MaligneD.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer SA2019

SA 2019 : premier bilan sur la refonte d’offre du RER D

36
Publié le 23/05/2019

Depuis décembre 2018, le RER D est redessiné afin d’améliorer la ponctualité et les déplacements des quelques 615 000 voyageurs du quotidien. Voici un premier point d’étape réalisé sous l'égide d'Île-de-France Mobilités.

La fin d’après-midi du 22 mai 2019, un premier bilan sur le « SA 2019 » (la refonte d’offre du RER D) a été réalisé, avec Île-de-France Mobilités, en présence des élus mais aussi des associations et collectifs d’usagers. Retrouvez la présentation en téléchargement mais aussi les éléments qui s’en dégagent.

 

RAPPEL DES GRANDS OBJECTIFS DE LA REFONTE « SA 2019 »

Le but premier était d’améliorer la ponctualité qui depuis la refonte de décembre 2013 (le SA 2014) connaissait une érosion, avec une ponctualité tombée à 83% en 2018. L’objectif avec la refonte : – 30% de retards grâce à une simplification de la ligne au niveau de Corbeil Essonnes.

 

L’autre objectif était d’ajouter des trains sur les branches où il y en avait besoin :

D’ailleurs les Renforts Sénarts, qui concernent 130 000 voyageurs, sont plébiscités par les voyageurs car ils permettent de gagner 20 minutes de temps de trajets pour rejoindre Paris. Le doublement de la fréquence sur la branche Plateau permet aux 120 000 voyageurs concernés d’avoir des places assises.

 

UNE REFONTE NÉCESSITANT D’INFORMER LES CLIENTS ET DE FORMER LES AGENTS

Au-delà de la page dédiée au sujet sur le blog, nous avons imprimé des flyers, des affiches, envoyé des SMS et des emailings. Au final c’est plus d’un million de supports déployés pour informer les clients et éviter les surprises le jour J.

Côté SNCF, c’est plus de 3 000 agents sensibilisés, formés et mobilisés ainsi qu’une centaine de nouveaux gestes métiers notamment par rapport aux correspondances. Ce travail a représenté également 1 000 trains retracés et 15 scénarios de situations perturbées retravaillés ou créés.

 

LES PREMIERS RÉSULTATS APRÈS 5 MOIS DE MISE EN SERVICE

UNE AMÉLIORATION DE LA PONCTUALITÉ

Malgré une hausse importante des aléas externes depuis le début de l’année (accidents de personnes, colis suspects…), on compte déjà 27 % de retards en moins soit 28 000 voyageurs à l’heure en plus chaque jour :

  • 87,7% de ponctualité moyenne (5 premiers mois) sur tous les voyages du RER D
  • 92,6% sur l’Étoile de Corbeil (branches Vallée, Malesherbes et Littoral)

Cette amélioration se ressent sur l’ensemble des branches et sur toute la journée : +4 points sur les heures de pointe du matin par rapport à 2018, +3 points en heures creuses et + 6 points en heures de pointe le soir.

POUR ALLER PLUS LOIN :
Comment est calculée la ponctualité ?
Où trouver les chiffres de la ponctualité ?

 

DES RETOURS A LA NORMALE APRES INCIDENTS PLUS RAPIDES

Après incident, les trains se remettent à l’heure plus rapidement qu’auparavant, grâce notamment à la simplification de la ligne permettant des missions plus courtes en termes de kilomètres. Prenons quelques exemples :

 

UNE ÉTANCHÉITÉ QUI FAIT SES PREUVES

Avec les sous-systèmes, la propagation des incidents est limitée et donc la ponctualité d’un système peut être bonne dès lors qu’il n’est pas concerné par un incident :

POUR ALLER PLUS LOIN :
Que veut dire le principe d’étanchéité ?

 

DES CORRESPONDANCES EN PROGRESSION

La nouvelle offre s’est traduite par l’introduction d’une correspondance dans les trajets d’une partie des voyageurs des branches de Malesherbes, de la Vallée et du Littoral. Nous nous efforçons d’en limiter l’impact et continuons de progresser sur ce point, voici des retours à date :

  • Les correspondances sont de plus en plus réussies avec depuis la mise en place du SA avec 85% des correspondances réussies en avril.
  • Cela signifie en moyenne pour un voyageur, 1 correspondance ratée le matin & 1 ratée le soir par semaine.

 

VOS RETOURS MÈNENT À DES AVANCÉES

Que ce soit ici (sur le blog), sur notre fil Twitter ou encore par le biais des élus des associations, vos retours ont permis d’apporter des améliorations.

Sur les correspondances par exemple : l’attente des navettes à Corbeil, en pointe de soirée, où nous avons revu le temps d’attente en cas de retard sur le train en provenance de Paris. Sur les correspondances nous avons d’autres actions en cours :

 

À propos de l’information voyageurs, nous apportons une vigilance particulière et voici les axes de progrès qu’ils soient liés aux correspondances ou à l’information voyageurs en général :

 

 

QUELLES PERSPECTIVES POUR L’AVENIR DU RER D ?

Nous allons aborder ici les perspectives des prochains mois pour poursuivre et consolider l’amélioration apportée par le SA 2019 mais aussi les perspectives à plus long terme.

CONSOLIDATION DES RÉSULTATS APPORTÉS PAR LE SA 2019

À court et moyen terme, nous allons poursuivre sur la lancée pour se faire nous allons :

  • Améliorer l’information voyageurs et fiabiliser les correspondances comme expliqué ci-dessus
  • Déployer le Regio2N, sur les branches en correspondance à partir de septembre prochain (coût 200 millions d’€)
  • Améliorer la disponibilité du matériel roulant : nouvelles voies d’entretien sur le site de maintenance de Villeneuve, chaîne de fiabilisation des Z2N et sécurisation des trains Regio2N (avec Bombardier)…
  • Fluidifier le tunnel pour améliorer la ponctualité : travail avec le RER B pour la section commune avec une meilleure coordination avec la RATP.

