exprimés. Après si vous avez des retours (en dehors de celui partagé), n’hésitez pas à nous en faire part ici. Bonne journée.

    • 94RERDPasser en mode normal dit :

      Lucie, encore une fois, il s’agit d’un cas récurrent, dont j’ai connaissance de par une autre activité (et non, pas SADUR, mais l’emprunt du RER D, car la Branche Nord pour Orry, c’est aussi la Branche Omnibus au Sud, qui dessert la gare du Vert de Maisons).
      Et effectivement, la plupart du temps, quand un problème survient, au Nord, on va avoir tendance à supprimer la mission la plus longue, et au Sud, deux types de missions, la plus omnibus, et en pointe la semaine, les trains dérogatoires.
      Exemple : hier soir, j’arrive sur le quai à Paris Lyon, où des retards sont en cours, mais sans réelle explication (que je finirai par découvrir au Vert de Maisons).
      Sur le tableau d’affichage, 4 trains sont soit supprimés, soit modifiés :
      – ZICO 18h57 SUPPRIME.
      – ZACO 19h20 Origine Paris Lyon Voie 3
      – ROVO 19h01 SUPPRIME.
      – ROVO 19h16 SUPPRIME.

      L’ennui, pour en rester sur les problèmes du Nord et du Sud « Omnibus », c’est que quand les trains sont supprimés, c’est comme le cas ci-dessus d’hier, ce sont deux ou trois trains de suite supprimés. Pour vous donner une idée dans la logique, le ROVO de 18h46 est passé avec 10min de retard environ, et le ROVO de 19h31 avait un retard prévisionnel identique d’environ 10min. Mais les ROVO de 19h01 et 19h16 n’avaient aucun retard puisqu’ils ont été supprimés. Aucune omnibusation compensatrice n’ayant été prévue, cela signifie donc que, si j’avais raté le train initialement prévu à 18h46, je me trouvais dans l’obligation d »attendre 45min, trou de desserte conséquent pour deux gares très mal desservies en transport en commun (pour Vert de Maisons, il y a une offre importante de bus 103, mais les stations les plus proches de la gare sont au nombre de 3, savoir Place du Petit Pont, San Benedetto et Cimetière d’Alfortville, et sont toutes à 10min de marche ; l’autre bus, c’est le 181, à 3min de marche, mais fréquence de 10 à 25min entre deux bus ; pour Villeneuve Triage, il faut aller prendre le 182 à Choisy-le-Roi, et passer ensuite 25min de trajet minimum, sachant que la fréquence est d’environ 15 à 30min entre deux bus)…

  14. 94RERDPasser en mode normal dit :

    Ah, et avis à tout le monde, les usagers, la production, Lucie, Mr FORGEOT D’ARC, Mr DEHORNOY, qui veut l’entendre, parce que ce constat commence à sérieusement écorcher mes yeux et mes oreilles.

    SVP, arrêtez tous d’écrire que les trains DICA et ZICO sont DEROGATAIRES, ce mot n’existe ABSOLUMENT PAS dans le dictionnaire, le terme exact est DEROGATOIRE.

    Merci pour votre compréhension.

    Pour preuve : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%C3%A9rogatoire/24091 (définition « dérogatoire » ; et http://www.larousse.fr/dictionnaires/rechercher?q=d%C3%A9rogataire&l=francais&culture= (dérogataire).

    • Mo95Passer au statut dit :

      On peut aussi demander à l’académie française de l’ajouter :
      Dérogataire : Désigne une mission RER qui n’est pas interconnecté et qui n’est donc pas une mission RER.

    • 94RERDPasser en mode normal dit :

      Non, ce n’est pas possible. Ainsi, définition + illustration :
      Dérogatoire : qui contient une dérogation.
      Dérogation : Action de déroger à une loi, une convention, une règle. Exemple : Sur le RER D, la règle est que les trains sont interconnectés. Cependant, il existe une dérogation pour les trains DICA/ZICO limités à un tronçon Melun – Combs – Paris Gare de Lyon direct de VSG à GDL et n’existant que dans le sens de la pointe en semaine aux heures de pointe.
      Donc, pas possible, puisque l’idée que tu présentes dans la définition de « dérogataire » rentre déjà dans celle de « dérogatoire ».