 

DES PROJETS À LONG TERME POUR CONSOLIDER LA PERFORMANCE DU RER D

Plusieurs projets de grande envergure verront le jour à plus ou moins long terme :

  • La réfection de nos centres de maintenance des trains notamment celui de Villeneuve afin d’accueillir et entretenir les Regio2N dès maintenant mais aussi le RER NG dès 2021.
  • Le déploiement de nouveaux trains plus modernes, plus fiables : le Regio2N sur les branches en correspondance dès cette année et le RER NG (nouvelle génération) à partir de 2021 sur le reste de la ligne
  • Le système de signalisation NExTEO qui permettra d’avoir des circulations plus fluides dans la zone hyper dense (entre Villeneuve Saint-Georges et Stade de France Saint-Denis).

Nous vous tiendront régulièrement informés de l’avancement de ces différents projets. D’ailleurs certains d’entre eux sont déjà abordés sur le blog.

 

EN « CONCLUSION »

J’espère que ce billet un peu long vous permet de connaître le premier bilan de la refonte d’offre mais aussi les points qui restent à améliorer. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à télécharger la présentation :

 

 

Une prochaine réunion est prévue d’ici la fin d’année pour faire le point sur la ponctualité mais aussi sur les points soulevés depuis la refonte. Ce sera l’occasion de faire un nouveau point sur la refonte. Bien entendu, vos différentes remontées continuent d’être partagées avec mes collègues.

Les derniers articles sur le SA 2019

Le vrai/faux du SA 2019 : l’attente des trains en correspondance

Retour sur l’incident de la matinée du 9 avril 2019

Le vrai/faux du SA 2019 : l’étanchéité des systèmes

36 commentaires pour “SA 2019 : premier bilan sur la refonte d’offre du RER D”

  1. D-ABUSEPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Je me pose une question, pourquoi aucun chiffre de ponctualité n’est visible sur le site dédié de la sncf/transilien, ni sur le site du gouvernement…
    Et la on nous sort une stat globale comme ca…
    Au passage, concernant ma propre experience (donc qui diffère surement des autres passagers…) en 6 mois j’ai été amener a prendre la C en substitution plis souvent que les 6 années précédent ce changement (mes horaires sont toujours les même, ainsi que mon trajet)

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonsoir D-ABUSE, comme expliqué dans le billet il s’agit d’une moyenne. Sur le site maponctualité, les chiffres sont mensualisés. Je vais néanmoins me renseigner sur le fait, si j’ai bien compris votre commentaire, que la moyenne n’est pas mise sur le site et je vais me renseigner sur le calcul exact.
      Concernant votre expérience c’est suite à des problèmes sur les trains pour/depuis Paris si je comprends bien ? Vous me dites que comparé à avant où vous ne deviez pas changer de train, vous préférez souvent le RER C au RER D à Juvisy ?

  2. D-ABUSEPasser au statut dit :

    Bonjour, je vais preciser mon propos :
    -Sur le site maponctualité, il y a bien l’info du mois précédent (par contre je ne trouve pas l’historique, donc si on loupe un mois on a plus l’info). Ce n’est pas le site que je consulte en general.
    -Sur les sites opendata de la sncf (qui reporte les historiques lignes a lignes, et ce pour chaque mois), il n’y a plus de donnée apres celle de décembre 2018, du coup il en vas de meme pour le site http://www.qualitetransport.gouv.fr. donc pour comparer les premiers mois de 2019 avec les historiques il n’y a aucune donnée.

    Concernant le ressenti, dans mon cas je parle des trains pour Paris et c’etait une question que j’avais posé sur l’evalution du report des passagers sur la ligne C lié au terminus a Juvisy.
    Etant obligé de faire une changement, en le faisant à Juvisy, des qu’il y a un leger retard sur le train en correspondance et qu’il y a un train direct ou semi direct entre Juvisy et Paris, je préfère bifurquer sur la C (surtout quand l’applis commence a envoyer des alertes infos sur la D). Ce changement je le fait car je suis déjà sur le quai en train d’attendre.

    • LuciePasser au statut dit :

      Je vous remercie pour vos précisions qui vont me permettre de poser les bonnes questions. Je reviens vers vous dès que possible. Belle journée

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour D-ABUSE, je reviens vers vous sur une partie de votre commentaire : les reports des clients vers le RER C.

      Avant même le changement rendu obligatoire avec la refonte, des clients faisaient naturellement la correspondance avec le RER C. Maintenant, avec des trains plus rapides vers Paris, il est effectivement probable que des clients ai choisi cette ligne. Il faut savoir qu’il y aussi des clients qui faisaient déjà leur terminus en gare de Juvisy (pour infos elle brasse à peu près 70 000 personnes/jour).

      Ceci posé, il faut savoir deux choses. D’abord 9 000 personnes environ sont concernées par le changement obligatoire et tous ne continuent pas vers Paris. Quand bien même ces 9 000 personnes prendraient le RER C, sur les centaines de milliers de voyageurs de cette ligne, ce serait un faible ajout. Ensuite, nous prévoyons de refaire des enquêtes OD (enquête permettant de voir quels sont les trajets des clients). Celles-ci nous permettront d’avoir une estimation plus fines du nombre de voyageurs qui font le report sur la C.

      Pour ce qui est des questions sur les données ponctualité, j’attends toujours les informations. Je reviens vers vous dès que j’ai du nouveau.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour D-ABUSE, sur le site maponctualité, il n’y a effectivement pas d’historique. C’est à dispo sur les sites opendata SNCF qui, renseignement pris, est bien à jour avec les chiffres de 2019.

  3. DtruiPasser au statut dit :

    Bonjour.
    Je remets mon post toujours sans réponses.

    Depuis le SA2019, les départs de Viry-Châtillon vers PGL sont de 4 trains par heure (8h05, 8h20, 8h35 et 8h50 pour un temps de trajet de 29 min) qui desservent directement Paris Gare de Lyon. Lors du précédent SA, il y avait 8 départs par heure de Viry-Châtillon, le matin en heure de pointe.
    Vous avez dit qu’on gagnerait 2 fois plus de train ? C’est plutôt 2 fois moins ! Où est l’amélioration ?

    En revanche, on voit bien que pour les autres trains intermédiaires partant de Viry et terminus Juvisy, alors qu’il faut attendre le prochain pour Paris, les usagers préfèrent prendre le RER C pour gagner du temps.
    Auriez-vous la franchise de dire que c’est ce qui été bien rechercher pour délester le RER D ?
    et ainsi gagner des poinst de ponctualité ?
    Pouvez-vous également nous expliquer les statistiques de retard sur le RER B comparées à la ligne D aux périodes suivantes : les jours ouvrés de la semaine lors des périodes de pointe ?
    Cela permettra de constater que la D est aussi bien considérée que la ligne B qui est toujours prioritaire dans le tunnel du châtelet, avec des statistiques de régularité bien meilleures que celles du RER D.
    La préférence territoriale continue-t-elle à générer des retards sur le RER D ?

    Sur le site « maponctualité », on peut calculer la ponctualité de la ligne D en Avril sur la tranche horaire de 16h-20h, les seuls jours ouvrés et on trouve 59.9 % ! Bien loin des 87.1 % sur l’ensemble de la ligne.
    Est-il prévu des améliorations ?

    • CaroleHPasser au statut dit :

      Bonjour Lucie,
      Pouvez-vous nous donner les résultats des sondages de satisfaction des usagers qui ont été fournis par SNCF qui leur permet d’affirmer que les voyageurs de la ligne D se disent plus satisfaits de la qualité du service avec un taux de satisfaction en hausse de 7 points par rapport à 2018 (de 44% à 51% )?
      Je trouve abusé d’afficher des résultats sans même énoncer les questions posées.
      Pardon de douter de la crédibilité de ce sondage, mais pour avoir moi-même répondu à un panel dont j’ai été ébahi de la restitution des résultats.
      En avril 2019, j’ai reçu un mail m’expliquant la chose suivante :
      En 2019, vous continuerez de recevoir les enquêtes par mail. En revanche elles ne seront plus accessibles sur le site panel.transilien.com, ce dernier ne servira plus qu’aux inscriptions de nouveaux panélistes. N’hésitez pas à en parler autour de vous !

      Moi je veux bien que les résultats soient secrets, mais dans ce cas qu’ils le restent et ne soient pas utilisés par SNCF pour annoncer la réussite du SA2019 lors du bilan du 22 mai.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Dtrui, je prends le temps de revenir sur votre commentaires

      Sur votre premier point à propos de la fréquence à Viry Châtillon : en heures de pointe c’est 4 trains par heure de/vers Paris et 4 trains par heure de/vers Juvisy. Les renforts sont en heures creuses avec +40 trains de/vers Juvisy (ce qui représente environ 50% des voyageurs en heure creuse).

      Sur le tunnel partagé avec le RER B, si un incident survient sur le RER B à proximité de Paris, notre ligne sera impactée. C’est valable dans l’autre sens. Le sujet du tunnel est évoqué dans la présentation téléchargeable (slide 28) où plusieurs actions sont prévues :

      Enfin, sur la ponctualité, je vous invite à lire (si ce n’est pas déjà fait) le billet qui explique comment celle-ci est calculée mais en résumant 87% de ponctualité = 87 % des voyageurs à l’heure (inférieur à 5 minutes de retard) quelque soit leur trajet (ce qu’on appelle OD pour origine/destination) et quelque soit l’heure.

      Si vous avez besoin de précision, n’hésitez pas à me demander.

  4. Bonsoir,
    Toutes ces infographies ne satisfont que ceux qui les réalisent, mais étrangement tous les utilisateurs les réfutent, par leurs observations, leurs propres calculs, et leur vécu au quotidien.
    La refonte et la rupture de charge à Juvisy est un fiasco et le sera toujours dans cette configuration.
    Les utilisateurs de la Vallée (Viry compris !) sont les grands sacrifiés du plan.
    Je rappelle que nous avons systématiquement des trains courts. Ces trains courts s’arrêtent maintenant à l’opposé des escaliers du quai à Juvisy, pour des raisons de sécurité (cf poste dans l’autre sujet ouvert), alors que les longs ne peuvent se plier à cette règle de sécurité, parce qu’ils sont longs ! Donc dans la Vallée, on est plus royaliste que le roi !! On est scrupuleux avec les règles !! Mais les utilisateurs on s’en fout.
    Aujourd’hui vendredi 24 mai, le Zovo de 13h04 pour Malesherbe n’est jamais parti de Juvisy. Aucune annonce. Marqué « Imminent » pendant 30 minutes. Après recherche d’un agent, en fait il partait de Corbeil !!! Aucune annonce !!! Rien !!!!! Respectons les hauteurs de quai, mais pas les utilisateurs.
    Le magnifique « taxi-Vallée » qui devait être super fiable, parce que déconnecté du Nord, est encore plus relié au Sud, et parfois il n’arrive même pas à remonter jusqu’à Juvisy.
    Alors question : ce train censé partir de Juvisy, mais qui est parti de Corbeil (imposant donc 30 minutes d’attente à Juvisy pour les non-prévenus), est-il considéré comme roulant et à l’heure ?? Ce serait vraiment le comble, non ?
    En tout cas à mon avis c’est ce qui permettrait d’expliquer les si bons chiffres des infographies. Trafic fluide, pas de retards : effectivement, tellement fluide qu’il n’y a pas de trains. Que des suppressions. C’est le sentiment que j’ai au quotidien : moins de retards, mais beaucoup plus de suppressions (nombre impressionnant le matin également depuis ce fatidique 9 décembre). Donc c’est pire !!!
    Mais tout va mieux, tout va bien, pour ceux qui font les infographies.