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour 94RERD, j’ai déjà entendu/lu ce commentaire (et pas que de votre part). Je ne fais qu’appliquer la terminologie décidée par la ligne, bien avant mon arrivée. Je sais pertinemment que le terme usité n’est pas idoine puisque n’appartenant pas à la langue de Molière. De toute façon au SA2019 cette terminologie n’existera plus 😉 Bonne fin de journée.

    • pegrempPasser en mode normal dit :

      Lucie le terme n’existera plus car ces trains vont être supprimés et encore nous allonger le temps de trajet?
      Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa c’est la fin des haricots!

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour pegremp, non non c’est juste que la pointe du matin verra deux dessertes sur la branche Melun > Combs > Paris avec, notamment, la création des « Sénart Express ». Bon après c’est ce que j’ai compris mais comme dit lors de la réunion, le projet SA2019 n’est pas figé. Je reviendrai vers vous lorsqu’on aura des choses à communiquer. Tout cela se fait en concertation avec les élus, les associations d’usagers et le STIF. Bonne journée.

  15. Mo95Passer au statut dit :

    Je sais , c’était un trait d’humour 😉

  16. PasDeServicePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Ce mois-ci, la gare d’Orangis bois de l’Epine à souvent fait l’objet de fermeture « exceptionnelle », j’en ai relevé au moins 5 :

    03/07 à 7H : GARE D’ORANGIS BOIS DE L’EPINE EST FERMEE !!!
    17/07 à 7H : GARE D’ORANGIS BOIS DE L’EPINE EST FERMEE !!!
    21/07 7H : GARE D’ORANGIS BOIS DE L’EPINE EST FERMEE !!!
    27/07 14H : GARE D’ORANGIS BOIS DE L’EPINE EST FERMEE !!!
    28/07 7H : GARE D’ORANGIS BOIS DE L’EPINE EST FERMEE !!!

    Pouvez-vous faire remonter ce dysfonctionnement auprès du responsable de la ligne afin que les horaires d’ouverture et de fermeture du guichet soient respectés ?

    Cdt.

  17. PasDeServicePasser au statut dit :

    Bonjour,

    Ce matin c’est le chaos (pour être poli) :

    – La gare d’Orangis bois de l’Epine est fermée jusqu’à 13h (minimum) !

    – Le distributeur pour recharger son pass est HS !

    – Un grand nombre de trains supprimés !

    Merci !

  18. PasDeServicePasser au statut dit :

    Bonjour

    Les horaires d ouverture de la gare ont été réduit de moitié
    Depuis hier elle n ouvre plus qu à 13h !!!

    Lucie peut on avoir des explications ?

    Merci

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour PasDeService, j’ai bien entendu fait part de vos remontées. Non pas que je vous ai oublié mais pour l’instant je n’ai pas de retour. Pour ne rien vous cacher, avec les congés nous sommes en effectif très réduit et donc récupérer des informations est compliqué. Pour autant, comme dit en début de commentaire, l’information sur la gare a bien été transmise. Bonne fin de journée.

  19. zicotPasser au statut dit :

    Bonjour Lucie, que faut t’il faire pour ne plus avoir de trains dit semi courts en pointe le matin ? Encore un ce matin a 7h45 a Fontainebleau…. Et
    clients debouts a melun 😕 cette problématique n’est pourtant pas nouvelle 😐

  20. PasDeServicePasser au statut dit :

    Bonjour Lucie,

    Avez-vous eu un retour sur les problèmes de personnel en gare d’Orangis-Bois de L’épine.

    Cette semaine la gare était une fois de plus fermée lundi 28 et jeudi 31 !

    Cdt.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour PasDeService, j’ai alerté de nouveau. Sachez que vous n’êtes (malheureusement) pas le seul dans ce cas. J’attends un retour… Je suis navrée pour le désagrément causé 🙁

Laisser un commentaire