    • cavedererdPasser au statut dit :

      J’approuve

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour mepris-surtoutelaligne, je reviens sur les différents points soulevés dans votre commentaire :

      Sur le positionnement des trains à Juvisy au terminus en venant de Malesherbes, de la Vallée ou du Littoral, l’arrêt est effectivement en tête de quai. Un train long est de facto sur la zone du quai avec les bateaux, nous ne pouvons donc le positionner de façon à ce qu’il soit sur une section où la hauteur est régulière. Il faudra attendre l’arrivée des Regio2N pour que les trains s’arrêtent plus prêt des escaliers comme vous l’avez lu dans le billet sur les travaux de Juvisy. Cependant, avec le nombre de remontées, j’ai alerté mes collègues. S’il y a une nouvelle décision, je reviendrais vers vous.

      Sur l’information : j’ai bien transmis votre remontée sur le ZOVO de 13h24 qui n’est finalement pas parti le 24 mai. Quand l’information n’est pas au rendez-vous cela rajoute de l’agacement et j’en suis désolée.

      Sur la suppression partielle : lorsqu’un train n’effectue pas sa mission, il est compté dans les statistiques. Cela vaut également lorsqu’un train effectue partiellement sa mission. En l’occurrence sur le train que vous citez il sera compté puisqu’il a engendré un retard pour les clients qui n’ont pas pu l’emprunter sur la branche de la Vallée. N’hésitez pas à lire le billet dédié à la ponctualité.

    • C’est exactement sa !!!!!
      C’est de pire en pire !!!!!

  5. cavedererdPasser au statut dit :

    Scène de la vie de tous les jours
    Ce matin retard de 11mn du train Java du coup pas de correspondance a Viry Châtillon
    Changement à juvisy train suivant voyage debout arrivee a Villeneuve saint Georges train retenu à cause d’un problème dans le Nord de la ligne.
    Le soir arrivée à juvisy changement pour un train vallée attente de 25 min d’un train bovo en laissant passer devant nous 2 trains pour le plateau.
    Avec cela il y en a marre de cette autosatisfaction de la SNCF. Vous vous regardez le nombril. Vous nous avez pourri la vie et c’est tout les jours comme cela.
    On est épuisé
    Vous nous mentez avec vos bilans. HALTE AUX FAKE NEWS

  6. rerd-enferPasser au statut dit :

    Ouais c’est sûr qu’en supprimant des trains en cascade, ça donne l’illusion que vos chiffres sont moins médiocres. Vos données ne sont que du vent, notre expérience est quant à elle bien réelle.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour rerd-enfer, les trains supprimés sont bien pris en compte dans les statistiques comme expliqué le billet traitant du sujet du calcul de la ponctualité. Cependant je peux comprendre que lorsqu’un train est supprimé entraînant un retard cela soit rageant. C’est d’autant plus vrai lors d’incident nous imposant de réduire le nombre de train entraînant de l’inconfort puisque les trains sont très remplis.

  7. bonjour,

    pour ma part je vais revenir sur la fameuse correspondance à Corbeil, qui est une vrai calamité. en effet ayant changer d’horaire l’après-midi je fini à 16h et à chaque fois que je veux récupérer le ZOSO de 17h17 à Corbeil c’est l’horreur. problème la semaine dernière train ROSA en panne qui a entrainé un retard important sur les suivants du coup correspondance loupée et avec tous le problèmes j’ai même préféré trouver une solution alternative. ce que je reproche c’est le manque criant d’information sur les correspondances quand on attendant sur la branche plateau. il n’y a jamais d’annonce ni d’affichage pour indiqué la situation à Corbeil dès qu’il y a un problème. on a besoin d’info et si besoin d’anticiper des solutions alternatives quand c’est possible.
    2e remontée qui date de lundi, train à l’heure au bras de fer à 16h30, mais attente sur les voies avant d’arriver à Corbeil donc arrivée sur la quai 12 à 16h38 pour une correspondance quai 10 au départ à 16h38. et là la cata, course dans le souterrain blindé pour arrivé au quai 10 pour voir le train partir et avoir 40 minutes d’attente pour le prochain train pour Melun. donc là ils y a eu plusieurs soucis:
    – aucune annonce par le conducteur dans le train pour l’arret en pleine voie.
    – pas d’attente pour la correspondance
    – pas de solution alternative

    je me suis pris la tête avec les agents sncf à quai car selon leur dire les attentes pour les correspondances ne se font qu’à partir de 17h. je pose quand même la question à ceux qui on défini les horaires des trains, ça ne choque personne de faire attendre 40 minutes dans la gare de Corbeil? de ne pas envisager d’attendre 2 minutes, en expliquant aux usagers dans le train ils le comprendraient très bien, c’est si compliqué? et ajouter un train qui partirais à 17h c’est faisable?
    je sature vraiment des problèmes liés à la correspondance à corbeil, de plus en plus souvent il faut 30 minutes pour aller du bras de fer à corbeil. ce n’est pas normal.
    comme les autres mon ressenti ne correspond pas aux statistiques présentés.

  8. Bonjour
    C’est insupportable de lire qu’il y a des trains q
    Supplémentaires pour MALESHERBES !!!! C’est FAUX !!!! Ils ont supprimé ce qui n’aurait jamais dû exister les TERMINUS LA FERTE ALAIS pour les transformer en TERMINUS MALESHERBES !!!

  9. PasDeServicePasser au statut dit :

    Je rejoins les propos de D-ABUSE depuis le SA2019 j’ai moins même décidé de passer sur la ligne C je prends 10mn de plus sur mon trajet mais cette ligne me dégoute il y a un total mépris et des mensonges
    à répétitions c’est un total échec pour les usagers et je suis persuadé que le pire est à venir ! vous m’avez bien rire avec vos chiffres ils sont en total décalage avec ce que nous vivons tous les jours.

  10. cavedererdPasser au statut dit :

    Peut on expliquer pourquoi le soir pour rentrer sur la vallée il y a un train julo avec terminus Juvisy suivi d’un train bovo dont la tête de ligne est juvisy? N’aurait-il pas été plus simple d’éviter cet obligation de changement et de faire un train direct de Paris? Ca permettrait de réduire les coûts avec un train en moins mais d’avoir quelques directs pour la vallée ?

  11. Didier VassePasser au statut dit :

    Bonjour Lucie,
    Il convient de rectifier quelques éléments erronés.
    Vous dites « D’abord 9 000 personnes environ sont concernées par le changement obligatoire et tous ne continuent pas vers Paris ». On parle en fait de 15 000 clients et, déjà, le calcul de ce nombre est sujet à caution tant le choix de la ventilation des montants dans les gares de triage est « orienté ».
    Vous dites également, concernant la mise à quai à Juvisy que « Un train long est de facto sur la zone du quai avec les bateaux, nous ne pouvons donc le positionner de façon à ce qu’il soit sur une section où la hauteur est régulière » et c’est normal. De fait, soit les travaux ont été mal pensés et arrivent trop tôt nous laissant dans un inconfort réel pendant des mois, soit vous utilisez des arguments stupides (et je pèse mes mots) puisque les différences de hauteur sont légion et ne nous empêchent ni de monter ni de descendre. Votre explication est tout simplement … irrecevable.
    Pour revenir sur le cœur du sujet, à savoir le SA2019 et les retours qui en sont fait ici…
    Comment voulez-vous que nous prenions ces slides de communication autrement que comme une provocation car :
    – L’augmentation de la ponctualité n’est pas si flagrante sur l’ensemble de la ligne d’une part, puisque VOUS (oui, VOUS le personnel de la SNCF) n’avez réussi à atteindre les objectifs de ponctualité (de 90% rappelons-le) QU’UNE SEULE FOIS ! Un seul mois à atteint ce fameux 90%. Pas fameux donc…
    – La détestation de votre service qui n’apparait pas dans l’article mais est très succinctement abordé dans le support téléchargeable ne vient pas d’une pseudo amélioration sur l’étoile de Corbeil mais bien d’une incroyable dégradation de service. Reprenons vos chiffres staliniens qui, bien que masquant la réalité quotidienne de milliers d’usagers, n’en illustreront pas moins la démonstration. Puisque deux tiers des usagers concernés par le « débranchement » continuent leur trajet au-delà de Corbeil, leur ponctualité à CHUTE ! Comment ? Comme ceci : A*B*C = D (A la ponctualité totale puisque, étrangement, nous n’avons pas la ponctualité par branche… ; B le taux de correspondance réussies; C la ponctualité sur la branche de Corbeil).
    Soit 87.7% * 84.6% * 92.6% = 68.7 % !!! Et ce juste en prenant vos chiffres les plus élevés !!! Une vraie arnaque, vous en conviendrez !!!
    – Et que proposez-vous pour remédier à la situation ?
    1. L’information ? Ce devait être un préalable au SA2019 et cela est encore repoussé
    2. Fiabiliser les correspondances ? Comment est-ce possible que cela ne fonctionne pas puisque la marche à blanc a prouvé que tout marchait du feu de Dieu et votre Directeur a d’ailleurs juré aux grands Dieux dans les médias que le SA2019 marcherait
    3. L’exploitation des Regio2N, surnommé Regio2merde par les usagers de la ligne R ? Ce train aux problèmes de porte récurrents, qui rend impossible l’utilisation du réseau car il fait cage de Faraday ? Est-ce bien de ce matériel dont on parle ? Avez-vous bien insisté auprès des usagers et des décideurs que les trains mis à quai seraient des UM simple (un tiers de train complet ?) sachant que lorsque les navettes sont en composition 4 voitures on se marche dessus ???
    4. Améliorer la disponibilité du matériel en ayant … 2 rames de marge ??? Sachant tous les problèmes du début d’année.
    Pour autant, les vrais problèmes ne sont pas traités :
    – Les infrastructures dont le tunnel du Chatelet sont à peine esquissées. Comment gérer de plus en plus de voyageurs à infrastructure constante : pas possible ! Nexteo ne sera pas suffisant et la gestion du tunnel du Châtelet mérite d’étudier la création soit d’une troisième voie, soit d’un second tunnel. Par ailleurs, les travaux du CdG express, même repoussés, doivent être anticipés puisque tous les problèmes d’une ligne impacte l’autre ligne ?
    – La levée des contraintes de circulation et repenser la desserte en zone dense. Nous ne pouvons pas continuer à accroitre indéfiniment le nombre d’arrêts et par la même, la durée des trajets. L’ouverture de la ligne 15 et l’arrêt à Vert de Maison, ne nous le cachons pas, amènera un nouvel arrêt. Enfin, si les trains ne peuvent pas être rajoutés sur Paris depuis Juvisy, c’est que la SNCF (oui VOUS), ne faites aucun effort pour lever les contraintes existantes.
    – La non prise en compte de nos retours malgré tous les efforts de communication déployés par vos soins. Quid des retours sur les trains 4 voitures ? les arrêts à la mauvaise hauteur à Juvisy mais aussi à Corbeil ? Les problèmes récurrents des Girouettes ? Les problèmes de signalisations ? Les problèmes du nord qui impactent le Sud ? Les nombreuses questions sans réponse, quel que soit les canaux de remonté.

    Car les vrais problèmes sur le D, du point de vue des usagers sont :
    – La fréquence, trop faible et plus encore pour les populations sacrifiées sur l’autel du SA2019 qui malgré tous les problèmes et une ponctualité mirifique de 68.7% au mieux, doivent toujours subir une fréquence d’une navette par heure. On aurait pu croire que la mise en navette aurait au moins permis de passer à deux trains par heure, mais même cela serait trop faciliter notre quotidien.
    – La fiabilité de la ligne est mauvaise, exécrable même et l’information (ou plutôt son absence) n’arrange rien. Vous ne dites pas la raison pour laquelle la perception des voyageurs en correspondance est dégradée…
    – L’information est une plaie. Le peu d’information dont on dispose est soit incohérente soit non pertinente.
    – ET LA DUREE DES TRAJETS. Pour rappel, malgré les beaux slides de communication, il apparait clairement que les trajets des populations en correspondances (horaire réel et non théorique) a AUGMENTE ! Pour ma part, en deux SA (2014 et 2019), mon trajet quotidien a été augmenté de 25 minutes (théoriques, bien plus en réel) !!! C’est inadmissible.
    Pour finir et pour faire simple, le SA2019 est un échec (un seul mois respectant les objectifs) pour lequel on a imposé aux usagers des sacrifices (augmentation des trajets et ajouts de correspondances) sans que la SNCF de son côté ait fait le moindre effort…

  12. PJPasser au statut dit :

    Bonjour,
    A chaque nouveau plan de circulation sensé améliorer …. le trajet s’allonge.
    Passé de 45 mn depuis Mennecy y a plus de 10 an vers ou en provenance de Gare de Lyon à 1h05, 1h15, 1h30 c’est selon
    – Souterrain à Corbeil sous dimensionné pour permettre le flux des voyageurs
    – Ce flux pourrait être éviter avec des correspondances sur le même quai ? Est ce impossible ?
    – 3mn de correspondance vers Malesherbes .. on frise l’insolence … à 4mn, il est déja parti et on attend 15mn à minima de plus.
    A quand des directs depuis Corbeil vers Gare de Lyon via Juvisy ?
    Merci

  13. LaetyPasser au statut dit :

    Et bien moi, vous ne me faites plus rire du tout à la SNCF avec vos chiffres. (mon employeur aussi ne rigole plus).
    Non seulement vos chiggres sont en décalage mais en plus mensongés. Sur 10 trajets hebdomaires, au maximum, je n’en ai que deux avec des horaires respectés.
    Vous avez confondu peut-etre : c’est 20 % d’honorés et 80 % de retard…

  14. MyrrimaPasser au statut dit :

    Tout est dit dans le commentaire précédent de Lucie. Nous ne sommes soi-disant que « 9000 personnes environ » à être concernés par les correspondances imposées suite à la refonte d’offre. C’est à dire un nombre négligeable pour la SNCF. Je serais d’ailleurs curieuse de savoir comment ont été effectués les comptages des usagers. Mais il est inutile de continuer à exprimer notre mécontentement sur ce site puisque nous n’avons aucun poids. Le terme de « clients » employé par Lucie, et non « usagers » démontre bien aussi que le RER n’est plus un service public de transport mais une gestion d’entreprise privée qui ne prend plus en compte l’égalité entre les territoires mais bien une recherche de rentabilité. Le seul problème, c’est que dans le privé, pour un service réduit le prix diminue en conséquence. Or nous autres les « gueux » de la ligne Malesherbes nous payons le même tarif que les usagers des lignes mieux dotées et surtout nous payons à la région IDF les taxes du Grand Paris pour améliorer les conditions de transport de la petite couronne en étant sacrifiés avec des conditions de transport de plus en plus dégradées. Mais quelle importance? Nous ne sommes QUE 9000.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Myrrima, je n’ai pas dit que vous ne comptiez pas. Je ne fais pas de différence entre les clients quel que soit leur branche, leur gare. J’essaie de vous répondre, je fais remonter les différents sujets. Je comprends que le fait d’être obligé de changer de train soit difficilement acceptable. Je ne remets pas votre ressenti en question non plus. Simplement, il fallait agir pour redresser la situation de la ligne qui allaient de mal en pis. Le choix a été fait de façon à rendre l’exploitation globale de la ligne plus simple. Cela s’est traduit par le décroisement du nœud de Corbeil qui a lui-même nécessité de créer des correspondances. Je lis vos remontées quotidiennes, ici ou sur Twitter et j’ai bien conscience de ce que cela représente pour . Je vous prie de bien vouloir m’excuser si j’ai été maladroite dans mes propos.

    • MyrrimaPasser au statut dit :

      Bonjour Lucie,
      Ma colère n’est pas contre vous mais contre la politique de la SNCF. Vous faites le maximum pour répondre à nos interrogations et faire remonter nos mécontentements, mais ce que je voulais dire c’est qu’étant un nombre négligeable d’usagers concernés (donc 9000 seulement selon la SNCF), je doute que ces remontées changent quoi que ce soit. Le problème majeur n’est pas tant les correspondances imposées que le manque de fiabilité du service. Si nos trains circulaient normalement, en respectant les horaires prévus, si les correspondances n’étaient pas une source de stress quotidienne et permanente, elles ne seraient pas si contraignantes. Mais seulement voilà, depuis le 9 décembre je n’ai jamais eu une seule semaine sans que je rate au moins une ou plusieurs correspondances. Et les défaillances de matériel semblent de plus en plus fréquentes au vu du nombre impressionnant de trains supprimés ces derniers mois. Le manque d’information, ou des informations incohérentes ou erronées. C’est tout cela, la source de notre colère et notre fatigue. Et comme le dit Didier Vasse dans son commentaire, si au moins nous avions en contrepartie une navette un peu plus fréquente en heures creuses la pilule passerait mieux. Au contraire, nous avons encore moins de trains le samedi matin et soir. 1 train par heure toute la journée c’est un manque de respect total pour ceux qui travaillent. La seule amélioration ce sont les quelques trains supplémentaires du soir vers Malesherbes après 20h… une bien maigre consolation!

  15. AmorgosPasser au statut dit :

    Bonjour,
    Usagère des transports en Île de France, depuis 30 sans c ‘est néanmoins la 1ère fois que je prends la peine d’effectuer une réclamation.
    Mais ce lundi 3 juin c’était la goutte qui faisait déborder le vase ! En gare du Nord le RER D reste toujours le parent pauvre par rapport au B alors qu’il me semble qu’on avait annoncé il y a 2 ans (?) environ que le D allait être « revalorisé » (+ de trains, etc)
    Mon parcours quotidien (AR) est le suivant : j’arrive de la banlieue nord (gare d’Épinay-Villetaneuse) et je mets donc 9 mn (sur le papier !) à rejoindre la Gare du Nord. Ensuite je prends le RER D pour descendre Gare de Lyon où je prends la ligne 14 jusqu’à Bibliothèque François Mitterrand.
    D’abord, l’incident de la matinée du lundi 3 juin : qui m’a fait arriver à mon travail avec 35 mn de retard alors que j’aurais dû être parfaitement à l’heure : un incident de voyageur annoncé sur le RER B faisait que le B avait pris du retard et alors qu’un D vers Melun était à l’approche à mon arrivée sur le quai, pendant presque 10 mn nous avons vu défiler sur les voies 42 et 44 plusieurs B , (4 ou 5 !) celui -ci empruntant donc à la fois son quai (42) mais aussi le quai 44 du D. Bilan de l’histoire : le « problème » du RER B est devenu le gros problème des usagers du D ! Et je n’étais pas la seule à être indignée – même les 2 agentes de service présentes sur le quai nous donnaient raison.
    Cette situation est proprement insupportable car je constate cela quotidiennement : car le D reste systématiquement à quai plusieurs longues minutes avant de démarrer vers Les Halles – ce matin j’ai compté 6 bonnes mn, alors que sur l’autre voie les RER B défilent à un rythme soutenu. J’ai compris ce qu’il se passait un jour où le conducteur du D nous a annoncé (les annonces pour nous tenir au courant sont très très rares…) qu’il repartirait dès que le B serait passé !
    Donc, même s’ils ont des voies différentes, il y a bien une priorité et …elle est pour le B.
    Le RER D dessert quand même la Gare de Lyon ! Et lorsque je dois aller dans ma famille à Marseille en TGV je dois prévoir un temps de parcours encore + grand, compte tenu de ce que je viens de vous décrire, surtout depuis qu’il m’est arrivé de rater mon tgv à cause du RER D !
    Voilà. Sachez que les usagers du RER D en ont assez !
    Le soir au retour de mon travail, selon l’horaire auquel je finis (permanences régulières jusqu’à 20h), il m’arrive de laisser tomber le D pour prendre le B en gare d Lyon car j’ai davantage de chance de ne pas rester à poireauter sur un quai. Même si le changement à Châtelet Les halles est plus long à partir du quai du RER B (ou vers lui, le soir) pour rejoindre le quai de la 14.
    Merci pour votre attention.
    Une usagère énervée, et fatiguée.

    • LuciePasser au statut dit :

      Bonjour Amorgos, le tunnel commun au RER B et à notre ligne pose problème notamment quand un incident survient sur l’une des lignes à proximité de Paris. Généralement, dans ces situations, les deux lignes se retrouvent dégradées.

      Pour l’instant il n’y a pas de solution structurelle. En effet le dédoublement du tunnel nécessitent des investissements conséquents (au delà du milliard d’euros) et nécessiterait d’interrompre la circulation dans Paris pendant plusieurs années. L’autre solution serait de couper la circulation intramuros rendant les gares de Paris Nord et Paris gare de Lyon des gares d’origine et de terminus. Là aussi c’est compliqué puisqu’un train qui traverse s’arrête à quai 2 minutes. Un changement de direction = retournement du train prend lui environ 15 minutes. Cela voudrait dire qu’il faut supprimer des trains qui sont déjà pleins (notamment en heure de pointe). Ce n’est pas envisageable.

      Pour autant, la situation comme vous le dites mérite de s’y attarder et de trouver des solutions afin d’avoir une exploitation du tunnel qui soit optimisée y compris pour notre ligne. Plusieurs actions sont prévues dans la présentation téléchargeable en fin du billet. Je vous les mets ici :

      Je suis désolée pour la situation rencontrée lundi et espère que vos trajets ne sont pas tous aussi compliqués. Je reste à votre disposition si vous avez besoin de plus d’éléments.

  16. D-ABUSEPasser au statut dit :

    Alors le combo gagnant :
    Grève+SA2019, pourrait on au moins avoir la prévision des horaires de train théorique sur un pdf? Ca serait pratique pour organiser nos déplacement vu que certains d’entre nous ont une correspondance a effectuer.

    D’ailleur avec ce SA2019, avec la rupture de charge au sud, comment seront reparti les missions en cas de grève. Vu que nous sommes que 9000 clients, doit s’attendre a 0 trains (c’etait le cas deja pour la vallée sur les dernières greves, et donc maintenant le risque c’est que usagers de Malesherbes ai aussi 0 train)

    Sinon, comme évoqué par cavedererd, pourquoi des JULO et pas des RUPO ? Sur la branche du plateau il y a donc plus de train par heure dans le sens Corbeil-Paris que dans le sens Paris-Corbeil quelle logique a dictée ce choix, alors que l’on annonçait une augmentation de la fréquence pour les usagers du plateau.

  17. ThierryPasser au statut dit :

    Bonjour Lucie,

    Hier soir, les forts orage on éclaté au nord de l’Ile de France vers 18h45. Ces orages ont eu des fortes répercussions sur les ligne Transilien.

    1) En gare de Pierrefitte Stains, la passerelle de correspondance entre le RER D et le T11 a été inondé le passage était impossible voir dangereux du faire de la présence de plusieurs centimètres d’eau. De ce faite la correspondance était impossible. A mon arrivé en gare de Pierrefitte Stains aucune barrière ni ruralise n’interdisait le passage.
    Je me suis rendu au BV de la gare (RER D) pour informer les agents SNCF de la situation. Aucun agent n’était présent au guichet.
    ==> Comment signaler une urgence grâce dans cette situation? A qui doit on s’adressé? A qui peux t’on téléphoné? Le 3117 est il compètent dans ce cas?

    J’ai alors essayer l’interphone situé près des CAB. Mais la après de longues minutes pas de réponse.
    J’ai enfin aperçu un guichetier derrière la vitre. Je lui ai alors expliquer la situation. Il m’a répondu qu’il était au courant et que d’autres personne l’avait informer et qui’ avait déjà remonter le signalement. Je l’ai interrogé pourquoi l’accès à la passerelle n’avait pas été condamner par du rubalise. Sa réponse à été sidérante. Au vous savez ici les gens ne respecte pas les interdiction. Sa sert à rien.
    ==> Comment expliquer cette réponse? La SNCF n’a elle pas une responsabilité concernant la sécurité des voyageurs?

    2) A cause de cette orage, l’alimentation électrique d’un bonne partie de la ligne H à également été interrompu.
    ==> Pourquoi ces deux incidents n’on il pas été repris que les écrans d’information de la ligne D? Cela aurai certainement facilité le trajet de nombreux voyageurs. Travaillant à Paris Nord II, en ce qui me concerne pour évité Pierrefitte je serais passer par le RER B.

    D’avance merci pour votre future réponse à mes nombreuses questions?

  18. duncandu91Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Je ne comprends absolument pas pourquoi avoir mis en place des JULO en fin de pointe, sachant qu’ils continuent leur route jusqu’à Corbeil, en laissant poireauter les voyageurs sur le quai à Juvisy…Pourquoi une idée aussi « inutile » ?

  19. LuciePasser au statut dit :

    Bonjour à tous, j’ai bien pris les différentes questions, je tâche d’y revenir dès que possible.

  20. duncandu91Passer au statut dit :

    Bonjour,

    Merci au conducteur du VOPA de 9h15, ce samedi 8 juin de s’être arrêté au milieu du quai à Juvisy au lieu de s’arrêter tout au bout de quai afin d’éviter de faire perdre du temps aux voyageurs et d’éviter aux voyageurs patientant sur le quai de louper leur train…Car oui c’est vraiment la cohue lorsque l’on aperçoit le quai partir jusqu’au bout il pourrait y avoir un gros accident. Vos explications sur le rehaussement de quai ne tiennent pas du tout pour moi.

  21. angelo91100Passer au statut dit :

    Il faut aussi préciser, pour la partie sud, que le temps de trajet entre Corbeil-Essonnes et paris gare de Lyon a été rallongé de 8 min ( 48 minutes contre 40 avant la refonte). La majorité des trains sont omnibus. Il faut aussi mettre dans vos analyses des infographies présentant les avis des utilisateurs qui prennent chaque jour ce fameux train.

  22. vua86Passer au statut dit :

    Bonjour
    A partir du moment où il y a des chiffres, on peut les interpréter et les présenter avec sa propre mainère.
    Vous indiquez que, malgré une hausse des aléas externes, il y a 27% de retard en moins..c’est faramineux.
    Maintenant, c’est sur une période de 5 mois, sur le plan de transport complet
    Le ressenti de la plupart des usagers est lui sur les retards récurrents en période de pointe et sur l’allongement du temps de transport (notamment pour ceux qui sont obligés de réaliser un changement (un retard de 4 minutes n’est pas comptabilisé, mais fait attendre 15 minutes le train en correspondances)
    Vous ne parlez pas des hausses des aléas internes (problème matériel sur les trains, sur les postes, sur les aiguillages, etc..), sont-ils restés à l’identique ?
    Par rapport à la problèmatique du partage du tunnel avec le RER B, soyons factuel, il arrive des fois qu’un problème affecte les 2 lignes, mais la priorité est donné au RER B (ce qui peut être « normal » pour la desserte de Roissy), et en général également, le RER B retrouve sa fréquence « normale » bien avant le RER D.
    Par contre, malgré le SA2019, il y a toujours (voir plus) des problèmes d’aléas internes, et là, malgré les travaux récurrents et les changements de matériels, il y a très peu d’amélioration, et pourtant, ce n’est pas faute de communication de la direction SNCF depuis plus de 15 ans sur les investissements à réaliser et sur le renouvellement.
    Comme indiqué une fois dans ce Blog, ne faut-il pas prendre les grands moyens et faire comme pour le A, une fermeture sur 1 mois afin de réaliser une vrai amélioration ? Effectivement, ce n’est pas simple du fait du partage de la ligne D avec les trains de marchandises, et les autres lignes, mais des fois si on veut obtenir de vrai résultats, il faut y mettre les vrais moyens
    Au plaisir

  23. LaetyPasser au statut dit :

    Bonsoir,
    Une fois encore, ce soir, le Zico de 17h57 est supprimé.
    Aucun lien avec le SA 2019 me direz-vous.
    Mais au final c’est à se demander car depuis la mise en place de cette magnifique initiative, curieusement, ce train saute au minimum 3 fois par semaine et presque toujours pour une panne matériel.
    J’ai une suggestion : mettez le au rebus et en même temps débarrassez nous du SA…
    Une pigeonne fatiguée de la ligne D.

Laisser un commentaire